Aller au contenu principal

Adapter le budget de la PAC 2023 aux objectifs d’augmentation des surfaces bio

Il faut plus d’argent de la PAC pour l’agriculture biologique, c’est ce qu’ont défendu les intervenants du débat parlementaire organisé par la Fnab le 7 avril 2021. 2 % du budget, c’est la part qui y est consacrée actuellement. Pour un objectif de 20 % des surfaces, c’est insuffisant, selon le syndicat.

© Tobias Frick / Pixabay

« Réforme de la PAC : il est temps de développer l’agriculture bio ! », tel était le thème d’un débat parlementaire organisé en ligne par la Fédération nationale d’agriculture biologique (Fnab).

La rencontre sur la politique agricole commune (PAC) et l’agriculture biologique était organisée autour d’un public de parlementaires dont trois intervenants :

. Sandrine Le Feur, députée du Finistère,

. Dominique Potier, député de Meurthe-et-Moselle,

. Daniel Salmon, sénateur d’Ille-et-Vilaine, venu remplacer Joël Labbé, sénateur du Morbihan, qui n’a pu participer à ce débat.

Ce rendez-vous d’un peu plus d’une heure a permis d’entendre les points de vue de :

. Guillaume Riou, président de la Fnab,

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bio.

Les plus lus

Adapter le budget de la PAC 2023 aux objectifs d’augmentation des surfaces bio
Il faut plus d’argent de la PAC pour l’agriculture biologique, c’est ce qu’ont défendu les intervenants du débat parlementaire…
Biobleud et Lobodis témoignent de leur démarche RSE
La RSE (Responsabilité sociale et environnementale) était le thème d’un webinaire organisé par IBB, le réseau Initiative Bio en…
L’Itab se mobilise pour l’affichage environnemental
L’Itab et ses partenaires scientifiques lancent un projet pour l’affichage environnemental. En théorie, le projet devrait être…
[Volaille bio] Nature de France s'engage sur un aliment 100% français
La marque Nature de France propose depuis le début du mois d’avril des volailles biologiques françaises nourries avec des…
Bien adapter son distributeur à la ferme
Les distributeurs de produits à la ferme sont en plein développement. S’approvisionner en vidant des casiers, c’est simple pour…
Aptunion lance sa première gamme de fruits confits bio
L’entreprise Aptunion, spécialisée dans les inclusions de fruits, lance sa première gamme de fruits confits bio.
Publicité