Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

À la rencontre d'Antony Taoc dans le Finistère
Une installation en deux étapes dans la dinde

Après s’être fait la main sur un élevage en location, Antony Taoc reprend trois bâtiments qui seront rénovés pour servir de tremplin à un autre projet.

À 24 ans, Antony Taoc fait partie de cette nouvelle génération d’aviculteurs croyant fermement à leur avenir professionnel. Ce Finistérien « pur beurre » se destinait à être éleveur de porcs, d’où son choix d’acquérir de l’expérience par des remplacements dès l’obtention de son BTS. Le hasard en a décidé autrement à travers trois rencontres décisives. La première s’est produite en 2013 avec Paul Merrien, un éleveur de dinde, qui vendait son unique poulailler pour cause de retraite. Par attachement au centre qui l’a formé, Antony devient à cette époque animateur à mi-temps dans le lycée agricole de Lopérec dans le Finistère. « En complément, je cherchais une activité agricole compatible avec ce job à trois quarts de temps. J’ai trouvé cette annonce dans une commune voisine, mais je ne connaissais rien à la dinde.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Aviculture.

Vous aimerez aussi

Vignette
Un nouveau site « au top » pour le couvoir Boyé
Les nouveaux élevages d’œufs à couver sont conçus pour offrir un maximum de confort aux exploitants et aux reproducteurs. Exemple…
Vignette
La démédication passe par un bâtiment performant

Dans le processus de démédication progressive des élevages, le bâtiment est un poste important. Sanders accompagne ses…

Vignette
Vincent Le Jeloux a mis sept ans pour s’installer
Producteur de canards de chair depuis novembre 2016, Vincent Le Jeloux a eu assez de patience et de persévérance pour se faire…
Vignette
Les chartes de bonnes pratiques Cidef, CIPC et Cicar sont relancées
L’influenza aviaire et le militantisme anti-viande incitent les filières de chair standard à rassurer leurs clients et les…
Vignette
Bruno Merle a planté du miscanthus pour son successeur
Convaincu de son intérêt zootechnique, Bruno Merle a planté du miscanthus qu’il intègre dans une démarche d’autonomie d’une…
Vignette
Le démarrage booste le résultat du lot
Un bon poids en fin de démarrage est gage de performances techniques et économiques, comme l’a rappelé Nicolas Quilleré à l’AG du…
Publicité
Titre
abonnez-vous
Body
A partir de 8€ TTC/mois
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Aviculture
2 ans d'archives numériques
Articles en libre accès
Newsletter Filière Aviculture
Newsletter COT'Hedbo Aviculture (tendances et cotations de la semaine)