Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

À la rencontre d'Antony Taoc dans le Finistère
Une installation en deux étapes dans la dinde

Après s’être fait la main sur un élevage en location, Antony Taoc reprend trois bâtiments qui seront rénovés pour servir de tremplin à un autre projet.

À 24 ans, Antony Taoc fait partie de cette nouvelle génération d’aviculteurs croyant fermement à leur avenir professionnel. Ce Finistérien « pur beurre » se destinait à être éleveur de porcs, d’où son choix d’acquérir de l’expérience par des remplacements dès l’obtention de son BTS. Le hasard en a décidé autrement à travers trois rencontres décisives. La première s’est produite en 2013 avec Paul Merrien, un éleveur de dinde, qui vendait son unique poulailler pour cause de retraite. Par attachement au centre qui l’a formé, Antony devient à cette époque animateur à mi-temps dans le lycée agricole de Lopérec dans le Finistère. « En complément, je cherchais une activité agricole compatible avec ce job à trois quarts de temps. J’ai trouvé cette annonce dans une commune voisine, mais je ne connaissais rien à la dinde.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Aviculture.

Les plus lus

Vignette
Une poussinière pour GP et GGP Hubbard
L’EARL du Haubert a reconstruit une de ses poussinières, dédiée à l’élevage de lignées chair de grands-parentaux et grands grands…
Vignette
La 13ème édition du MaraTéléthon se prépare à remporter un nouveau défi
Le MaraTéléthon est un défi sportif et solidaire qui consiste à courir à travers la France 1000 km en relais et à récolter un…
Vignette
« Le consommateur dicte l’avenir de nos filières » selon Jean-Michel Schaeffer, le président de l’interprofession volailles de chair
Pour l’Anvol, l’étiquetage des volailles transformées devient incontournable pour limiter la portée négative des accords…
Vignette
La ville de New-York veut bannir le foie gras de ses restaurants

Mercredi 30 octobre 2109, le conseil municipal de New York a adopté par 42 voix contre 6 l’interdiction de vendre, détenir ou…

Les aviculteurs investissent en 2019

Les emprunts agricoles de l'année 2019 auprès du Crédit Agricole sont en forte rupture, après une année…

Vignette
Le pigeonneau des Amyrelles décolle contre vents et marées
Le cercle très fermé des professionnels du pigeonneau de chair s’agrandit et se féminise avec la création d’un nouveau site d’une…
Publicité
Titre
abonnez-vous
Body
A partir de 8€ TTC/mois
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Aviculture
2 ans d'archives numériques
Articles en libre accès
Newsletter Filière Aviculture
Newsletter COT'Hedbo Aviculture (tendances et cotations de la semaine)