Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Diversification en Barbarie
Du canard pour optimiser la méthanisation

Le Gaec du Bois Gobé a investi dans un canardier de 1700 m2 avec le double objectif de diversifier son exploitation laitière et d’utiliser le lisier pour mieux rentabiliser l’unité de microméthanisation.

C’est la méthanisation qui a amené Boris Belliard à faire du canard… et non l’inverse. Associé en Gaec avec sa mère Joceline à Chèvreville dans la Manche, l’éleveur de 30 ans a démarré au printemps, en partenariat avec le groupement Val’iance, un canardier de 1 700 m2 dont le lisier alimente l’unité de microméthanisation de 33 kW démarrée simultanément. Conçue par la société belge Biolectric, sa particularité est de fonctionner uniquement avec du lisier. Une vingtaine d’installations existent déjà en France dans des exploitations laitières, mais c’est la première à utiliser du lisier de canard en plus de celui des 80 vaches laitières. « Ce n’était pas l’objectif au départ mais c’est finalement une aubaine car le lisier de canard est bien plus méthanogène que celui des vaches laitières », a constaté l’éleveur. Le Gaec à dominante laitière (800 000 litres de lait) exploite aussi un atelier de 200 taurillons et 150 hectares de cultures.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Aviculture.

Vous aimerez aussi

Vignette
Triskalia se prépare au canard de chair en plein air
Nathalie et Paul Brunel viennent de démarrer leur second bâtiment de canards Barbarie à Plumelec dans le Morbihan, prévu avec un…
Vignette
La famille Grimault a attrapé le « virus » photovoltaïque
Producteurs de volailles depuis toujours, Alain Grimault et ses fils Fabien et William investissent régulièrement dans des…
Vignette
Vincent Le Jeloux a mis sept ans pour s’installer
Producteur de canards de chair depuis novembre 2016, Vincent Le Jeloux a eu assez de patience et de persévérance pour se faire…
Vignette
La biosécurité fait exploser les coûts d’épandage
Les nouvelles règles sanitaires impactent la durée et le coût des chantiers d’épandage. Exemple dans les Landes avec l’entreprise…
Vignette
« La valeur du lisier a doublé »

"Dès le démarrage de notre atelier de gavage en 2000, on a fait le choix d’investir dans…

Vignette
Enfouir le lisier aussi sur les prairies
Au-delà de l’obligation réglementaire, l’enfouissement présente des intérêts agronomiques et environnementaux. Des solutions…
Publicité
Titre
abonnez-vous
Body
A partir de 8€ TTC/mois
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Aviculture
2 ans d'archives numériques
Articles en libre accès
Newsletter Filière Aviculture
Newsletter COT'Hedbo Aviculture (tendances et cotations de la semaine)