Aller au contenu principal

Des engins de manutention complémentaires pour réduire la pénibilité

Eleveuse de volailles, Carine Maillault s’est installée au Sud de la Nièvre en vente directe. Elle s’est équipée d’une mini-chargeuse et bénéficie de l’appui d’un chariot télescopique de l’exploitation de son époux.

Le chariot télescopique et le mini chargeur se complètent bien sur une exploitation avicole pour les tâches et pour les intervenants.
Le chariot télescopique et le mini chargeur se complètent bien sur une exploitation avicole pour les tâches et pour les intervenants.
© Sébastien Joly

C’est en novembre 2020, dans le cadre d’une reconversion professionnelle, que Carine Maillault a décidé de s’installer à Devay (Nièvre) à côté de l’exploitation familiale de son époux Frédéric, associé du Gaec des Plots dédié à l’élevage d’environ trois cents bovins.

Carine a repris un atelier d’engraissement de bovins et un poulailler conduit en mode conventionnel qu’elle a réorienté vers la vente directe. D’une longueur de cent huit mètres sur douze, ce poulailler reçoit jusqu’à mille poulets ou pintades élevés dans plusieurs parcs aménagés.

Souplesse et confort

Quelques jours par semaine, l’éleveuse reçoit l’aide d’un salarié. Il a également fallu s’équiper de nouveaux engins. Fort heureusement, l’exploitation familiale en dispose de nombreux. Parmi ceux-ci, plusieurs chariots télescopiques, dont deux de chez Kramer acquis il y a peu. Longtemps fabricant des télescopiques pour Claas, Kramer développe sa propre gamme depuis quelques années.

Les associés les ont découverts il y a deux ans, grâce à SV Pro à Imphy (58). « C’est une marque dont nous avons de bons retours, précise le concessionnaire Jean Gaël Gitenait. Elle offre une large gamme de machines adaptées à l’agricole. À options égales, les tarifs restent corrects par rapport à la concurrence. Le SAV est compétent et disponible. » Les associés ont acquis deux KT457, ayant un bras de levant à sept mètres et une capacité de levage de 4,5 tonnes. Frédéric Maillault a véritablement été séduit. « Outre la souplesse d’utilisation, l’habitacle est très confortable et la sonorisation est optimale ». Utilisé quotidiennement, cet automoteur est adapté à tous types d’interventions. « Cette machine nous permet de réaliser la plupart des opérations nécessaires au sein de nos bâtiments d’élevages. »

Gain de temps et pénibilité réduite

Le télescopique prend régulièrement le chemin du poulailler de Carine. « Il me sert principalement tous les 120 jours pour le curage des parcs. Grâce aux balais que nous avons adaptés, c’est un formidable gain de temps pour moi. Je m’en sers aussi pour étaler la sciure qui compose la litière » explique-t-elle.

 

 
La mini-chargeuse permet l’exécution de travaux courants et quotidiens demandant un effort musculaire © Sébastien Joly

 

Carine a aussi souhaité s’équiper également d’une mini-chargeuse. Très compact, le modèle KL12.5 est parfaitement adapté pour naviguer dans des espaces exigus comme le poulailler. Grâce à ses quatre roues directrices, c’est une articulation maximale qui est rendue possible sans nécessiter un châssis articulé comme c’est le cas avec les autres marques de valets de ferme. C’est le véhicule le plus utilisé sur l’exploitation de Carine qui n’hésite pas à en prendre les commandes pour le moindre besoin. « C’est vrai qu’elle répond à toutes mes exigences, ! Que ce soit pour transporter l’aliment ou les caisses de ramassage, cette petite chargeuse m’accompagne au quotidien. Nous l’avons elle aussi, équipée d’un balai pour parfaire le travail de curage du télescopique. Elle est si simple d’utilisation qu’absolument tout le monde peut la conduire. Ainsi, elle évite beaucoup de travail que nous faisions avant à la main. L’âge avançant, le critère de pénibilité au travail a été essentiel dans le choix de ce modèle ».

Un entretien limité

Cette mini-chargeuse, à l’allure d’un jouet, n’en est pas moins puissante avec son moteur de 18.5 kW. Ergonomique, elle dispose de nombreux rangements et ses parois transparentes sont rapidement escamotables à 180 degrés.

Ces deux automoteurs nécessitent très peu d’entretien comme l’indique Frédéric. « Nous les lavons au nettoyeur haute pression et les désinfectons après chaque curage en insistant sur les godets et les roues. C’est une obligation pour éviter toute possibilité de transmission de germes entre nos productions et le coût est franchement très modeste. »

 

Le saviez-vous ?

La mini-chargeuse KL12.5 peut être équipée d’un joystick sur lequel un interrupteur permet de sélectionner la gamme de vitesse. Il est possible de basculer du mode tortue (jusqu’à 7 km/h) au mode lièvre (jusqu’à 20 km/h). Cet équipement est commun à d’autres modèles de chargeuses sur pneus. Ce modèle dispose également d’une commutation de direction mécanique permettant le passage de quatre roues directionnelles à la direction par essieu avant ou en marche en crabe.

SARL du Charme

Carine fait abattre à façon ses poulets et pintades dans le département voisin de l’Allier et assure leur commercialisation auprès de professionnels de la restauration et de la distribution, mais aussi et surtout auprès des particuliers, directement à la ferme. Pour développer cette clientèle, elle prévoit de créer un abattoir et un magasin dans les prochains mois.

La SARL du Charme engraisse également 66 génisses et 127 broutards provenant du Gaec des Plots au sein duquel sont associés Frédéric, son frère Philippe et leur oncle Michel Laborde.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Aviculture.

Les plus lus

Après la face sud en 2010, la face nord de l'ancien poulailler a été équipée en 2022 d'une centrale photovoltaïque, avec des modules à hétérojonction.
« J’ai installé une centrale photovoltaïque au nord »
Laurent Moréac a reconverti un ancien poulailler dans la production d’électricité photovoltaïque, en équipant la face sud puis…
Grippe aviaire : une pression virale inédite
  En France, comme en Europe, le nombre de foyers d’influenza H5N1 hautement pathogène va grandissant, en lien avec des contacts…
Les deux rotobuses montent et descendent alternativement de chaque côté le long de deux glissières pour asperger sous pression et de part et d’autre les caillebotis.
Une laveuse de caillebotis "faite-maison" par un producteur d’œufs
Le producteur ardéchois d’œufs Sylvain Bertrand a mis au point avec son beau-père une laveuse de caillebotis afin d’alléger les…
Dans quelques mois, toute la viande fraiche de poulet vendue en GMS aura été élevée selon le cahier des charges imposant le jardin d'hiver
La mutation du poulet aux Pays-Bas
La pression des associations de protection animale a modifié en profondeur la production de poulet destinée au marché du frais.…
Photovoltaïque : les fortes ambitions de développement d’OKwind
  Concepteur, fabricant et vendeur de systèmes photovoltaïques différenciés, OKwind se donne les moyens pour réaliser ses…
Avec ses deux bâtiments neufs et les deux de 1 000 m2 rénovés ces deux dernières années, le site d'Augan a une capacité de 50 000 poules reproductrices.
Deux nouveaux bâtiments de reproducteurs, une vitrine pour l’accouveur BD France
Sur l’une de ses fermes de production d’œufs à couver, BD France a investi dans deux bâtiments de nouvelle génération, en termes…
Publicité
Titre
je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Volailles
2 ans d'archives numériques
Accès à l’intégralité du site
Newsletter Volailles
Newsletter COT’Hebdo Volailles (tendances et cotations de la semaine)