Aller au contenu principal
Font Size

Un pulvérisateur intelligent et connecté

Le constructeur espagnol de pulvérisateurs viticoles et arboricoles Fede a été récompensé au salon Fima, à Saragosse, pour son atomiseur intelligent permettant de réduire de près de la moitié de la dérive.

Smartomizer. Tel est le nom du pulvérisateur connecté et intelligent de Fede, figurant parmi les trois innovations qui ont reçu la plus haute distinction du salon Fima, à Saragosse, en Espagne. Cet outil est intelligent puisqu’il suggère la dose et le volume d’air appropriés en fonction de la masse de la plante. Les techniciens peuvent peaufiner les réglages en fonction d’autres facteurs. Une fois ces réglages achevés, les paramètres de traitement sont envoyés directement au pulvérisateur qui s’autorégule. Le chauffeur n’a rien à faire, si ce n’est rester attentif aux alertes envoyées sur la tablette en cabine, par exemple lorsque le chauffeur s’engage dans un rang déjà traité ou qu’il dépasse la dose appropriée.

D’après des tests réalisés par l’IVIA (Institut valencien de recherche agricole) et l’UMA-UPC (Unité de mécanisation agricole de l’université polytechnique de Catalogne), le niveau de dérive est réduit de 48 %.

Qui plus est, toutes les données de pulvérisation sont enregistrées, ce qui permet par la suite de valider ou réfuter les réglages, dans l’objectif d’optimiser la qualité des traitements.

Des pulvés Fede aux couleurs John Deere dans le monde entier

L’entreprise espagnole a également profité du salon pour dévoiler un accord la liant à John Deere. Appréciant le savoir-faire de Fede en termes d’agriculture de précision et dans la numérisation des parcelles de cultures spécialisées, le géant américain entend étoffer son catalogue de pulvérisateurs avec des appareils pour les cultures spécialisées (vignes et fruitiers) construits par Fede, ceci à l’échelle mondiale.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

L’aide à l'acquisition de pulvés performants est ouverte
Dans le cadre des objectifs de réduction des phytos et de l'application des ZNT, le gouvernement avait annoncé un…
[VIDEO] L'Orbis sert aussi bien pour le travail du sol superficiel que pour le roulage des couverts en vigne

L'association Arbre et Paysage en Champagne a organisé fin juin une journée de démonstration du nouvel outil du fabricant Roll…

Pour l'Axema, l'arrêt du glyphosate nécessiterait 5 ans de transition minimum
Une étude d'Axema conclut qu'il faudrait au minimum 5 ans pour assurer la transition du désherbage chimique sous le rang vers la…
cuves dans une coopérative en Gironde
Plan d’aide à la filière vin : 1,3 million d'hectolitres en suspens
Pilier du plan d’aide spécifique du gouvernement à la filière vin, l’aide à la distillation s’avère sous dimensionnée par rapport…
Les baies du sauvignac sont irrégulières, sphériques avec une peau épaisse vert jaune devenant parfois rose à maturité, voire ambrée et tachetée de roux au soleil. © Vignobles Ducourt
Sauvignac, la nouvelle variété résistante autorisée en raisin de cuve
Le sauvignac, variété autorisée en France depuis mars dernier, présente une très bonne résistance à l’oïdium et une bonne…
L'antimétabolite 7dSH, produit par une cyanobactérie, inhibe tout comme le glyphosate la voie de synthèse du shikimate. Et ainsi la croissance de ces semis. © Brilisauer, K., Rapp, J., ...
La 7dSh pourrait être une future molécule pour herbicides de biocontrôle
Qu’est ce que la 7dSh ? La 7-deoxy-sedoheptulose, ou 7dSh, est une…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole