Aller au contenu principal

Tendance
Quand le vin se fait chic et technologique

Wineside: quelques centilitres de vin présentés dnas un tube en verre
Wineside: quelques centilitres de vin présentés dnas un tube en verre
© DR

« WineSide n'est pas un concept, WineSide n'est pas un objet, WineSide est un instant de dégustation à géométrie variable ». Autrement dit : du vin en tube de verre pour des consommateurs désireux de découverte.

L'idée de WineSide a germé dans la tête d'une toute jeune société de négoce - puisque créée le 27 mars dernier-  suite à la rencontre avec l'inventeur du WIT, ce tube de verre destiné à recueillir des échantillons. « Etant vigneron dans le Banyuls, nous nous étions rendus compte qu'il était difficile de le trouver dans les bars. Nous cherchions alors un contenant adapté à la découverte », explique Marie-Pierre Barthes, cofondatrice de WineSide. Et c'est ainsi que WineSide est né : quelques centilitres de vin (6 ou 10 cl) présentés dans un tube de verre, conditionnés sous atmosphère contrôlée et fermés par une capsule à vis.

6 cl à 6 euros

« Dans un premier temps, nous ne mettons en avant que l'AOC. Nous sommes allés dans les vignobles chercher des produits de qualité, représentatifs de leur terroir, sans notifier le nom de la propriété ou du domaine, pour l'offrir à une clientèle différente de celles des puristes. Avec cette faible contenance, c'est une autre invitation à déguster du vin mais aussi une autre façon de véhiculer l'image de nos régions et de nos AOC ». Banyuls, mais aussi Bandol, Gigondas, Sauternes Châteauneuf du pape, Saint-émilion grand cru, entre autres, peuvent ainsi être consommés, sachant que WineSide peut être présenté individuellement ou en coffret collection. La chose a un prix. Les 6cl sont vendus 6 euros en prix public. « Cela nécessite beaucoup de frais de conditionnement. Sachant que parfois nous achetons le vin en bouteille. Avec 24 bouteilles, nous réalisons 300 tubes ». La prochaine étape devrait être la création de packs propriété dans lesquels seront mis en avant le nom d'un domaine. « Nous craignions lorsque nous avons été démarché les vignerons leur réaction mais nous avons été agréablement surpris par leur accueil et leur ouverture », souligne encore Marie-Pierre Barthes.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Gel : 28 % à 32 % de pertes de récolte pour la viticulture française en 2021, d’après les premières estimations
Réunie le 21 avril en conseil spécialisé de FranceAgriMer, la profession viticole a estimé que le gel du mois d’avril pourrait…
Le feuilleton concernant les conditions d'emploi du glyphosate continue. Pour l'heure, il sera restreint à 450 g/ha/an sans limitation de surface sous le rang. © X. Delbecque
Glyphosate : la règle des 20 % de la surface supprimée en vigne

En octobre dernier, l’Anses donnait les…

Le Zéowine est issu d'un compostage de zéolite avec des sous produits de la filière, dans une démarche d'économie circulaire. © Twitter/Life Zeowine project
Associer zéolite et compost pour diminuer le stress hydrique
À l’occasion du congrès Enoforum, en février dernier, des chercheurs italiens ont présenté leurs résultats concernant l’…
Les barrettes en matière plastique se montrent moins sensibles à la casse que certaines versions métalliques sur le long terme. © J.-M. Leclercq
Relevage des vignes : s’équiper pour gagner en efficacité
Le relevage manuel reste une opération longue, récurrente et fastidieuse. Heureusement, les solutions techniques évoluent pour…
20 millions d'euros alloués aux préfets pour aider les exploitations sinistrées par le gel
Un fonds d’urgence doté de 20 millions d’euros est mis à disposition des préfets de département. Il s’inscrit dans le cadre du…
Philippe Ducourt, responsable des vignobles Ducourt dans l'Entre-deux-mer, a réduit ses IFT de 30% en dix ans en actionnant plusieurs leviers. © J.Gravé
IFT: « Je suis sorti de l’état d’esprit où il fallait surprotéger la vigne »
Philippe Ducourt, responsable des vignobles Ducourt, a rejoint le réseau ferme Dephy-Est Gironde en 2012. Il a depuis réduit ses…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole