Aller au contenu principal

L’effet bénéfique de l’électricité statique reste à prouver

Plusieurs constructeurs de pulvérisateurs viticoles et arboricoles proposent en option des solutions d’électrisation de la bouillie.

Présenté comme moyen de lutte contre la dérive, la pulvérisation électrostatique consiste à charger négativement les particules pulvérisées, qui vont se diriger, par électrostatique, préférentiellement vers la végétation, annoncée comme chargée positivement. Cette méthode est largement employée dans le monde de la peinture, le chargement positif des pièces métalliques étant maîtrisé : le champ électrique généré favorise un dépôt uniforme de particules de peinture sur toute la surface de métal. En revanche, le chargement positif de la végétation n’est pas assuré par les pulvérisateurs dotés de systèmes anti-dérive électrostatiques.

Pour en faire la démonstration, plusieurs instituts techniques et centres expérimentaux ont testé cette solution. L’Irstea a ainsi testé en 2014 dans les vignes la solution du constructeur américain ESS, qui en fait son principal argument de vente. Résultats : aucune différence significative en termes de répartition du produit sur la végétation, au sol ou dans les airs, entre les applications avec système électrostatique actif et inactif., 3

De son côté, le CTIFL, en partenariat avec la station expérimentale de la Morinière, lors de la campagne 2016, "n’a observé ni d’impact positif ni d’impact négatif de l’activation du système électrostatique", conclut Florence Verpont, du CTIFL. "Ces essais n’ont été réalisés qu’une seule fois, ajoute Fanny Le Berre de la station de la Morinière, et avec des papiers hydrosensibles. Reste à savoir si ce type de papier ne constitue pas une barrière au courant électrique."

Autres essais, à l’occasion du Forum pulvé en 2013, l’IFV a testé un pulvé équipé de cette solution en utilisant du produit coloré se déposant directement sur le feuillage et non sur du papier hydrosensible. Au sol comme sur la vigne, aucune différence n’a été observée. "Je ne vois pas d’intérêt à investir dans cette option qui coûte tout de même quelques milliers d’euros", conclut Alexandre Davy, qui a réalisé ces tests pour l’IFV.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

À l'avenir le choix du porte-greffe pourrait être fait en fonction de son influence sur le pH et l'acidité du moût. © P. Cronenberger
Le porte-greffe de la vigne influence l’acidité des moûts
Des chercheurs australiens ont évalué l’effet du porte-greffe sur l’absorption du potassium. Tous ne sont pas égaux, ce qui joue…
Les bennes à vendange peuvent faire partie intégrante de la chaîne de tri, en plus d'assurer le transport. © Gimbre
Le transport de la vendange au service de la qualité
Les vignerons ont mis un point d’honneur à s’équiper de machines à vendanger et de matériels de chai dernier cri pour maintenir…
[ Coronavirus ] Pas de Vinitech-Sifel au parc des expositions de Bordeaux en 2020
Les trop nombreuses incertitudes liées à la situation sanitaire et économique mondiale ont contraint les organisateurs du…
Le Bearcub affiche une largeur de 1,32 m.
Un nouveau robot utilisable en viticulture
La start-up californienne Ztractor prépare un tracteur autonome électrique pour les vignes, mais pas uniquement.
Le moût blanc de noir macère pendant une dizaine de jours sur des marcs rouges issus de vinifications classiques servant à élaborer des cuvées structurées.   © Domaine Zusslin
Un vin rouge fait (presque) comme un blanc
Un domaine alsacien propose une cuvée de pinot noir élaborée à partir d’un blanc de noir repassé sur des marcs de rouges…
La société S.Delafont Barrels commercialise des fûts inox de 320 l à 1650€ HT. Il est possible de financer pour partie l'achat de ces contenants via la subvention "innovation" de FranceAgriMer © J. Gravé
Les fûts se mettent à l'inox
La société gardoise S. Delafont Barrels conçoit et commercialise des fûts de 320 litres en acier inoxydable. Favorisant la…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole