Aller au contenu principal
Font Size

Le négociant du beaujolais Georges Duboeuf s’en est allé

Il était l’un des grands noms du beaujolais, de ceux qui ont contribué à faire connaître le vignoble à travers le monde. Georges Duboeuf s’est éteint le 4 janvier à l’âge de 86 ans. La profession lui rend hommage.

Georges Duboeuf, surnommé le "Pape du Beaujolais" est décédé samedi 4 janvier à l'âge de 86 ans.
© Les vins Georges Duboeuf

Si la fête du beaujolais nouveau le troisième jeudi de novembre est aussi populaire, c’est en partie grâce à cet homme. Georges Duboeuf, issu d’une longue lignée de vignerons du beaujolais, débute sa carrière dans les années 50 en développant la prestation de mise en bouteilles à la propriété. En 1964 il s’installe à son compte et devient un promoteur convaincu - et convaincant- des vins du beaujolais. « Par sa vision et son travail, il a redonné de la vie, de la couleur, des arômes, quelque chose de joyeux à ces vins du beaujolais », témoigne Dominique Piron, président d’Inter Beaujolais dans un communiqué.

 

Vedettes, politiciens et chefs étoilés côtoyaient le vigneron

 

De la joie, il y en a eu dans les mythiques célébrations de l’arrivée du beaujolais nouveau pendant les années 80, où se pressaient vedettes, politiciens et sportifs de haut niveau. A Romanèche-Thorins, celui que l’on surnommait le « Pape du Beaujolais », a œuvré pour faire connaître les vins du beaujolais par-delà les frontières de l’Hexagone. Les liens étroits que Georges Duboeuf a su nouer avec des grands noms de la restauration, Paul Bocuse ou Jean-Paul Lacombe pour ne citer qu’eux, ont par ailleurs contribué à améliorer la visibilité des vins de la région.

Depuis 2018, c’est le fils de Georges Duboeuf, Franck Duboeuf, qui a repris les rênes de la société de négoce Les vins Georges Duboeuf. « Ce n’est pas la fin d’un livre mais seulement celle d’un beau et long chapitre. En tout cas, chapeau bas, vous étiez un honneur pour le Beaujolais », a rendu hommage Dominique Piron.

 

Nous présentons toutes nos condoléances à la famille et aux proches de Georges Duboeuf.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Selon les réglages, les brosses viennent plus ou moins lécher les pieds de vigne. © Boisselet
La brosse rotative intercep travaille en surface
Cet outil de travail du sol intercep permet un désherbage sous le rang tout en limitant les risques d’érosion.
Ecoceps
L'Ecocep revient sur le marché des interceps viticoles
Un an après la fermeture de CGC Agri, trois anciens salariés ont repris le brevet de l'Ecocep pour relancer cet outil de travail…
vinitech-sifel 2018
Le salon Vinitech-Sifel confirme la tenue de son édition 2020
La 22e édition du Vinitech-Sifel aura bien lieu du 1er au 3 décembre au parc des expositions de Bordeaux.…
La reconnaissance de « vins naturels » par Paris serait-elle contraire au droit européen ?
Les autorités françaises ont-elles l’intention de contourner la réglementation européenne en créant une nouvelle dénomination…
 © TikTok/ranjeet32432
Fixer aisément la barre du troisième point
L’astuce du mois nous vient des réseaux sociaux. Une idée pour attacher la barre de poussée du troisième point du tracteur d’une…
 © DR
Diag’Pulvé, un outil pour estimer la qualité d’application avec son smartphone
Pour mesurer rapidement la qualité de la pulvérisation, un projet de recherche appliquée dénommé Diag’Pulvé (1) vient…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole