Aller au contenu principal

Dernières semaines pour obtenir le Certiphyto

Au 1er octobre 2014, les viticulteurs et leurs salariés auront l’obligation de détenir le Certiphyto pour appliquer les produits phytosanitaires. Pensez à réclamer votre carte dès que vous avez passé les tests ou suivi la formation requise.

© J.-C. Gutner

À partir du 1er octobre prochain, les agriculteurs, salariés agricoles, forestiers et les agents des collectivités territoriales devront être en possession du Certiphyto, précieux sésame pour utiliser les produits phytosanitaires. Il est encore temps, mais donc urgent de se former ou de passer les tests pour l’obtenir. Le Certiphyto peut en effet être préparé par une formation seule, un test seul ou une formation et un test. La liste des organismes de formation est accessible sur le site Internet de chaque direction de l’alimentation, de l’agriculture et de la forêt (tapez DRAAF ou DAAF puis certificat individuel).


Pensez à demander votre carte


À l’issue de la réussite au test ou au suivi de la formation, le professionnel reçoit une attestation qui lui permet de demander son certificat, demande à effectuer par téléprocédure sur le site https://mon.service-public.fr page “ les démarches ”, ligne “ produits phytopharmaceutiques – demande de certificat individuel ”.
Parallèlement, des pièces justificatives doivent être envoyées à la DRAAF du lieu du domicile du demandeur : copie du diplôme ou du titre accompagné d’un courrier simple pour les personnes souhaitant faire valider leur diplôme ou titre ; attestation (signée) remise par l’organisme de formation habilité pour les personnes ayant suivi une formation ou un test.
La demande est à effectuer dans les deux mois à compter de la date figurant sur l’attestation délivrée par l’organisme de formation. La carte sera envoyée au domicile du demandeur après un délai pouvant aller jusqu’à trois mois. Elle est valable pendant dix ans pour les décideurs et opérateurs en exploitation agricole. Une demande de renouvellement devra être effectuée trois mois avant la date d’expiration du Certiphyto.
En théorie donc, à partir du 1er janvier 2015, les opérateurs pourront être contrôlés lors de l’achat des produits phytosanitaires ou lors d’un contrôle par les agents de l’Etat (utilisation de produits non autorisés, non respect de la réglementation sur l’utilisation des produits phytosanitaires). Néanmoins, compte-tenu du retard accumulé dans les régions, il est probable qu’un nouveau délai soit accordé (en cours de discussion dans la loi d’avenir). À titre d’illustration en Languedoc-Roussillon, sur 30 000 exploitants agricoles et plus de 10 000 salariés, seulement 11 000 Certiphytos ont été délivrés dans la catégorie exploitants agricoles et 1000 dans la catégorie salariés agricoles… le chemin est encore long avant que tous soient en possession du précieux sésame !

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Gel : 28 % à 32 % de pertes de récolte pour la viticulture française en 2021, d’après les premières estimations
Réunie le 21 avril en conseil spécialisé de FranceAgriMer, la profession viticole a estimé que le gel du mois d’avril pourrait…
Le feuilleton concernant les conditions d'emploi du glyphosate continue. Pour l'heure, il sera restreint à 450 g/ha/an sans limitation de surface sous le rang. © X. Delbecque
Glyphosate : la règle des 20 % de la surface supprimée en vigne

En octobre dernier, l’Anses donnait les…

Les barrettes en matière plastique se montrent moins sensibles à la casse que certaines versions métalliques sur le long terme. © J.-M. Leclercq
Relevage des vignes : s’équiper pour gagner en efficacité
Le relevage manuel reste une opération longue, récurrente et fastidieuse. Heureusement, les solutions techniques évoluent pour…
Le Zéowine est issu d'un compostage de zéolite avec des sous produits de la filière, dans une démarche d'économie circulaire. © Twitter/Life Zeowine project
Associer zéolite et compost pour diminuer le stress hydrique
À l’occasion du congrès Enoforum, en février dernier, des chercheurs italiens ont présenté leurs résultats concernant l’…
20 millions d'euros alloués aux préfets pour aider les exploitations sinistrées par le gel
Un fonds d’urgence doté de 20 millions d’euros est mis à disposition des préfets de département. Il s’inscrit dans le cadre du…
Philippe Ducourt, responsable des vignobles Ducourt dans l'Entre-deux-mer, a réduit ses IFT de 30% en dix ans en actionnant plusieurs leviers. © J.Gravé
IFT: « Je suis sorti de l’état d’esprit où il fallait surprotéger la vigne »
Philippe Ducourt, responsable des vignobles Ducourt, a rejoint le réseau ferme Dephy-Est Gironde en 2012. Il a depuis réduit ses…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole