Aller au contenu principal

EXPORT
CONQUÉRIR L’ASIE

Le vin suscite un engouement croissant en Asie émergente. Les entreprises françaises tentent de s’y implanter et de profiter des perspectives de développement alléchantes.

Les pays asiatiques recèlent un potentiel
énorme de consommateurs de vin.
Encore faut-il lever certaines barrières
douanières et culturelles.
Les pays asiatiques recèlent un potentiel
énorme de consommateurs de vin.
Encore faut-il lever certaines barrières
douanières et culturelles.
© Bleuenn Carré Chen

Chine, Inde, Corée du Sud,
Singapour… Les marchés asiatiques sont de nouvelles places à conquérir. La culture du vin y est balbutiante mais l’intérêt qui lui est porté est intense. Les potentiels de croissance ont de quoi donner le tournis. En Chine la consommation a augmenté de 80 % entre 2004 et 2008. En Inde, elle devrait croître de 97% entre 2009 et 2013 selon les estimations de Vinexpo Hong Kong. Mais comment profiter de ces croissances sans se brûler les ailes et en s’y installant durablement ? La leçon, tirée par les entreprises françaises lancées dans l’aventure,
est de savoir s’entourer. Trouver le bon importateur ou distributeur mérite toutes les précautions et attentions. Les cas d’expéditions one shot, c’est-à-dire l’envoi de quelques caisses sans être suivies de commandes ultérieures, sont malheureusement nombreux. Créer une relation de confiance Pour éviter ces déconvenues, il faut savoir s’investir humainement pour créer une relation de confiance et se rendre régulièrement, parfois pour des périodes assez longues, sur place : un investissement financier qu’il faut budgétiser avant de percevoir les retombées concrètes. Il faut aussi savoir fixer le bon prix sans oublier de tenir compte des droits douanes parfois très élevés. Et c’est peutêtre le talon d’Achille des vins français. Souvent chers, ils perdent des parts de marché face à une concurrence, notamment chilienne, qui casse les prix. Développer le milieu de gamme en Asie est certainement le plus grand challenge pour la filière française.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Après le gel, la filière viticole face aux intolérances de l’opinion publique
Après une semaine sur le pied de guerre pour protéger leurs vignes contre le gel, vignerons et vigneronnes doivent maintenant…
Un enherbement trop haut ou un travail du sol trop récent peut aggraver les effets du gel de printemps. © J.- C. Gutner
Quels effets de l’herbe et du travail du sol sur le risque de gel en viticulture ?
Avec la limitation du glyphosate, les situations enherbées ou travaillées vont devenir de plus en plus fréquentes. Or elles n’ont…
[VIDEO] Lancement de l'Herbiduo, un outil qui combine travail du sol intercep et herbicide de pré-levée

Fruit de la collaboration entre le groupe CAPL et le constructeur provençal de matériels viticoles Hervé & Mauricio, l'…

Ce que l’on sait des dégâts de gel dans les vignobles septentrionaux
Dans les vignobles situés au nord de l’Hexagone, seule l'Alsace semble tirer son épingle du jeu après une semaine de gel d'une…
Gel : les élus de la vigne et du vin demandent « un plan de sauvetage » de la viticulture
Après une semaine de gel intense qui a touché la quasi-totalité des vignobles français, l’heure est à la mobilisation pour les…
Gel : Les vignobles méridionaux trinquent
Les premières estimations de pertes de récolte dans les vignobles de la moitié sud de l’Hexagone se font connaître après un…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole