Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Recruter sur mesure avec le contrat de professionnalisation

Dans le Sud-Ouest, le contrat de professionnalisation proposé par le GEIQ(1) Agri Qualif du Pays de l’Adour permet de recruter des salariés tout en leur proposant une formation en alternance pendant un an.

Bruno Barone est salarié à l’EARL Dou Lat à Lombia dans les Pyrénées-Atlantiques, en charge de l’élevage de 100 truies naisseur-engraisseur de l’exploitation. Durant sa première année d’activité, il a été salarié non pas de l’EARL, mais du GEIQ(1) Agri Qualif du Pays de l’Adour, avec lequel il a signé un contrat de professionnalisation. Ce contrat lui assure une formation en alternance avec son travail. Bruno Barone répondait aux critères d’embauche du GEIQ : une formation dans le génie mécanique et la plasturgie, suivie de plusieurs années à travailler dans les élevages porcins, mais sans avoir suivi de formation préalable dans ce domaine.


Formation à la carte et interventions en élevage


« Ce contrat est une formule idéale pour les éleveurs qui veulent embaucher un jeune venant d’un autre milieu, tout en lui assurant une formation théorique et pratique en production porcine », explique Gilles Loustau, gérant de l’EARL Dou Lat. « Mon objectif est d’avoir un salarié autonome et efficace sur les principaux postes de l’élevage. » Un an après l’arrivée de Bruno, cet objectif est atteint. « Sur les six premiers mois de l’année 2013, l’ensemble des performances de l’atelier naissage a progressé. Nous sevrons notamment 12,1 porcelets par portée. L’implication de Bruno et ce type de dispositif ont fortement contribué à ces résultats », ajoute-t-il.
Durant la période du contrat, le GEIQ facture à l’éleveur le coût chargé du salarié, généralement au niveau du Smic pour débuter, et avec des perspectives d’évolution. Il s’occupe également du montage financier de la formation, assurée par Christine Meymerit, formatrice spécialisée en élevage porcin de la société Interface Elevage. « En fonction des compétences du jeune, je propose une formation à la carte qui comprend douze journées théoriques en salles et deux journées réglementaires pour l’habilitation électrique, complétées par des interventions individualisées en élevage. »
L’éleveur participe également à la formation en tant que tuteur professionnel. À l’issue de cette formation, le salarié reçoit un passeport de compétence qui atteste sa réussite à l’ensemble des modules proposés après l’expertise de Christine Meymerit.
Les GEIQ sont présents dans les branches d’activité qui peinent à recruter, agricoles ou non. Le GEIQ Agri Qualif des Pays de l’Adour créé en 2004 intervient dans l’agriculture et l’agro-alimentaire sur les Pyrénées-Atlantiques et les zones limitrophes des départements voisins. « Notre rôle est de pallier aux difficultés de recrutement de la profession, en employant des publics sans qualification dans le domaine et en les mettant à disposition des agriculteurs tout en organisant leur parcours de formation », explique Patricia Jouanthoua, directrice de la structure basée à Pau.
En collaboration avec Interface Elevage, ce sont 35 salariés en contrat de professionnalisation qui ont été formés à la production porcine dans le Sud-Ouest depuis 2007. La plupart des contrats ont été suivis d’une embauche définitive dans l’exploitation. Comme pour Bruno, qui, à l’issue de son année de contrat pro, a tout naturellement signé son CDI avec Gilles Loustau.


(1) GEIQ : Groupement d’Employeurs pour l’Insertion et la Qualification

En savoir plus

Le contrat de professionnalisation a été mis en place par l’Etat pour permettre à des publics demandeurs d’emploi d’acquérir une qualification professionnelle. Il alterne des périodes de formation et des période de travail en entreprise. Les employeurs peuvent bénéficier selon les cas d’un certain nombre d’aides financières.
Contacts : Comité National de Coordination et d’évaluation des GEIQ : www.geiq.net
GEIQ Agri Qualif des Pays de l’Adour : www.geiqagri.com
Interface Elevage : Tél. 05 59 04 46 60 ; interface.elevage@orange.fr

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir porc.

Vous aimerez aussi

Vignette
De nombreux éleveurs de porcs allemands prêts à arrêter leur exploitation

Selon une enquête menée par ISN (profession porcine allemande), 31,5 % des éleveurs interrogés ont…

Vignette
Recrutement en élevage porcin : les futurs diplômés veulent une bonne ambiance
Les jeunes en formation au CS porc de Quintenic dévoilent les clés de recrutement dont ils tiendront compte pour leur premier…
Vignette
Reconversion : Manon est devenue agent d'élevage porcin
Dans les Pays de la Loire, Manon Ruste a suivi une formation d’agent en élevage porcin au CFA des Trinottières et pense avoir…
Vignette
Comment « muscler » sa méthode de recrutement
Conseillère en ressources humaines à la chambre d’agriculture de Bretagne, Simone Ansquer invite les agriculteurs à revoir leur…
Vignette
Cooperl recrute des compagnons salariés
Pour répondre à la pénurie de main-d’œuvre dans les élevages, Cooperl se lance dans une démarche ambitieuse qui englobe la…
Vignette
Des locaux confortables pour accueillir les salariés
Des locaux techniques de qualité sont un atout pour attirer et fidéliser la main-d’œuvre. La SARL René Colin dans le Finistère en…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8€ TTC/mois
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Porc
2 ans d'archives numériques
Articles en libre accès
Newsletter Filière Porcine
Newsletter COT'Hedbo Porc (tendances et cotations de la semaine)