Aller au contenu principal

Vaccinez maintenant contre la FCO !

Le virus de la FCO sérotype 4 s’est installé en France continentale. Les experts et responsables de la filière ovine incitent les éleveurs à vacciner.

L'éleveur peut vacciner lui-même ses animaux à moins qu'il n'ait besoin de certificat à fournir ultérieurement (export ou échanges intracommunautaires). © S. LEITENBERGER
L'éleveur peut vacciner lui-même ses animaux à moins qu'il n'ait besoin de certificat à fournir ultérieurement (export ou échanges intracommunautaires).
© S. LEITENBERGER

Malgré un discours politique qui se veut rassurant et minimise les dangers de la FCO sérotype 4, les experts de la filière ovine envoient un signal d’alarme fort aux responsables agricoles. La FCO 4 circule en France continentale depuis fin 2017 et cela pourrait aller en s’accélérant en 2018. En cause notamment, l’extension de la zone réglementée à la France continentale dans son ensemble, permettant ainsi la circulation d’animaux sur tout le territoire. Au 10 janvier, on recensait 87 foyers. Les conséquences sur les cheptels ovins risquent d’être bien plus importantes que ce que laissent entendre certains. En effet, le sérotype 4 apparaissant pour la première fois en France continentale, les animaux ne disposent pas de mémoire immunitaire et le choc risque d’être violent : lorsque le sérotype 4 a frappé les Balkans en 2014, c’est près de 10 % des animaux qui ont été touchés dans les cheptels atteints, avec parfois 25 à 30 % de mortalité parmi les brebis malades.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Pâtre.

Les plus lus

La vidéo rétablit quelques vérités pour relativiser l'impact de l'élevage et de la viande.
[ Vidéo ] L’élevage européen pointe les 9 contradictions de la stratégie « De la ferme à la table »
Le rassemblement européen des filières de l’élevage et de la viande, European Livestock Voice, a publié une vidéo pédagogique qui…
Une manipulation fluide des animaux permet de s’épargner physiquement.
[ Vidéo ] Comment manipuler les moutons
Comment attraper un mouton ? Le déplacer ? Ou l’asseoir ? Cette vidéo de la MSA répond à ces questions.
Long de 2,90 m et large d’un mètre, le petit triporteur est commercialisé 2 200 euros hors taxes et hors livraison. © Scot-e
Un triporteur électrique à petit prix
Scot-e importe des petits triporteurs électriques fabriqués en Roumanie. Le véhicule à trois roues est léger (135 kg sans…
L’hiver a été particulièrement meurtrier pour l’élevage de Christian et Guillaume Menut… © Menut
« Harcelé par la prédation du loup, notre élevage ovin aura une analyse de vulnérabilité »
↵ Christian Menut, 60 ans, éleveur ovin dans le Var « Harcelé par la prédation du loup, notre élevage ovin aura une…
Les panneaux photovoltaïques permettent à l'herbe de continuer sa pousse même en été et pourvoient les brebis en ombre. © E. Mortelmans
Des surfaces additionnelles grâce à l’agrivoltaïsme
Emmanuel Mortelmans bénéficie de surfaces de pâturage additionnelles pour ses brebis grâce à la centrale photovoltaïque proche de…
Georges Ferté change ses brebis de parc environ tous les trois jours. © A. Peucelle
« J'ai diversifié les grandes cultures avec des moutons pour pérenniser l'exploitation »
Installé en 2002 sur une ferme de grandes cultures, Georges Ferté se heurte aux évolutions de la PAC ainsi qu’à un système…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 93€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Pâtre
Consultez les revues Réussir Pâtre au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Réussir Pâtre