Aller au contenu principal

Pourquoi vacciner contre la fièvre catarrhale ovine

Face à l’expansion d’une nouvelle souche de Fièvre catarrhale ovine, la vaccination représente le seul rempart à la recrudescence de la maladie.

Un éleveur administre le vaccin à une brebis.
Dans le cas d'exports ou d'échanges européens, la vaccination doit être réalisée par un vétérinaire pour être certifiée.
© D. Hardy

Le Groupement de défense sanitaire (GDS) France et la Société nationale des groupements techniques vétérinaires (SNGTV) ont réalisé une fiche de recommandations de vaccination des ovins et bovins contre la fièvre catarrhale ovine (FCO).

La nouvelle souche de sérotype 8 (FCO-8) provoque des signes cliniques plus graves que ceux causés par la souche précédente, et peut mener à la mort d’animaux adultes. Apparue en août, la maladie s’est progressivement propagée dans une vingtaine de départements depuis fin novembre.

Une propagation accélérée avec les beaux jours

Transmis par les moucherons, le virus risque de se propager à nouveau au printemps avec le retour de températures plus douces. En l’absence de traitement spécifique, GDS France et la SNGTV recommandent aux éleveurs de vacciner leurs animaux au plus vite contre la FCO-8.

De plus, deux maladies sont également susceptibles de bientôt toucher les élevages ovins et bovins : la maladie hémorragique épizootique (MHE) et le sérotype 3 de la FCO, pour lesquels aucun vaccin n’existe à ce jour. La vaccination contre la FCO-8 limite donc le risque d’infections simultanées ou successives qui accroîtrait l’impact sanitaire.

Une injection à effectuer soi-même

L’éleveur peut l’effectuer lui-même si la vaccination n’a pas besoin d’être certifiée (la certification intervient dans le cas d’échanges européens ou d’exportations). Deux vaccins sont actuellement approuvés par l’Anses [Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail], en une ou deux injections.

GDS France et la SNGTV rappellent qu'« en primo-vaccination, il faut une ou deux injections à trois-quatre semaines d’intervalle suivant les vaccins utilisés et l’espèce. En rappel annuel, une injection apporte une couverture immédiate. Le rappel se fait tous les ans. Les animaux peuvent être vaccinés à partir de deux ou trois mois suivant le vaccin ». Il est conseillé de définir la période la plus propice pour la vaccination avec son vétérinaire.

Les plus lus

Darius Filipiak, 29 ans, s'est installé dans le Lot après un CS ovin et plusieurs expériences professionnelles en élevage ovin.
« J’arrive à vivre avec mes 250 brebis, élevées en plein air intégral »
Darius Filipiak, 29 ans, passionné par l’élevage de brebis, s’est installé en 2019, à Montcuq dans le département du Lot, avec…
Les éleveurs de brebis laitières des Pyrénées-Atlantiques s'investissent pour trouver des pistes d'adaptation de leur activité face au changement climatique.
Changement climatique : la filière lait de brebis des Pyrénées Atlantiques prend la mesure de l'enjeu
L'interprofession lait de brebis des Pyrénées-Atlantiques dans un projet franco-espagnol à la recherche de pistes pour adapter…
Benoit Toutain, 17 ans et originaire de l'Oise, a été sacré meilleur jeune berger 2024 lors de la finale des Ovinpiades, le 24 février, à Paris.
Salon de l’Agriculture : Le meilleur berger de France 2024 vient de l’Oise
Le champion de la 19e édition des Ovinpiades, Benoît Toutain, est originaire de l’Oise et possède déjà son propre troupeau.
Baptiste Soulat, 27 ans, s'est installé en Haute-Vienne sur l'exploitation paternelle. Passionné par la génétique, il est devenu sélectionneur en Suffolk.
« J’ai concrétisé ma passion pour la génétique et la Suffolk sur la ferme de mon enfance »
Baptiste Soulat, 27 ans, s’est installé sur l’exploitation bovine de son père en Haute-Vienne, créant du même coup l’atelier…
Parmi les céréales qui peuvent être distribuées aux brebis, l'avoine est la moins énergétique et n'est pas acidogène.
Quelles céréales intégrer dans la ration des brebis ?
Les céréales sont des concentrés d’énergie qui sont essentiels dans la ration des brebis selon leur stade physiologique. Tour d’…
Légende
"Nous avons choisi le pastoralisme itinérant"
Après avoir été bergers durant cinq ans, Juliette Martorell et François Oriol pratiquent depuis deux ans le pastoralisme…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 93€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Pâtre
Consultez les revues Réussir Pâtre au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Réussir Pâtre