Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Pascal Gonnord, président de la Confédération nationale de la triperie française
Pourquoi faut-il promouvoir les produits tripiers ?

Pascal Gonnord, président de la Confédération nationale de la triperie française © dr
Pascal Gonnord, président de la Confédération nationale de la triperie française
© dr

« Depuis la crise de la vache folle de 2001, nous organisons des actions de communication en novembre afin de lancer la saison. Il nous faut continuer à promouvoir les produits tripiers car seuls 43 % des foyers français en achètent au moins une fois par an. Il nous faut surtout rassurer les consommateurs qui craignent un goût trop fort des produits tripiers, en particulier les abats ovins. Pourtant, la cervelle, les rognons ou le foie n’ont aucun goût et la panse, la joue ou la langue ne présente qu’une très légère saveur. À nous de faire découvrir le cinquième quartier aux nouvelles générations par des recettes innovantes et surtout en faisant goûter nos produits dans les salons, les écoles ou les grandes surfaces. À chaque fois que l’on organise des dégustations, c’est un carton car les jeunes consommateurs ont besoin d’être assistés et conseillés.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Vignette
Premier bilan de la campagne européenne de promotion de l'agneau
Un bilan positif, mais inquiet de l’avenir, après un an de campagne européenne de promotion pour la viande d’agneau.
Vignette
Moutons et vaches font bon ménage
L’Inra étudie la complémentarité des ovins et bovins au pâturage ainsi que l’engraissement des agneaux à l’herbe.
Vignette
Dentelle paysanne
Brigitte Dépalle, créatrice textile vers Saugues (Haute-Loire) et ancienne éleveuse de chèvres, a toujours rêvé de recycler les…
Vignette
Pour un vraie reconnaissance du pastoralisme
L’élevage pastoral est pertinent économiquement et répond aux enjeux sociétaux actuels. Plaidoyer pour un soutien au pastoralisme.
Vignette
BD Le loup
Le loup, le dernier roman graphique de Jean-Marc Rochette, narre avec une certaine pudeur la confrontation entre un berger et les…
Vignette
À la Maison du berger, l’exposition « Regards »
À la Maison du berger, l’exposition « Regards » affiche une série de portraits d’ovins et bovins de montagne. Le photographe…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 7,6€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Pâtre
Consultez les revues Réussir Pâtre au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Réussir Pâtre