Aller au contenu principal

Des idées de cadeaux pour les éleveurs de brebis

A l'approche des fêtes de fin d'années, voici une petite compilation de nos idées de lectures ou de cadeaux à offrir aux bergers et éleveurs ovins.

BD, roman, abécédaire ou livre pour enfant, des idée de cadeaux pour les éleveurs ovins.
BD, roman, abécédaire ou livre pour enfant, des idée de cadeaux pour les éleveurs ovins.
© DR

Livres pour enfant

L'agneau qui avait une faim de loup

La conteuse Dominique Descamps signe une version revisitée de la célèbre fable Le Loup et l'Agneau. Son loup est un dandy qui rencontre un agneau. Celui-ci non content de boire à la rivière sur les terres du loup, ose se présenter à lui tout mal fagoté, dans son lainage. Mais cet agneau-là n'est pas né de la dernière pluie. Armé du don d'éloquence et d'une intelligence retorse, il retourne la situation... Un texte poétique en rimes, drôle et enlevé accompagné de jolies gravures qui fera la joie des lecteurs de tous âges.

 

- 22,50 euros - À partir de 6 ans - 40 pages - Éditions Grandes Personnes

 

Livres pour les plus grands

La FNO raconte 110 ans d'histoire du syndicalisme ovin

 

L'actuelle présidente de la FNO, Michèle Boudoin, accompagnée de ses quatre prédécesseurs, a annoncé la parution d'un livre revenant sur l'évolution du syndicalisme ovin de 1930 à nos jours. Cet ouvrage, intitulé Des hommes des territoires des brebis, serait publié à l'occasion du Salon international de l'agriculture de 2022. Grâce à long travail de recherches à travers les archives de la FNO et de Pâtre, il est ponctué de témoignages et de photos nous guident lors d'un retour sur l'engagement collectif des membres du syndicat au fil des générations.

Bulletin de souscription

 

Abécédaire un peu vache des alpages

D’« abattoir » à « zoothérapie », Guillaume Lebaudy décrit avec malice et précision 140 mots des alpages et des bergers. Recadrant « la houlette », justifiant « la sieste », expliquant « le huchement », l’ethnologue et ancien directeur de la Maison du berger liste avec brio le jargon et le vocabulaire pastoraux autant que les mots de tous les jours vus de l’alpage. Cet abécédaire à picorer dresse un portrait érudit des bergers d’aujourd’hui.

192 pages - 19,95 euros – Éditions Glénat

 

Bergère

Trois mois par an, Florence Debove est bergère dans les Pyrénées. Immergée en pleine nature, dans une yourte sans eau ni électricité, elle s’isole volontairement avec sa chienne Noké et veille sur les brebis qui lui ont été confiées. À la fois son rêve et son pire cauchemar, l’estive est son domaine. De femme ordinaire, intimidée et inquiète, elle devient bergère et raconte son métier et sa vie quotidienne. Entre contemplation et saine fatigue, entre émerveillements et réflexions, elle livre ses sentiments et anecdotes. Ses peurs aussi quand l’ours approche ou que l’orage gronde. Ce joli récit pastoral dresse un beau portrait de la garde, du troupeau et de la nature.

200 pages - 13,90 € - Éditions Transboréal

 

Le Pré derrière l’église

Dans un paisible petit village irlandais des années 1930, le curé vient réviser son prêche devant les moutons qui l’écoutent pieusement, dans le pré derrière l’église. Il ne vient pas un matin et les ovins qui le vénèrent sont désemparés. Les moutons vont lui chercher un remplaçant tandis que les esprits s’échauffent chez les villageois autour du pub mitoyen de l'église. Cette drôle d’histoire, imaginée par Crisse et dessinée par Christian Paty, fait se croiser les bienveillantes aventures humaines et celles des animaux. Le premier tome de cette bande dessinée en deux volumes laisse présager d’autres rebondissements autour du pré, du pub et de l’église.

Éditions Soleil – 14,50 euros - 48 pages

 

L’Empreinte du loup

Juliette a 14 ans lorsqu’elle découvre avec effroi des cadavres de brebis tuées par des loups. Vingt ans plus tard, elle revient dans les Hautes-Alpes avec un projet nommé « Louable ». Son idée : repérer les loups avec des drones puis les endormir pour les équiper de balises GPS qui effaroucheraient le prédateur à l’approche de troupeaux. L’hostilité de certains éleveurs la secoue et Juliette va devoir s’armer de courage et de persuasion pour mener à bien son expérimentation. Ce roman de terroir, écrit par Alain Pyre, mêle pastoralisme et nouvelles technologies. Il met aussi en lumière la complexité de la prédation et la détresse des éleveurs.

Éditions De Borée - 318 pages - 19,90 €

 

Le mouton tarbais, cet inconnu

Une drôle de livre que ce mouton tarbais. Avec force élucubrations et circonvolutions, François Appas imagine le mouton de ses rêves et lui rend un hommage appuyé en quatorze chapitres laineux et sans haine. Cette causerie singulière décrit l’ovin de Tarbes comme un animal drôle, cultivé, un peu insolent mais toujours fidèle. Une ode humoristique à la différence à travers une description élogieuse de notre ami bêlant.

Éditions de l’arbre vengeur - 95 pages – 10 euros

 

Les cerveaux de la ferme

La bande dessinée Les cerveaux de la ferme, de Sébastien Moro et Layla Benabid, vulgarise le travail des éthologues et nous emmène « au cœur des émotions et des perceptions animales ». Listant les sens des moutons, vaches, chèvres, cochons ou poules, l’ouvrage montre comment les moutons captent les ultrasons ou les odeurs, comment ils reconnaissent les plantes et peuvent apprendre à se soigner. Avec humour et pédagogie, la BD explique comment les ovins utilisent leur mémoire et comment les scientifiques imaginent que les moutons ressentent les émotions telles que la peur, le dégoût, l’ennui ou la joie. Ces émotions sont communiquées aux congénères par des mouvements d’oreilles, des bêlements ou l’odeur de l’urine. Attention toutefois, l’ouvrage, édité par un éditeur « écolo », baigne dans une ambiance anti-exploitation des animaux qui peut rebuter plus d’un éleveur professionnel.

Éditions La Plage - 176 pages - 19,95 €

 

D'autres idées

Des bottes confortables

Les bottes Arvalt S5 d’Aigle sont confortables et robustes avec leur coque protectrice. Répondant aux normes des équipements de protection individuelle, elles sont pensées pour réduire la fatigue lors de la marche, offrir une grande stabilité et protéger des chocs électrostatiques. Les bottes de sécurité sont en polyuréthane pour résister aux huiles, graisses et désinfectants.

90 € la paire

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Pâtre.

Les plus lus

La carte permet de moduler sa recherche selon le pas de temps souhaité, le type de prédateurs et de victimes, la fiabilité de la source, le type de données (attaque, meute, indice de présence).
Une carte des prédateurs collaborative et en temps réel
La lutte contre les prédateurs passe par le recensement précis des attaques, leurs contextes et le partage le plus large possible…
L’usine Sanders de Saint-Gérand, dans le Morbihan, est l’un des six sites de trituration du groupe avec Bretteville (50), Oleosyn Bio à Thouars (79), Chalon-sur-Saône (71), Boulazac (24) et Sojalim à Vic-en-Bigorre (65).
Sanders se prépare à accompagner le développement de la protéine végétale française
Sanders, le leader français de la nutrition animale, fait face à une pénurie mondiale de soja non OGM. En six mois, l’entreprise…
L'enrubannage permet de faire son stock de fourrage dès le printemps.
L’enrubannage en ovin expliqué par le Ciirpo
L’enrubannage peut, dans certains systèmes fourragers, être une solution pour faire du stock au printemps qui sera distribué en…
La rencontre d'une ourse suitée est le cas le plus dangereux car elle peut avoir des réactions imprévisibles si elle sent du danger pour ses petits.
Ces bergers qui ont croisé l’ours
Durant l’été 2020, deux bergers ont été confrontés directement à des ours qui passaient à proximité de leurs troupeaux. La…
Les dernières attaques ont fait une quinzaine de victimes et une trentaine d'animaux disparus.
« Le troupeau est descendu d’alpage plus tôt que prévu à cause du loup »
« Nous devions faire la descente d’alpage le 4 octobre. Seulement, nous avons subi deux attaques de loups sur le troupeau fin…
François Bouclet, 25 ans, utilise un quad, outil indispensable pour réaliser les clôtures sur les parcelles de couverts.
« Ma troupe pâture chez les voisins plus de six mois par an »
À Louches dans le Pas-de-Calais, François Bouclet s’est installé en janvier 2020 sur la ferme familiale. Il a fait évoluer l’…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 93€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Pâtre
Consultez les revues Réussir Pâtre au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Réussir Pâtre