Aller au contenu principal

Pérenniser le plan de lutte contre le piétin pendant trois ans

Le plan de lutte contre le piétin en trois étapes doit maintenant être consolidé avec des objectifs raisonnables à atteindre au bout de trois ans.

Se faire accompagner dans la lutte dans le piétin permet de garder la motivation même face aux coups durs.
Se faire accompagner dans la lutte dans le piétin permet de garder la motivation même face aux coups durs.
© L. Geoffroy

« Dans la mise en place du plan de lutte contre le piétin, il est très important de se faire accompagner, estime Myriam Doucet, vétérinaire à l’Institut de l’élevage. Le fait d’être seul face à la maladie est une cause fréquente d’abandon. Avoir quelqu’un avec qui parler, réajuster les pratiques, bref, fonctionner en binôme permet de garder la motivation même dans les coups durs. »

Il est nécessaire également de fixer des objectifs raisonnables et réalisables en trois ans, sans placer la barre trop haut. Cela peut être, selon la prévalence de la maladie dans le troupeau, soit diminuer le nombre d’animaux touchés, éliminer complètement le piétin ou à l’inverse empêcher le piétin de contaminer l’élevage. Les objectifs induits sont notamment la diminution du temps de travail lié au piétin, l’amélioration du bien-être animal et de l’état du troupeau et la diminution des frais vétérinaires. « Il faut pour cela se tenir à la stratégie de lutte définie en amont de la première année à la troisième année, insiste Laurent Saboureau, vétérinaire en Haute-Vienne. Il faut garder à l’esprit que dès la mise en place des moyens de lutte, la situation ne va pas forcément tout de suite s’améliorer mais il faut persévérer. »

Pactise a pour ambition de « casser la croyance qui dit que le piétin ne s’élimine pas », reprend Myriam Doucet. En Grande-Bretagne, la mise en place et le strict respect d’une stratégie de lutte ont permis de faire baisser de 10,2 % à 3,5 % le nombre d’ovins boiteux entre 2004 et 2013. Signe qu’avec de la persévérance et une dynamique qui dépasse le simple élevage, le problème n’est pas insurmontable. « À travers toute cette réflexion de facteurs de risques et de moyens de lutte, le but est de modifier la perception qu’ont les éleveurs de cette maladie, changer leur angle d’attaque et intégrer la lutte contre le piétin dans la gestion globale du troupeau », conclut Myriam Doucet.

Les plus lus

Elisa Morel : « Très attachée au massif vosgien, le cédant m’accompagne dans la reprise de l’exploitation, en me laissant libre sur les choix de conduite à venir. »
"Je suis accompagnée par le cédant dans la reprise de l’exploitation ovine"
Elisa Morel, 23 ans, en stage pré-installation au sein de sa future exploitation, est tombée sous le charme de la race Hampshire…
Les associés du Gaec Gwenn Ha Du, dans l'Ain, ont le souci de valoriser au mieux les surfaces en herbe par un système 100 % basé sur le pâturage.
Un système ovin économique en argent et en temps de travail
Dans l’Ain, Guillaume Diquélou a mis sur pied un élevage ovin basé sur la valorisation de l’herbe et la réduction du temps de…
Damien Fraysse, 33 ans, se félicite de l'orientation prise par le Gaec. L'atelier laitier permettra à la sœur de celui-ci de s'installer en 2023.
Des brebis allaitantes aux laitières pour gagner plus
Francis et Damien sont les deux associés du Gaec Fraysse des Camps dans le Lot. Le père et le fils ont fait le pari, il y a deux…
Les 300 brebis de Pierre Orcière disposent d'une ration totalement issue de la production de l'exploitation.
« J’améliore mes conditions de travail, de la vie du sol à l’agneau fini »
Pierre Orcière est éleveur en Ardèche. Après de nombreux changements sur sa ferme, il élève aujourd’hui des agneaux de bergerie,…
La brouette distributrice est tirée par un moteur de tondeuse à gazon et la roue arrière, mobile et centrale, permet de la diriger facilement.
Une brouette automotrice distributrice
Dans le Pas-de-Calais, Jean-Paul Béthencourt a mis au point une brouette à moteur pour distribuer le grains à sa troupe ovine en…
La prédation par le loup impacte fortement les résultats économiques de l'exploitation.
Vers une réduction de statut de protection du loup
  Depuis 1992, les loups sont de retour en France. Les conséquences sur les activités d’élevage et la ruralité sont nombreuses et…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 93€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Pâtre
Consultez les revues Réussir Pâtre au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Réussir Pâtre