Aller au contenu principal

Jeunes bergers
Les ovinpiades 2012 lancées à Strasbourg

La finale européenne de labour organisée par les Jeunes agriculteurs, a également accueilli les ovinpiades des jeunes bergers. Une dizaine d’éleveurs ont jugé pour cette régionale des élèves du lycée d’Obernai.

© lgeffroy

L’Alsace, avant dernier bastion à conquérir pour les Ovinpiades, vient d’être acquis ! C’est en effet l’une des deux dernières régions de la France continentale avec la Haute-Normandie qui ne participaient pas à cet événement national, qui a grossit petit à petit au fil des ans. Mais pour la septième édition, elle s’est rattrapée en donnant le coup d’envoi des sélections régionales.

Les Terres à l’Envers, finale européenne de labour organisée par les Jeunes agriculteurs, a été le siège de ces épreuves à Oberhausbergen. Interbev Ovins, la chambre d’agriculture et le syndicat ovin du Bas-Rhin se sont mobilisés pour former les terminales bac pro option productions animales du lycée d’Obernai. En tout, une dizaine d’éleveurs se sont impliqués depuis mars dernier. « Je les ai reçus sur mon exploitation, pour les entraîner au tri et à la note d’état corporel, car certains jeunes n’avaient jamais travaillé avec des ovins. Je leur ai montré ce qu’est un atelier bergerie » explique Raphaël Bottemer, éleveur à Hindisheim. « C’est bien de voir que des jeune s’intéressent à la production ovine. Mais pour s’installer, ce n’est pas facile ici, à cause du foncier » regrette pour sa part Stéphane Huchot, de Prouschdorf.

Confiance en l’animal

Les jeunes se sont pris au jeu, car seul un d’entre eux à des moutons à la maison. « Au niveau local, c’est une réussite, note Jean-Pierre Saulet-Moes, le technicien de la chambre d’agriculture. Cette mise en situation réelle les intéresse davantage que de la théorie. Les filles, par exemple, réticentes au départ, ont rapidement été en confiance avec l’animal ».

Dix-sept jeunes se sont donc affrontés au quizz, à l’évaluation de la note d’état corporel, au tri des brebis équipés de boucles électroniques, au parage des onglons et à l’épreuve de quad.

Le trio de tête est constitué de Damien Bronn, Florian Sturtzer et Stéphane Scharrenberger. Damien et Florian, tous deux originaires du Bas-Rhin, issus du milieu agricole et passionnés d’élevage, participeront avec tous les autres finalistes des vingt régions participantes à la finale nationale qui aura lieu samedi 25 février au Salon International de l’Agriculture à Paris. Tous deux ont surtout apprécié « le contact avec l’animal » et ont redouté « l’épreuve du parage qui nécessite de la force ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Pâtre.

Les plus lus

La balle installée, il ne reste plus qu’à couper les filets pour la dérouler. © F. Mariaud
« Un tire-balle pour quad »
« Avant je déroulais les balles à la main pour assurer le complément de fourrage de mes brebis en pâture l’hiver. Maintenant,…
Le traitement au goudron de pin permet de prolonger la durée de vie des clôtures.  © M. Harlet
Traiter l’extrémité des piquets pour des clôtures résistantes
« Pour augmenter la longévité de mes clôtures, je badigeonne les 80 premiers centimètres de mes piquets avec du goudron de pin…
 © Ton van Zantvoort
No way, un film sur la disparition progressive des bergers
No way plonge au cœur du combat obstiné de Stijn, un éleveur néerlandais prêt à tout pour garder son troupeau de 500 moutons…
Une partie du bureau de la FNO était rassemblée devant la Maison nationale des éleveurs (Paris) le lendemain de l’assemblée générale. De gauche à droite : Claude Font, Brigitte Singla, Jean-Roch Lemoine, Michèle Boudoin, Patrick Soury et Jérôme Redoulés.
Le nouveau bureau de la Fédération nationale ovine
La FNO a élu son bureau national le 21 septembre 2020 en plaçant à sa tête un binôme féminin avec Michèle Boudoin, réélue comme…
« Viande végétale » : Anvol, Inaporc et Interbev attaquent « Les Nouveaux Fermiers » en justice
Portail réussir
Anvol, Inaporc et Interbev ont décidé d’assigner les « Nouveaux Fermiers » en justice. Les attaques portent sur les termes « …
L'automne fournit une herbe à forte valeur nutritive, à condition d'avoir des précipitations. Ici, un troupeau pâture en Auvergne
Comment gérer ses prairies après la sécheresse ?
La sécheresse estivale a impacté les ressources fourragères. Si les précipitations reviennent, on peut espérer une pousse de l’…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 93€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Pâtre
Consultez les revues Réussir Pâtre au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Réussir Pâtre