Aller au contenu principal

Elevage ovin
Les déficits dus à la sécheresse en Europe risquent de provoquer des tensions sur les marchés

Les pays du Sud et de l´Est de l´Europe n´ont pas été épargnés par la sécheresse de cet été 2003. Les pertes de rendement et de fourrages présentes et à venir risquent de peser sur le marché européen.


Comme en France, la sécheresse a été nettement plus forte sur le Sud et l´Est de l´Europe que sur le Nord-ouest, même si les records de température ont aussi été battus à Londres et à Amsterdam.
D´après les prévisions de rendement des services de la Commission, à partir des données météorologiques, c´est l´Italie qui semble la plus affectée par la sécheresse avec des baisses de rendement de 12 % pour le blé (récolté) et estimées à 25 % pour le maïs grain et à plus de 40 % pour le tournesol et les prairies. Cependant, compte tenu de l´importance de l´irrigation, notamment pour le maïs, la perte de rendement devrait être plus limitée et ne semble pas trop freiner les achats de broutards français pour le moment. Par contre, certaines régions laitières, notamment la zone Parmesan, n´utilisant pas d´ensilage de maïs mais de la luzerne et des prairies non irriguées, pourraient être plus lourdement pénalisées.
©D. R.

Pour l´Espagne, le Portugal et la Grèce, la récolte des céréales à paille semble peu affectée et les prévisions pour le maïs sont plutôt optimistes, malgré la sécheresse observée. Les dégâts sont plus marqués sur les prairies et les luzernières non irriguées, ce qui devrait se traduire par un déficit fourrager assez important, notamment pour les élevages de brebis et chèvres, comme pour le troupeau bovin allaitant.
Pour l´Allemagne et l´Autriche, la récolte de blé serait également réduite de près de 5 à 10 % mais les prévisions restaient assez optimistes pour le maïs grain ... En fait, c´est surtout le maïs fourrage qui représente l´essentiel des surfaces en maïs et des stocks d´hiver du troupeau laitier en Allemagne dont les rendements restent incertains. Parallèlement, les prairies ont également souffert du manque d´eau et des températures extrêmes.

Pour les pays du Nord-Ouest : Benelux, Danemark et dans une moindre mesure le Royaume-uni, les céréales et les maïs sont corrects, par contre les prairies ont été pénalisées avec un ou deux mois de pâturage en moins et des stocks d´hiver un peu plus limités. Seules l´Irlande, la Finlande et la Suède auraient des stocks fourragers normaux.
Enfin, la sécheresse a également touché très fortement une bonne partie des Peco, depuis la République Tchèque jusqu´à la Roumanie ainsi que les Balkans et l´Ukraine, avec de fortes pertes de rendement en céréales et fourrages.
Par conséquent, la somme de ces différents déficits en céréales et fourrages risque de provoquer des tensions sur les marchés. Un chiffrage plus précis devient urgent pour limiter les spéculations et les découragements.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Pâtre.

Les plus lus

L’usine Sanders de Saint-Gérand, dans le Morbihan, est l’un des six sites de trituration du groupe avec Bretteville (50), Oleosyn Bio à Thouars (79), Chalon-sur-Saône (71), Boulazac (24) et Sojalim à Vic-en-Bigorre (65).
Sanders se prépare à accompagner le développement de la protéine végétale française
Sanders, le leader français de la nutrition animale, fait face à une pénurie mondiale de soja non OGM. En six mois, l’entreprise…
La carte permet de moduler sa recherche selon le pas de temps souhaité, le type de prédateurs et de victimes, la fiabilité de la source, le type de données (attaque, meute, indice de présence).
Une carte des prédateurs collaborative et en temps réel
La lutte contre les prédateurs passe par le recensement précis des attaques, leurs contextes et le partage le plus large possible…
« La profession a été contrainte et forcée d’abandonner ses ambitions pour l’aide ovine »
Après plus d’un an de travail et de consensus, l’ambitieux projet porté par la FNO pour la prochaine PAC s’est fait plombé par l’…
Les surfaces ravagées par les incendies dans les départements des Alpes-de-Haute-Provence, des Alpes Maritimes, des Bouches du Rhône, du Var et du Vaucluse ont diminué significativement ces dernières années.  © Saiho/Pixabay
Les troupeaux ovins, premiers pompiers de la forêt méditerranéenne
En pâturant les coupe-feu, les brebis facilitent le travail des pompiers. Mais les troupeaux doivent aussi avoir accès à l’eau, à…
L'enrubannage permet de faire son stock de fourrage dès le printemps.
L’enrubannage en ovin expliqué par le Ciirpo
L’enrubannage peut, dans certains systèmes fourragers, être une solution pour faire du stock au printemps qui sera distribué en…
Le pic de pousse d'herbe a connu quelques semaines de retard en cette fin de printemps.
Le pic de pousse d'herbe s’est fait attendre ce printemps
La fraîcheur du mois de mai a ralenti la pousse de l’herbe. Tour de France des régions et conseils de prairies avec le service…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 93€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Pâtre
Consultez les revues Réussir Pâtre au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Réussir Pâtre