Aller au contenu principal

Résultats technico-économiques
L´élevage ovin est en bonne place dans le cadre de la réforme de la PAC

Neuf années d´enregistrement des résultats techniques des élevages ovins de la région Limousin le mettent en évidence : dans le cadre de la Charte de relance de l´élevage ovin et de la réforme de la politique agricole commune, le mouton offre de réelles perspectives.


La réforme se résume, pour les ovins, à un recouplage à 50 % des aides, autrement dit l´ensemble des brebis présentes sur l´exploitation touchera à l´avenir la moitié de la Prime à la brebis et à la chèvre (PBC) et de la Prime supplémentaire (PS). Les 50 % restant seront versés sous forme de paiement unique calculé à partir d´une référence historique.
Les différentes simulations qui ont pu être réalisées en Limousin ou ailleurs, montrent tout l´intérêt de développer le troupeau existant.
Pour ceux qui seraient tentés de remplacer les moutons par une spéculation végétale, cela suppose de réorienter les bâtiments et de mettre en place des cultures rémunératrices. Or, à l´hectare, la concurrence de la marge brute ovine peut être forte avec des cultures recouplées uniquement à hauteur de 25 %.
L´élevage ovin doit permettre l´installation de nouveaux ateliers pour des éleveurs désirant allier qualité du produit, du revenu et du travail. ©B. Compagnon

Avec la conjoncture que l´on connaît actuellement en production ovine, le positionnement des ovins est favorable par rapport aux bovins, mais à condition que le différentiel de prix résiste.
Par ailleurs la production ovine dispose de droits à produire, alors qu´en production bovine ils sont quasiment inexistants.
La réforme de la PAC apportera sans doute des rééquilibrages au sein des exploitations mixtes dans laquelle le mouton a une bonne carte à jouer.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Pâtre.

Les plus lus

La balle installée, il ne reste plus qu’à couper les filets pour la dérouler. © F. Mariaud
« Un tire-balle pour quad »
« Avant je déroulais les balles à la main pour assurer le complément de fourrage de mes brebis en pâture l’hiver. Maintenant,…
Le traitement au goudron de pin permet de prolonger la durée de vie des clôtures.  © M. Harlet
Traiter l’extrémité des piquets pour des clôtures résistantes
« Pour augmenter la longévité de mes clôtures, je badigeonne les 80 premiers centimètres de mes piquets avec du goudron de pin…
 © Ton van Zantvoort
No way, un film sur la disparition progressive des bergers
No way plonge au cœur du combat obstiné de Stijn, un éleveur néerlandais prêt à tout pour garder son troupeau de 500 moutons…
Une partie du bureau de la FNO était rassemblée devant la Maison nationale des éleveurs (Paris) le lendemain de l’assemblée générale. De gauche à droite : Claude Font, Brigitte Singla, Jean-Roch Lemoine, Michèle Boudoin, Patrick Soury et Jérôme Redoulés.
Le nouveau bureau de la Fédération nationale ovine
La FNO a élu son bureau national le 21 septembre 2020 en plaçant à sa tête un binôme féminin avec Michèle Boudoin, réélue comme…
« Viande végétale » : Anvol, Inaporc et Interbev attaquent « Les Nouveaux Fermiers » en justice
Portail réussir
Anvol, Inaporc et Interbev ont décidé d’assigner les « Nouveaux Fermiers » en justice. Les attaques portent sur les termes « …
L'automne fournit une herbe à forte valeur nutritive, à condition d'avoir des précipitations. Ici, un troupeau pâture en Auvergne
Comment gérer ses prairies après la sécheresse ?
La sécheresse estivale a impacté les ressources fourragères. Si les précipitations reviennent, on peut espérer une pousse de l’…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 93€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Pâtre
Consultez les revues Réussir Pâtre au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Réussir Pâtre