Aller au contenu principal

Le pastoralisme est-il agro-écologique ?

L’Association française de pastoralisme a organisé un riche débat pour positionner le pastoralisme vis-à-vis du très actuel concept de l’agro-écologie.

L’amphithéâtre était complet ce jeudi 19 novembre 2015 à Montpellier Supagro pour le séminaire de l’Association française de pastoralisme. L’objectif de cette journée était « de réunir une diversité d’acteurs autour du pastoralisme et de l’agro-écologie » a précisé Magali Jouven, enseignante-chercheuse à Montpellier Supagro et directrice scientifique de ce séminaire.

Recherche d’efficience autant que de productivité

Défini dans les années soixante-dix comme des « agrosystèmes qui sont à la fois productifs, économes en ressources naturelles, socialement justes et économiquement viables », le concept de l’agro-écologie est redevenu très actuel. Les systèmes pastoraux peuvent-ils prétendre à ces fondements ? Pour Laurent Garde du Cerpam, les systèmes pastoraux sont dotés de nombreux atouts favorables à ce principe. Ce sont de systèmes qui doivent « faire avec » les milieux naturels, ils utilisent des espaces-ressources hétérogènes, « ils recherchent avant tout l’efficience plutôt que la productivité » et ils ont une certaine capacité d’adaptation, ne serait-ce que par la diversité des systèmes pastoraux existants.

Des brebis dans les bruyères et dans les vignes

Les zones de callunes, bruyères, molinies, ronces et même fougères sont ainsi intégrées au calendrier de pâturage de Cédric Deguillaume, éleveur d’ovins viande et producteur de myrtilles depuis huit ans dans le Limousin, « au pays de la bruyère », venu témoigner de l’évolution de sa ferme. En participant au groupe d’échanges et de partage des savoirs sur l’amélioration de l’autonomie et de l’économie (groupe animé par le Civam), il a mis progressivement en place une gestion fine de son pâturage en utilisant les ressources pastorales à disposition.

Ce premier séminaire sur le pastoralisme et l’agro-écologie a permis d’apporter des pistes de réflexion et des suggestions d’évolution. Parmi le public, des viticulteurs associant des troupeaux pour gérer l’enherbement de leurs vignes, ont aussi appelé à intégrer davantage de collectifs et à élargir les visions.

Toutes les présentations du séminaire sont téléchargeables sur www.pastoralisme.net/Rubriques « programmes et documents »
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Pâtre.

Les plus lus

La balle installée, il ne reste plus qu’à couper les filets pour la dérouler. © F. Mariaud
« Un tire-balle pour quad »
« Avant je déroulais les balles à la main pour assurer le complément de fourrage de mes brebis en pâture l’hiver. Maintenant,…
Le traitement au goudron de pin permet de prolonger la durée de vie des clôtures.  © M. Harlet
Traiter l’extrémité des piquets pour des clôtures résistantes
« Pour augmenter la longévité de mes clôtures, je badigeonne les 80 premiers centimètres de mes piquets avec du goudron de pin…
 © Ton van Zantvoort
No way, un film sur la disparition progressive des bergers
No way plonge au cœur du combat obstiné de Stijn, un éleveur néerlandais prêt à tout pour garder son troupeau de 500 moutons…
Une partie du bureau de la FNO était rassemblée devant la Maison nationale des éleveurs (Paris) le lendemain de l’assemblée générale. De gauche à droite : Claude Font, Brigitte Singla, Jean-Roch Lemoine, Michèle Boudoin, Patrick Soury et Jérôme Redoulés.
Le nouveau bureau de la Fédération nationale ovine
La FNO a élu son bureau national le 21 septembre 2020 en plaçant à sa tête un binôme féminin avec Michèle Boudoin, réélue comme…
La Ferme Aozteia a déjà fait parrainer toutes ses brebis.
Adopte une brebis avec le site crowdfarming.com
Le site CrowdFarming.com propose d’adopter une brebis, une chèvre, un pied de vigne, un arbre ou une vache. Ce site d’origine…
« Viande végétale » : Anvol, Inaporc et Interbev attaquent « Les Nouveaux Fermiers » en justice
Portail réussir
Anvol, Inaporc et Interbev ont décidé d’assigner les « Nouveaux Fermiers » en justice. Les attaques portent sur les termes « …
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 93€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Pâtre
Consultez les revues Réussir Pâtre au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Réussir Pâtre