Aller au contenu principal

Races ovines
Le Mouton Vendéen est rustique, apte à l´herbe et à la bergerie

Le Mouton Vendéen associe aptitudes bouchères et aptitudes femelles. Reproducteur complet et équilibré, il s´utilise en race pure ou en croisement.


Dans les Pays de Loire et en Poitou-Charentes, le Mouton Vendéen trouve sa zone de prédilection. Il est apprécié dans d´autres régions bocagères comme le Limousin, le Centre et s´exporte en Belgique, Irlande, Grande-Bretagne, etc.

Ses aptitudes
Le Mouton Vendéen est une race précoce, bien conformée. Les brebis sont prolifiques (prolificité 1,75 en oestrus naturel,1,88 en oestrus induit), de bonne valeur laitière et possèdent un bon instinct maternel. La brebis adulte pèse 70-80 kilos, le bélier pèse 110 à 150 kilos.

©Upra

Sa laine
C´est une toison épaisse, très tassée à mèches mi-longues. Poids : 2,5 kg pour la brebis ; 3,5 à 4 kg pour le bélier.

Ses origines
Au XIIe siècle, des Hollandais venus assécher les canaux poitevins, importèrent des moutons flamands qui furent croisés avec les races locales puis avec des moutons
Southdown au début du XIXe siècle. La race fixe ses caractères et l´Upra créée en 1974 met en place une station de contrôle individuel.

Ses systèmes d´élevage
Rustique, le Mouton Vendéen s´adapte à l´exploitation de terrains pauvres en systèmes extensifs ou de prairies riches en système intensif. Dans sa région d´origine, cette race s´utilise en plein air (rentrée en bergerie pour agneler de décembre à février, agneaux engraissés en bergerie) ou en semi-plein air avec pâturage de mai à septembre.
Les agneaux produits pèsent 38 à 40 kilos en vif.
Répartition des naissances : mi-novembre à mi-avril.
Les agnelles peuvent bénéficier d´une lutte précoce.
©Upra

La sélection
L´Upra Mouton Vendéen gère le schéma de sélection, en relation avec l´Inra et l´Institut de l´Elevage.
La base de sélection concerne 60 élevages et 11 000 brebis réparties dans 17 départements. Chaque année, près de 200 jeunes béliers issus d´accouplements raisonnés sont contrôlés sur leurs performances individuelles en Station (croissance, gras, muscle). Les meilleurs sont ensuite contrôlés par le testage sur la descendance (25 filles par bélier testé) et reçoivent ensuite une indexation.
La lutte génétique contre la tremblante est intégrée à ce schéma de sélection.

Qualification des béliers
Elite : testé favorablement sur les aptitudes bouchères et indexé positivement sur les aptitudes maternelles.
AMBO : testé favorablement sur les aptitudes bouchères
AMVL testé favorablement sur les aptitudes laitières
AMPR indexé favorablement en prolificité
AMCR indexé favorablement sur la croissance.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Pâtre.

Les plus lus

L’usine Sanders de Saint-Gérand, dans le Morbihan, est l’un des six sites de trituration du groupe avec Bretteville (50), Oleosyn Bio à Thouars (79), Chalon-sur-Saône (71), Boulazac (24) et Sojalim à Vic-en-Bigorre (65).
Sanders se prépare à accompagner le développement de la protéine végétale française
Sanders, le leader français de la nutrition animale, fait face à une pénurie mondiale de soja non OGM. En six mois, l’entreprise…
La carte permet de moduler sa recherche selon le pas de temps souhaité, le type de prédateurs et de victimes, la fiabilité de la source, le type de données (attaque, meute, indice de présence).
Une carte des prédateurs collaborative et en temps réel
La lutte contre les prédateurs passe par le recensement précis des attaques, leurs contextes et le partage le plus large possible…
« La profession a été contrainte et forcée d’abandonner ses ambitions pour l’aide ovine »
Après plus d’un an de travail et de consensus, l’ambitieux projet porté par la FNO pour la prochaine PAC s’est fait plombé par l’…
Les surfaces ravagées par les incendies dans les départements des Alpes-de-Haute-Provence, des Alpes Maritimes, des Bouches du Rhône, du Var et du Vaucluse ont diminué significativement ces dernières années.  © Saiho/Pixabay
Les troupeaux ovins, premiers pompiers de la forêt méditerranéenne
En pâturant les coupe-feu, les brebis facilitent le travail des pompiers. Mais les troupeaux doivent aussi avoir accès à l’eau, à…
L'enrubannage permet de faire son stock de fourrage dès le printemps.
L’enrubannage en ovin expliqué par le Ciirpo
L’enrubannage peut, dans certains systèmes fourragers, être une solution pour faire du stock au printemps qui sera distribué en…
Les dernières attaques ont fait une quinzaine de victimes et une trentaine d'animaux disparus.
« Le troupeau est descendu d’alpage plus tôt que prévu à cause du loup »
« Nous devions faire la descente d’alpage le 4 octobre. Seulement, nous avons subi deux attaques de loups sur le troupeau fin…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 93€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Pâtre
Consultez les revues Réussir Pâtre au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Réussir Pâtre