Aller au contenu principal

Races ovines
Le Mouton Vendéen est rustique, apte à l´herbe et à la bergerie

Le Mouton Vendéen associe aptitudes bouchères et aptitudes femelles. Reproducteur complet et équilibré, il s´utilise en race pure ou en croisement.


Dans les Pays de Loire et en Poitou-Charentes, le Mouton Vendéen trouve sa zone de prédilection. Il est apprécié dans d´autres régions bocagères comme le Limousin, le Centre et s´exporte en Belgique, Irlande, Grande-Bretagne, etc.

Ses aptitudes
Le Mouton Vendéen est une race précoce, bien conformée. Les brebis sont prolifiques (prolificité 1,75 en oestrus naturel,1,88 en oestrus induit), de bonne valeur laitière et possèdent un bon instinct maternel. La brebis adulte pèse 70-80 kilos, le bélier pèse 110 à 150 kilos.

©Upra

Sa laine
C´est une toison épaisse, très tassée à mèches mi-longues. Poids : 2,5 kg pour la brebis ; 3,5 à 4 kg pour le bélier.

Ses origines
Au XIIe siècle, des Hollandais venus assécher les canaux poitevins, importèrent des moutons flamands qui furent croisés avec les races locales puis avec des moutons
Southdown au début du XIXe siècle. La race fixe ses caractères et l´Upra créée en 1974 met en place une station de contrôle individuel.

Ses systèmes d´élevage
Rustique, le Mouton Vendéen s´adapte à l´exploitation de terrains pauvres en systèmes extensifs ou de prairies riches en système intensif. Dans sa région d´origine, cette race s´utilise en plein air (rentrée en bergerie pour agneler de décembre à février, agneaux engraissés en bergerie) ou en semi-plein air avec pâturage de mai à septembre.
Les agneaux produits pèsent 38 à 40 kilos en vif.
Répartition des naissances : mi-novembre à mi-avril.
Les agnelles peuvent bénéficier d´une lutte précoce.
©Upra

La sélection
L´Upra Mouton Vendéen gère le schéma de sélection, en relation avec l´Inra et l´Institut de l´Elevage.
La base de sélection concerne 60 élevages et 11 000 brebis réparties dans 17 départements. Chaque année, près de 200 jeunes béliers issus d´accouplements raisonnés sont contrôlés sur leurs performances individuelles en Station (croissance, gras, muscle). Les meilleurs sont ensuite contrôlés par le testage sur la descendance (25 filles par bélier testé) et reçoivent ensuite une indexation.
La lutte génétique contre la tremblante est intégrée à ce schéma de sélection.

Qualification des béliers
Elite : testé favorablement sur les aptitudes bouchères et indexé positivement sur les aptitudes maternelles.
AMBO : testé favorablement sur les aptitudes bouchères
AMVL testé favorablement sur les aptitudes laitières
AMPR indexé favorablement en prolificité
AMCR indexé favorablement sur la croissance.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Pâtre.

Les plus lus

La Ferme Aozteia a déjà fait parrainer toutes ses brebis.
Adopte une brebis avec le site crowdfarming.com
Le site CrowdFarming.com propose d’adopter une brebis, une chèvre, un pied de vigne, un arbre ou une vache. Ce site d’origine…
Le traitement au goudron de pin permet de prolonger la durée de vie des clôtures.  © M. Harlet
Traiter l’extrémité des piquets pour des clôtures résistantes
« Pour augmenter la longévité de mes clôtures, je badigeonne les 80 premiers centimètres de mes piquets avec du goudron de pin…
C'est juste avant la mise à l'herbe qu'il est le plus intéressant de traiter brebis et agnelles car lorsque la météo est encore humide, la pression parasitaire au pâturage est très forte. © B. Morel
Un antiparasitaire injectable pour les petits ruminants
Enfin les éleveurs de petits ruminants disposent d’un traitement injectable pour traiter leurs animaux contre les parasites…
Georges Ferté change ses brebis de parc environ tous les trois jours. © A. Peucelle
« J'ai diversifié les grandes cultures avec des moutons pour pérenniser l'exploitation »
Installé en 2002 sur une ferme de grandes cultures, Georges Ferté se heurte aux évolutions de la PAC ainsi qu’à un système…
« Viande végétale » : Anvol, Inaporc et Interbev attaquent « Les Nouveaux Fermiers » en justice
Portail réussir
Anvol, Inaporc et Interbev ont décidé d’assigner les « Nouveaux Fermiers » en justice. Les attaques portent sur les termes « …
Maël Alric réussit à joindre ses deux passions : l’élevage de brebis et le sport de haut niveau. © La Cazotte
« Jeune éleveur de brebis laitières, je cours toujours vers mes rêves… »
Installé éleveur de brebis laitières depuis 2017 au sein du Gaec du Salze, Maël Alric, 30 ans, n’oublie pas son objectif de…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 93€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Pâtre
Consultez les revues Réussir Pâtre au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Réussir Pâtre