Aller au contenu principal

Le fumier composté avec des déchets verts

La Belgique est un pays très avancé dans la gestion des déchets issus de l’agriculture et de des industries agroalimentaires. Exemple avec la société Agricompost.

L’usine Agricompost est née en 1996 à l’initiative de Jean Devillers et de six éleveurs. Ils sont partis du constat qu’il était important de valoriser et de traiter le fumier d’élevage. Ils ont donc acheté une composteuse fabriquée par la société Ménard. En tant qu’éleveur et vétérinaire, Jean Devillers estimait en effet qu’il était « dangereux d’épandre le fumier non composté sur les pâturages car cela entraîne l’épandage de dose excessive » créant des déséquilibres dans le sol et des problèmes environnementaux. Après deux ans de compostage de fumiers, les créateurs se sont rendu compte que certains fumiers bovins, notamment les raclures de couloir, ne se compostaient pas car ils sont trop humides. Ils ont donc cherché à ajouter de la matière plus riche en carbonate. Ils ont ainsi vu une opportunité d’y associer des déchets verts d’intercommunales qui cherchaient un débouché pour leurs déchets.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Pâtre.

Les plus lus

La vidéo rétablit quelques vérités pour relativiser l'impact de l'élevage et de la viande.
[ Vidéo ] L’élevage européen pointe les 9 contradictions de la stratégie « De la ferme à la table »
Le rassemblement européen des filières de l’élevage et de la viande, European Livestock Voice, a publié une vidéo pédagogique qui…
Une manipulation fluide des animaux permet de s’épargner physiquement.
[ Vidéo ] Comment manipuler les moutons
Comment attraper un mouton ? Le déplacer ? Ou l’asseoir ? Cette vidéo de la MSA répond à ces questions.
Grace à la convergence des aides, au paiement redistributif et au maintien de l’ICHN, les éleveurs de petits ruminants toucheraient en moyenne un peu plus d’aides de la PAC.
Les ovins/caprins plutôt gagnants dans la future PAC
Les derniers arbitrages du plan stratégique national semblent plutôt favorables aux ovins/caprins.
Le parc complet est vendu 6 900 euros auquel s’ajoutent mille euros de transport. © G. Josien
Un parc de tri complet à moins de 8 000 euros
Le parc de tri mobile Sheepeze est composé de 15 claies, d’un couloir de contention et d’une porte de tri. Les claies de 2,5 à 3…
Long de 2,90 m et large d’un mètre, le petit triporteur est commercialisé 2 200 euros hors taxes et hors livraison. © Scot-e
Un triporteur électrique à petit prix
Scot-e importe des petits triporteurs électriques fabriqués en Roumanie. Le véhicule à trois roues est léger (135 kg sans…
L’hiver a été particulièrement meurtrier pour l’élevage de Christian et Guillaume Menut… © Menut
« Harcelé par la prédation du loup, notre élevage ovin aura une analyse de vulnérabilité »
↵ Christian Menut, 60 ans, éleveur ovin dans le Var « Harcelé par la prédation du loup, notre élevage ovin aura une…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 93€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Pâtre
Consultez les revues Réussir Pâtre au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Réussir Pâtre