Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

MESSAGE ABONNES IMPORTANT

Afin d'être sûr de recevoir nos futures publications quelle que soit l’évolution de la situation sanitaire, activez votre compte numérique au plus vite en complétant vos informations.

J’active mon compte numérique

Race d´herbage
Le Dorset Down, champion pour le croisement

Bien conformé, le Dorset Down se plaît en herbage. Dans le Centre France, il fait merveille pour produire des agneaux précoces souvent obtenus à l´herbe.


Dans les années 1800, quelques éleveurs britanniques entreprirent de sélectionner un animal de même type que le Southdown, mais aussi bien conformé et de plus forte taille.
Après quelques années de sélection dans cette voie, une infusion de sang, avec des béliers de race Hampshire et Wiltshire, est pratiquée et c´est assez rapidement que le type Dorset down est fixé.
Vers 1965, les premières troupes Dorset sont introduites en France ce qui permet la création du Flock book de la race.
Ces jeunes béliers démontrent l´aptitude de la race à croître au pâturage. ©D. R.

Ses aptitudes
C´est une race d´herbage de grand format qui présente une excellente conformation. Le Dorset français est principalement utilisé dans toute la zone centrale de la France pour le croisement alternatif et industriel, en vue de l´obtention d´agneaux précoces, bien conformés, sans excès de gras et pas trop lourds.
Capable de s´adapter à différents modes d´exploitation : plein air, stabulation, le Dorset Down est essentiellement une race précoce, prolifique, moins exigeante que certaines races plus lourdes.
Le gain de poids est rapide dès le jeune âge. ©D. R.

Standard de la race
Tête : marron foncé, assez longue, dégagée de laine sur le mufle. Cou : fort, bien soudé avec les épaules. Ossature : n´est pas grossière sans être fine. Membres : marrons foncés, couverts de laine fine qui descend en dessous des genoux et des jarrets. Tronc : poitrine bien descendue, épaules larges, gigots bien développés. Laine : finesse (toison de 2,5 kg chez la femelle et 3,5 kg chez le mâle). Poids : 70 kg pour la femelle et 110 kg pour le mâle.
Le bélier fournit en croisement des agneaux précoces. ©D. R.

Programme de sélection
L´effectif est d´environ 2300 brebis (chiffre du Recensement agricole 2000) dont 266 brebis contrôlées en 2003.
Le programme de sélection porte à la fois sur les femelles (contrôle en ferme) et sur les mâles (contrôle en ferme et en centre d´élevage). L´orientation de la race vise à l´obtention de reproducteurs suffisamment développés et bien musclés.
Les agnelles sont appréciées pour leur faculté de reproduction en contre-saison. ©D. R.

Une bonne croissance
La brebis Dorset Down permet à ses agneaux l´obtention de bonnes croissances de départ.
Les gains journaliers en contrôle 10/30 jours sont de l´ordre de :
275/400 g pour les mâles simples ;
230/370 pour les mâles doubles.
Les gains journaliers de 30 à 70 jours sont :
- 305 - 400 g pour les mâles simples ;
- 250 - 370 g pour les mâles doubles.
Le poids à 70 jours confirme bien l´excellente précocité de l´agneau Dorset Down :
- 25/à 32 kg pour les mâles simples ;
- 21- 28 kg pour les mâles doubles.
©D. R.

D´excellentes carcasses
La lecture de la moyenne des performances de la race Dorset Down, laisse entrevoir d´énormes possibilités d´utilisation en croisement industriel, pour l´obtention de carcasses de 16 à 20 kg en 90 à 110 jours, sans excès de gras.
Le critère déterminant d´une façon globale la qualité bouchère de la carcasse se décompose comme suit :
- harmonie de la carcasse,
- finesse de l´os,
- épaisseur de noix de côtelette,
- importance des masses musculaires et conformation,
- qualité de la viande,
- répartition du gras : couverture, rognons
- qualité du gras.
En plus de ses qualités bouchères, son ardeur sexuelle à contre saison en fait une race très intéressante pour la production d´agneaux de boucherie, en croisement industriel sur des races rustiques.
80 % des femelles agnèlent en décembre-janvier avec un taux de prolificité se situant entre 140 et 170 %.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Traditionnellement, les animaux recoivent des noms commençant par une même lettre tout au long de l'année. En 2020, ce sera R. © DR
Quelques idées de noms en R
2020 sera l’année des prénoms commençant par R. Voici une liste non exhaustive de prénoms originaux et amusants pour vos béliers…
Bruno Damiens, éleveur de brebis allaitantes en Ardèche.
[Les éleveurs ovins face au coronavirus – 1] Des annulations et des incertitudes
Face aux mesures de confinement pour tenter d'endiguer l'épidémie de covid-19, les filières agricoles tentent de s'organiser. La…
Bruno Damiens, éleveur de brebis allaitantes en Ardèche.
[Les éleveurs ovins face au Coronavirus – 3] Abattoir à l'arrêt, hausse du prix de l'aliment
Face aux mesures de confinement pour tenter d'endiguer l'épidémie de covid-19, les filières agricoles tentent de s'organiser. La…
[Les éleveurs ovins face au coronavirus – 2] Arrêt des inséminations
Face aux mesures de confinement pour tenter d'endiguer l'épidémie de covid-19, les filières agricoles tentent de s'organiser. La…
[Les éleveurs ovins face au Covid-19 – 4]
Face aux mesures de confinement pour tenter d'endiguer l'épidémie de coronavirus, les filières agricoles tentent de s'organiser.…
[ Covid-19 ] Publicités et morceaux plus petits pour sauver la consommation d’agneaux à Pâques
Avec l’interdiction de se regrouper, Interbev craint une baisse des ventes de gigot à Pâques. L’interprofession appelle les…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8,00€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Pâtre
Consultez les revues Réussir Pâtre au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Réussir Pâtre