Aller au contenu principal

La production ovine échappe-t-elle à la crise de l’élevage ?

Michèle Boudoin, présidente de la Fédération nationale ovine © D. Hardy
Michèle Boudoin, présidente de la Fédération nationale ovine
© D. Hardy

Nous sommes, comme l’ensemble des filières animales, soumis à la volatilité des prix, à la concurrence internationale, aux charges et aux normes dont les conséquences sur notre revenu sont toujours plus dramatiques. Nous subissons, depuis quelques années, une chute spectaculaire de la consommation. Les crises sanitaires ne nous épargnent pas non plus ! La FCO entrave aujourd’hui le commerce d’un grand nombre d’animaux et risque, avec la venue du printemps, d’affecter, comme en 2008, notre cheptel reproducteur. Que dire également de la mise en place de la nouvelle PAC ! Une PAC en panne, dans une Europe en panne de projet agricole ! Enfin, comment ne pas citer un fléau bien propre à notre production : le loup ! Nous décrions depuis si longtemps cette injustice qui nous est imposée par une vision citadine, sans que cette société civile-là ne mesure la désespérance et le désarroi qui déciment nos familles.

Le prix ne se décrète pas, il se construit

Pour autant, nous avons pleinement conscience qu’il nous faut avancer et trouver des solutions qui nous permettront de survivre à cette crise ! Pour cela, nous continuerons à revendiquer l’obtention d’un prix rémunérateur apportant de réelles perspectives de croissance aux éleveurs. C’est en travaillant sur la contractualisation, l’adéquation entre l’offre et la demande et enfin la problématique de la consommation que nous pourrons parvenir à nos fins ! Le « manger français » doit devenir un automatisme d’achat et un acte citoyen ! Manger de l’agneau français, c’est préserver de nombreux emplois en France et maintenir le dynamisme économique de nos campagnes ! Manger de l’agneau français, c’est soutenir une filière qui garantit des produits de qualité et qui participe à l’entretien des paysages, de la biodiversité ! C’est pourquoi nous invitons l’ensemble des citoyens-consommateurs à manger de l’agneau français. Nous devons, tous ensemble, producteurs, opérateurs, abatteurs, bouchers, grande distribution… tirer la filière ovine vers la performance technique et économique pour faire en sorte que cette filière soit, demain, toujours présente et forte !

" L'ovin ne doit pas être oublié dans les débats actuels "

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Pâtre.

Les plus lus

L’usine Sanders de Saint-Gérand, dans le Morbihan, est l’un des six sites de trituration du groupe avec Bretteville (50), Oleosyn Bio à Thouars (79), Chalon-sur-Saône (71), Boulazac (24) et Sojalim à Vic-en-Bigorre (65).
Sanders se prépare à accompagner le développement de la protéine végétale française
Sanders, le leader français de la nutrition animale, fait face à une pénurie mondiale de soja non OGM. En six mois, l’entreprise…
La carte permet de moduler sa recherche selon le pas de temps souhaité, le type de prédateurs et de victimes, la fiabilité de la source, le type de données (attaque, meute, indice de présence).
Une carte des prédateurs collaborative et en temps réel
La lutte contre les prédateurs passe par le recensement précis des attaques, leurs contextes et le partage le plus large possible…
« La profession a été contrainte et forcée d’abandonner ses ambitions pour l’aide ovine »
Après plus d’un an de travail et de consensus, l’ambitieux projet porté par la FNO pour la prochaine PAC s’est fait plombé par l’…
Les surfaces ravagées par les incendies dans les départements des Alpes-de-Haute-Provence, des Alpes Maritimes, des Bouches du Rhône, du Var et du Vaucluse ont diminué significativement ces dernières années.  © Saiho/Pixabay
Les troupeaux ovins, premiers pompiers de la forêt méditerranéenne
En pâturant les coupe-feu, les brebis facilitent le travail des pompiers. Mais les troupeaux doivent aussi avoir accès à l’eau, à…
Les dernières attaques ont fait une quinzaine de victimes et une trentaine d'animaux disparus.
« Le troupeau est descendu d’alpage plus tôt que prévu à cause du loup »
« Nous devions faire la descente d’alpage le 4 octobre. Seulement, nous avons subi deux attaques de loups sur le troupeau fin…
L'enrubannage permet de faire son stock de fourrage dès le printemps.
L’enrubannage en ovin expliqué par le Ciirpo
L’enrubannage peut, dans certains systèmes fourragers, être une solution pour faire du stock au printemps qui sera distribué en…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 93€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Pâtre
Consultez les revues Réussir Pâtre au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Réussir Pâtre