Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

MESSAGE ABONNES IMPORTANT

Afin d'être sûr de recevoir nos futures publications quelle que soit l’évolution de la situation sanitaire, activez votre compte numérique au plus vite en complétant vos informations.

J’active mon compte numérique

Journées techniques
La génétique au service des éleveurs

La génomique offre de nouvelles perspectives aux éleveurs ovins, comme le prouvent les travaux en cours présentés à Saint-Affrique

Les participants ont convenu de l'importance des travaux en cours.
Les participants ont convenu de l'importance des travaux en cours.
© lg

France Génétique Elevage a organisé deux journées techniques pour les ovins allaitants en avril dernier à Saint-Affrique, en Aveyron. L’occasion pour les chercheurs et les techniciens de présenter les travaux en cours et rappeler l’importance de la génétique pour améliorer la production. La génomique qui, en ovin, en est à ses débuts mais paraît prometteur, était au cœur des présentations avec comme exemples le programme d’introgression du gène culard en race Lacaune Gebro expliqué par Didier Grasset ou les gènes d’hyperovulation en Lacaune viande ovitest détaillé par Jean Hallauer.

Cumul du progrès génétique

Les nouveaux caractères de sélection comme l’efficacité alimentaire, la résistance au parasitisme, le comportement des brebis ou la protection par la toison… ont également été présentés par l’Inra aux techniciens. « Le progrès génétique se cumule », ont rappelé les généticiens, soulignant la relation entre les performances et les effets génétiques. Les résultats des travaux sur la prolificité de la race Ile de France et celle de la valeur laitière en Texel ont été évoqués.

D’autres travaux sur la mortalité des agneaux sont en cours au service génétique de l’Institut de l’élevage. C’est en effet le premier facteur discriminant de la marge économique chez les ovins allaitants. Des taux élevés, jusqu’à parfois 20 % sont souvent observés. Trouver des leviers pour diminuer ce taux est l’une des priorités de travail en génétique demandé par les éleveurs.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Traditionnellement, les animaux recoivent des noms commençant par une même lettre tout au long de l'année. En 2020, ce sera R. © DR
Quelques idées de noms en R
2020 sera l’année des prénoms commençant par R. Voici une liste non exhaustive de prénoms originaux et amusants pour vos béliers…
Bruno Damiens, éleveur de brebis allaitantes en Ardèche.
[Les éleveurs ovins face au coronavirus – 1] Des annulations et des incertitudes
Face aux mesures de confinement pour tenter d'endiguer l'épidémie de covid-19, les filières agricoles tentent de s'organiser. La…
Bruno Damiens, éleveur de brebis allaitantes en Ardèche.
[Les éleveurs ovins face au Coronavirus – 3] Abattoir à l'arrêt, hausse du prix de l'aliment
Face aux mesures de confinement pour tenter d'endiguer l'épidémie de covid-19, les filières agricoles tentent de s'organiser. La…
[Les éleveurs ovins face au coronavirus – 2] Arrêt des inséminations
Face aux mesures de confinement pour tenter d'endiguer l'épidémie de covid-19, les filières agricoles tentent de s'organiser. La…
[Les éleveurs ovins face au Covid-19 – 4]
Face aux mesures de confinement pour tenter d'endiguer l'épidémie de coronavirus, les filières agricoles tentent de s'organiser.…
[ Covid-19 ] Publicités et morceaux plus petits pour sauver la consommation d’agneaux à Pâques
Avec l’interdiction de se regrouper, Interbev craint une baisse des ventes de gigot à Pâques. L’interprofession appelle les…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8,00€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Pâtre
Consultez les revues Réussir Pâtre au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Réussir Pâtre