Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Salon
Grand sourire pour les organisateurs de Tech Ovin

L'affiche de Tech Ovin a été dévoilée le 23 février, lors du SIA. L'optimisme est au rendez-vous.

Le président de Tech’Ovin, Claude Souchaud, accompagné du vice-président Jean Joly et de leur collaboratrice Julia Beaudoin, ont dévoilé au SIA la prochaine affiche du Salon national du mouton qui se tiendra les 7 et 8 septembre à Bellac en Haute-Vienne. Le visuel choisi représente un «smiley» de moutons, une vision optimiste de la production, contexte du rééquilibrage oblige. « C’est effectif depuis décembre, les éleveurs ont touché les fruits après des années de disette. L’espoir s’ouvre sur la production, d’où notre sourire », explique Claude Souchaud. 
L’installation sera le thème central de cette septième édition du salon, car l’objectif est de repartir avec la reconquête ovine. « Tech’Ovin est l’un des moyens de faire passer le message, une volonté professionnelle de redynamiser la production » note le président. Parmi les moments forts, un grand espace sera dédié aux cédants potentiels pour y organiser des rencontres avec des jeunes intéressés par l’ovin. Du côté des exposants, les organisateurs sentent un « frémissement positif, un redémarrage ».
Ils espèrent bien battre le record en nombre de visiteurs avec plus de 15000 sur deux jours. Des animations techniques et des conférences seront mises en oeuvre sur les différents pôles, en partenariat avec des acteurs économiques de l’élevage ovin. De même, le ring, véritable coeur de vie du salon accueillera outre les traditionnelles remises de prix des concours, des démonstrations réalisées en directe par des professionnels. Une journée sera consacrée à des visites d’exploitation la veille de l’ouverture du salon, le 6 septembre.

 

Concours photo « L’agneau a le moral »

 


Pour participer au concours photo de Tech’Ovin, dont le sujet est «L’agneau a le moral», envoyez vos oeuvres numériques ou scannées avant le 30 juin en utilisant le site www.techovin.com. Le jury sélectionnera trente lauréats.

 

 
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

À défaut de tonte, éliminer la laine souillée autour de la queue et de la vulve facilite la monte par les béliers.  © Ciirpo/Idele
Pas de tonte pendant la lutte
Avec le confinement lié au Covid-19, la tonte assurée par des tondeurs professionnels risque fort d’être reportée. Tondre plus…
Le site boutique.agneaudelaitdespyrenees.com propose des agneaux à commander jusqu'au 8 avril.
Un drive d’agneau de lait des Pyrénées en Béarn et Pays Basque
Dans les Pyrénées-Atlantiques, les coopératives Caoso, Axuria et AOBB se sont unies pour organiser une vente directe et proposer…
Bruno Damiens, éleveur de brebis allaitantes en Ardèche.
[Les éleveurs ovins face au coronavirus – 1] Des annulations et des incertitudes
Face aux mesures de confinement pour tenter d'endiguer l'épidémie de covid-19, les filières agricoles tentent de s'organiser. La…
Les professionnels ovins cherchent des chambres froides pour stocker provisoirement les agneaux abattus.  © D. Hardy
Les conséquences de l’engorgement du marché
Face à une offre excédentaire et une consommation morose, le principal risque est un engorgement du marché de la viande ovine,…
La prédation par le loup impacte fortement les résultats économiques de l'exploitation.
Le loup entraîne un surcoût de 4 600 à 12 100 euros par exploitation
La prédation par les loups entraîne des pertes de production et des frais de protection qui ne sont pas assez compensés par les…
Les dégâts de l'ours sont passés de 516 animaux domestiques tués ou blessés en 2018 à 1 173 en 2019. © M. Paunovic
Toujours plus d’ours, plus d’attaques, plus de victimes
52 ours ont tué au moins 1 173 animaux l’an dernier dans les Pyrénées.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8,00€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Pâtre
Consultez les revues Réussir Pâtre au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Réussir Pâtre