Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Récits et images
« Fromages entre ciel et terre », ou la passion d´un métier au coeur des Pyrénées

Dans ce livre, sans passéisme, les auteurs dressent les portraits d´une région, les Pyrénées, d´un fromage et des bergers-fromagers détenteurs d´un savoir : élaborer des saveurs et des arômes pour notre plus grand plaisir.

© édition gypaète


Le texte décrit avec lucidité la réalité des bergers et contraste avec les photos magnifiques où les paysages parlent à l´âme et nous disent que rien n´a changé. On pourrait presque sentir le souffle des brebis et la caresse du vent froid à l´aube immuable. La page suivante nous ramène au réel, avec les hommes de notre temps, leur histoire comment ils s´adaptent au monde.
Le photographe fait parler les croûtes fromagères et le parfum sauvage des moisissures colorées traverse la photo. C´est bien des aliments de nos ancêtres dont on parle et du plaisir sensoriel qu´ils ont légué, à nous, enfants gâtés. Lire ce livre oui, mais avec un bout de fromage entre les doigts !

 

 

©DR


Il rend hommage au courage des hommes et des femmes pétris de conviction, observateurs intuitifs de leur environnement. Il témoigne de la passion renouvelée de ces bergers tout autant fromagers. Deux métiers à concilier, pour vivre toujours en mouvement au rythme des brebis, en quête d´herbe folle à travers l´estive mouvementée, de la traite manuelle ; à une cave ou les fromages attendent leur tour d´être soignés, affinés. On a envie de leur demander : et vous dans tout ça ?
Des bergers passés maîtres dans l´art du pâturage, des bergers sans terre, actifs sans relâche tout l´hiver dans la plaine en quête des herbes abandonnées, à l´estive d´été à l´abondante verdure balayée des vents humides du petit matin aux lourdeurs solaires du zénith.
Ce livre honore les bergers et bergères, nous raconte leur travail, un instant de leur histoire. Témoignage et séries de portraits au regard aiguisé, critique des turpitudes de notre temps, où les photographies évoquent la terre, le ciel, dans cette immensité immuable le vivant passe et ne laisse pas de traces, fugace comme un arôme oublié.

 

 

 

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

À défaut de tonte, éliminer la laine souillée autour de la queue et de la vulve facilite la monte par les béliers.  © Ciirpo/Idele
Pas de tonte pendant la lutte
Avec le confinement lié au Covid-19, la tonte assurée par des tondeurs professionnels risque fort d’être reportée. Tondre plus…
Si la plupart des randonneurs se montrent respectueux du travail des bergers, certains échanges peuvent être tendus lorsque les brebis se font dispersées ou que les chiens sont aux abois. © B. Morel
" Vis ma vie de berger "
Joseph Boussion, alias Carnet de Berger sur Facebook, s’est donné pour mission de faire connaître la vie en estive aux…
Les professionnels ovins cherchent des chambres froides pour stocker provisoirement les agneaux abattus.  © D. Hardy
Les conséquences de l’engorgement du marché
Face à une offre excédentaire et une consommation morose, le principal risque est un engorgement du marché de la viande ovine,…
La prédation par le loup impacte fortement les résultats économiques de l'exploitation.
Le loup entraîne un surcoût de 4 600 à 12 100 euros par exploitation
La prédation par les loups entraîne des pertes de production et des frais de protection qui ne sont pas assez compensés par les…
La bergerie, terminée en 2016, est fonctionnelle avec ses nourrisseurs et ses cornadis. © J.-M. Bidoire
Produire 500 agneaux avec 300 brebis Ile-de-France et Texel
Quatre ans après son installation, Pierre Largy produit 500 agneaux, dont 80 % sous label rouge, dans un nouveau bâtiment…
Les dégâts de l'ours sont passés de 516 animaux domestiques tués ou blessés en 2018 à 1 173 en 2019. © M. Paunovic
Toujours plus d’ours, plus d’attaques, plus de victimes
52 ours ont tué au moins 1 173 animaux l’an dernier dans les Pyrénées.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8,00€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Pâtre
Consultez les revues Réussir Pâtre au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Réussir Pâtre