Aller au contenu principal

Fedatest fête ses 50 ans

Avec 1 600 brebis sur 200 hectares, le pôle Fedatest met en lien la génétique avec l’aval de la filière.

Nichée au cœur d’un important bassin ovin, la station génétique de Fedatest, située à Mazeyrat d’Allier en Haute-Loire, a célébré cet été ses 50 ans. Le 21 juillet dernier, une centaine de professionnels et de techniciens avaient fait le déplacement sur les terres de la « Noire » et de la « Blanche ».

Les présidents successifs, Gilbert Bosc puis Henri Vinas, deux Aveyronnais, ont rappelé l’histoire et les difficultés du début dans ce qui s’appelait alors le « Centre Somival ». Dès le début, les professionnels ont voulu « accrocher » les groupements de producteurs à l’histoire de la station. Car la génétique est au service de la filière aval en lui permettant de vendre des agneaux correspondant le mieux possible aux besoins du marché. Maurice Huet, président d’Interbev ovin a rappelé que l’inverse était vrai également et que la filière aval avait besoin d’une sélection génétique performante. Jean-Luc Chauvel, président de Fedatest a indiqué que « l’organisation était le fruit d’un travail en commun permettant une adéquation entre les besoins des filières et le travail de l’amont ».

Un investissement qui se rentabilise sur les centaines d’agneaux

Cet anniversaire a été l’occasion de présenter la station expérimentale professionnelle, consacrée au secteur ovin viande. Environ 1 600 brebis et 450 agnelles servent de support au testage sur descendance des béliers des races à viande sur les schémas les plus complets, Berrichon du Cher, Blanche du Massif central, Île de France, Rouge de l’Ouest et Suffolk. Des démonstrations de pesée de béliers et d’échographie ont été proposées aux visiteurs. L’exploitation sert également de station expérimentale sur des sujets d’actualité pour les éleveurs, comme la mesure de critères potentiellement héritables chez les femelles en vue de baisser la mortalité des agneaux. Le protocole Vigagno, c’est son nom, va durer trois campagnes sur des cohortes de Blanche du Massif central et des Lacaune. Il a été longuement expliqué par Kevin Chile, coordinateur du comité scientifique de Fedatest. Comme le dira Michèle Boudoin, présidente de la FNO, « la génétique est un outil intéressant au service des éleveurs ».

L’objectif principal souligné par Jean-Luc Chauvel est d’arriver à améliorer la diffusion de la génétique de qualité auprès de tous les éleveurs ovins. Il s’agit de faire comprendre qu’utiliser un bélier sélectionné est un investissement qui va se rentabiliser sur les centaines d’agneaux qu’il va produire.

Les plus lus

Pâturage tournant dynamique
"Avec 100% de pâturage tournant dynamique pour notre troupeau ovin, nous sommes en phase avec le changement climatique"
Julie et Thimoléon Resneau sont éleveurs de brebis allaitantes à Pomy dans l’Aude depuis 2006. Leur troupeau de Rouge du…
Xavier Marchand, éleveur de romanes en Ille-et-Vilaine, s'est installé en 2018 sur l'exploitation familiale. Son intérêt pour la génétique l'a poussé à sauter le pas ...
Un pied dans la sélection ovine pour diversifier le revenu
Xavier Marchand a repris la ferme familiale en Bretagne. Il conduit ses romanes en sélection et en agneaux de boucherie pour…
Darius Filipiak, 29 ans, s'est installé dans le Lot après un CS ovin et plusieurs expériences professionnelles en élevage ovin.
« J’arrive à vivre avec mes 250 brebis, élevées en plein air intégral »
Darius Filipiak, 29 ans, passionné par l’élevage de brebis, s’est installé en 2019, à Montcuq dans le département du Lot, avec…
2024, année des noms en "V" : des idées amusantes pour vos chiens, béliers et brebis préférées
 Attribuer une lettre initiale aux prénoms chaque année permet de savoir facilement l’âge d’un animal, qu’il s’agissent de…
Alexis et Jean Gratton, deux des cinq associés du Gaec Le Pay : « Notre objectif aujourd’hui est de développer la vente de reproducteurs, en maintenant la vente directe, ...
« Nous calons un planning pour des agneaux toute l’année »
Au Gaec Le Pay, l’utilisation de la Charmoise et le désaisonnement lumineux ont permis de produire des agneaux toute l’année en…
Un voyage en hiver
Un  voyage en hiver a reçu le grand prix du jury du festival pastoralisme et grands espaces.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 93€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Pâtre
Consultez les revues Réussir Pâtre au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Réussir Pâtre