Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Brebis
En Espagne, Grèce et Italie, une production laitière et fromagère significative

Pour ces trois pays, l´effectif en brebis laitières va du simple au triple et les productions fromagères sont très variées.


On le sait, en Europe, seuls quatre pays ont une production significative de lait de brebis avec des produits fromagers associés en lait de brebis pur ou en mélange. Il s´agit de l´Espagne, de la Grèce, de l´Italie et de la France. Mais, finalement, on se rend peu compte du poids relatif de chacun de ces pays dans la production laitière européenne. Cette question a été récemment étudiée par les services du CFCE (Centre français du commerce extérieur) .
En Espagne, les normes européennes (hygiène) ont eu pour conséquence des retraites d´agriculteurs avec abandon de l´exploitation, ce qui a poussé les jeunes à intensifier la production par une utilisation croissante de croisement notamment avec la Lacaune française !
Dans le schéma actuel, l´Espagne peut rapidement passer excédentaire et exporter.
©D. R.


La Grèce, quant à elle, est au cinquième rang européen de par son cheptel ovin total mais est cependant le deuxième producteur de lait de brebis. En effet, son cheptel est en quasi-totalité axé vers la production de lait, ce qui a entraîné l´augmentation du nombre des exploitations laitières tout comme celle de la taille moyenne des troupeaux.
Ainsi, la filière lait de brebis présente deux situations amenées à évoluer différemment : les plaines, tout d´abord, qui semblent avoir les atouts pour développer un élevage ovins semi-intensif et les zones montagneuses et moins développées, ensuite, qui pourraient s´orienter vers des produits spécifiques à savoir, par exemple, les produits biologiques ou de terroir.
L´Italie, enfin, a vu croître de 5 % son cheptel ovin laitier entre 1993 et 2002. Parallèlement, la production de lait de brebis a été multipliée par deux. Située principalement en Sardaigne et en Sicile (les deux îles représentent plus de 45 % du cheptel et plus de 50 % de la production), la première semble pouvoir être le fer de lance de la production italienne de fromages de brebis dans un avenir proche.
©D. R.


Et en France ? Une concentration sur trois régions
En ce qui concerne la France, celle-ci a le cheptel de brebis laitières de loin le plus concentré géographiquement puisque 97 % d´entre elles sont localisées dans les trois bassins de Production français au Sud du Pays : le Rayon de Roquefort comprenant l´Aveyron et certains de ses départements limitrophes (56 %), les Pyrénées Atlantiques (34 %) et la Corse (7 %).
Ce nombre a connu une progression respectivement de 18, 16 et 9 % entre 1988 et 2000 pour connaître un effectif de 6,4 millions de brebis dont environ 1,5 million de brebis laitières en 2002. La collecte de lait de brebis a, quant à elle, augmenté de 2,5 % également en 2002. Comme ses voisins européens, l´Hexagone utilise ce lait en grande partie pour la fabrication de fromages. A titre indicatif, en 2001, 52 818 tonnes de fromages ont été fabriquées au lait de brebis dont environ 19 000 tonnes pour le Roquefort. Cette fabrication fromagère est issue en quasi-totalité de l´industrie à qui est livrée la majeure partie du lait collecté : en 2001, pour 2,481 millions d´hectolitres produits, 2,325 millions sont livrés à l´industrie.

Enfin, la France bénéficie également d´Appellations d´Origine Contrôlée pour les productions fromagères aux lait de brebis telles que le Roquefort, l´Ossau- Iraty- Brebis des Pyrénées et le Brocciu corse.
©D. R.


©D. R.

D´après une publication du Syndicat des éleveurs de brebis.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

À défaut de tonte, éliminer la laine souillée autour de la queue et de la vulve facilite la monte par les béliers.  © Ciirpo/Idele
Pas de tonte pendant la lutte
Avec le confinement lié au Covid-19, la tonte assurée par des tondeurs professionnels risque fort d’être reportée. Tondre plus…
Le site boutique.agneaudelaitdespyrenees.com propose des agneaux à commander jusqu'au 8 avril.
Un drive d’agneau de lait des Pyrénées en Béarn et Pays Basque
Dans les Pyrénées-Atlantiques, les coopératives Caoso, Axuria et AOBB se sont unies pour organiser une vente directe et proposer…
Bruno Damiens, éleveur de brebis allaitantes en Ardèche.
[Les éleveurs ovins face au coronavirus – 1] Des annulations et des incertitudes
Face aux mesures de confinement pour tenter d'endiguer l'épidémie de covid-19, les filières agricoles tentent de s'organiser. La…
Les professionnels ovins cherchent des chambres froides pour stocker provisoirement les agneaux abattus.  © D. Hardy
Les conséquences de l’engorgement du marché
Face à une offre excédentaire et une consommation morose, le principal risque est un engorgement du marché de la viande ovine,…
La prédation par le loup impacte fortement les résultats économiques de l'exploitation.
Le loup entraîne un surcoût de 4 600 à 12 100 euros par exploitation
La prédation par les loups entraîne des pertes de production et des frais de protection qui ne sont pas assez compensés par les…
Les dégâts de l'ours sont passés de 516 animaux domestiques tués ou blessés en 2018 à 1 173 en 2019. © M. Paunovic
Toujours plus d’ours, plus d’attaques, plus de victimes
52 ours ont tué au moins 1 173 animaux l’an dernier dans les Pyrénées.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8,00€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Pâtre
Consultez les revues Réussir Pâtre au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Réussir Pâtre