Aller au contenu principal

En Auvergne, un élevage ovin spécialisé et intensif à l’herbe

Les deux associés du Gaec de la Rode, dans le Puy-de-Dôme, gèrent un troupeau ovin allaitant en conduite intensive avec une réflexion précise sur le rationnement.

La pression foncière oblige à valoriser les parcelles au maximum. © Rom Sélection - CORAM
La pression foncière oblige à valoriser les parcelles au maximum.
© Rom Sélection - CORAM

Les frères Lassalas, Olivier et Benoît, ont repris l’exploitation familiale de leurs parents. Ils conduisent un troupeau de 1 300 brebis Rava, race originaire de la chaîne des Puys, dans un système tout herbe. L’exploitation dispose de 180 ha de prairies naturelles, dont 95 ha sont dévolues au pâturage six mois de l’année. 70 ha sont enrubannés dont plus de la moitié est fauchée deux fois et 15 ha sont fanés. Les animaux sont gardés pendant six mois de l’année en bergerie, répartis dans cinq bâtiments. « On fait un roulement, chaque bâtiment est spécialisé, ce sont les animaux qui bougent et, comme ça, par exemple, les agnelages ont toujours lieu au même endroit », explique Benoît Lassalas. Les deux éleveurs portent une attention particulière à la ration fourragère qui est extrêmement précise et adaptée pour chaque animal selon l’état corporel et le stade physiologique de celui-ci.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Si la plupart des randonneurs se montrent respectueux du travail des bergers, certains échanges peuvent être tendus lorsque les brebis se font dispersées ou que les chiens sont aux abois. © B. Morel
" Vis ma vie de berger "
Joseph Boussion, alias Carnet de Berger sur Facebook, s’est donné pour mission de faire connaître la vie en estive aux…
La balle installée, il ne reste plus qu’à couper les filets pour la dérouler. © F. Mariaud
« Un tire-balle pour quad »
« Avant je déroulais les balles à la main pour assurer le complément de fourrage de mes brebis en pâture l’hiver. Maintenant,…
L’Assemblée Nationale a adopté mercredi 27 mai une loi pour renforcer la transparence de l'information du consommateur sur les produits agricoles et alimentaires. Le texte reprend des mesures votées en octobre 2018 dans la loi Alimentation (Egalim).
Les mots "saucisse" et "steak" réservés à la viande
La loi relative à la transparence de l’information sur les produits agricoles et alimentaires renforce l'étiquetage sur l'origine…
Les équipements de contention sont trop mal adaptés aux contraintes du parage des onglons. © DR
Parage des onglons : peut (beaucoup) mieux faire
Dans le cadre d’Am’TravOvin, des ergonomes ont observé des chantiers de parage des onglons pour proposer des repères permettant d…
Le drone, la télécommande et les deux batteries de rechange pèsent un kilo et peuvent être facilement mis dans le sac ou une grande poche. © N. Schneidermann
Un drone pour garder les brebis
Depuis l’an dernier, Nicolas Schneidermann se sert d’un drone pour rabattre ses brebis et surveiller son troupeau. Il milite pour…
La banque verte note le potentiel de l'élevage ovin en complément d'autres productions ou pour son rôle d'entretien des paysages.  © CA SAfr
Le Crédit Agricole croit en l’ovin
Crédit Agricole SA a analysé la situation de la filière ovine en France et y voit des opportunités, surtout en lien avec d’autres…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8,00€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Pâtre
Consultez les revues Réussir Pâtre au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Réussir Pâtre