Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Des concours qui ont du chien

Les concours nationaux des chiens de troupeau sont importants pour la sélection de la race.

Les concours permettent d'évaluer les chiens sur leur obéissance, l'approche des brebis et leur efficacité.  © D. Hardy
Les concours permettent d'évaluer les chiens sur leur obéissance, l'approche des brebis et leur efficacité.
© D. Hardy

Les 18 et 19 mai, s’est tenu, à Venours dans la Vienne, le concours national de chiens de berger de la Société centrale canine. « Pour les concours sur ovins inter-races de la SCC, les chiens peuvent participer au maximum à cinq concours par an, ils sont qualifiés pour le concours national par leurs deux meilleurs pointages et réalisent deux passages au cours du week-end », précise Benoît Le Gal, organisateur du concours avec le lycée Xavier Bernard. Les résultats des 16 meilleurs chiens de berger de France ajoutés à leurs résultats de la finale du samedi 18 définissent le classement de la Coupe de France. La seconde finale du dimanche 19 définit, à elle seule, le classement des Championnats de France de chiens de berger. Les parcours comprennent les épreuves classiques de recherche, conduite et tri de troupeau, mais peuvent aussi comprendre des passages de carrefour, pont, utilisation de parc à tri et se finissent souvent par une montée en bétaillère.

Recherche, conduite et tri de cinq brebis

Toujours à l’échelle nationale mais spécialisée pour une seule race, l’Association française du Border collie (AFBC) organise tous les ans la Coupe de France Border collie. Elle se tiendra cette année à Lignac dans l’Indre du 20 au 22 septembre. Elle accueillera les 65 meilleurs Border collie de France, sélectionnés selon les résultats de leurs trois meilleurs pointages de l’année. Ce concours sur ovin s’adresse d’une part à une classe jeune, de 25 chiens âgés de moins de cinq ans, lors de la finale du samedi 21. D’autre part, les quarante meilleurs chiens de classe open concourent le vendredi 20 en demi-finale. Les quinze finalistes se disputent le titre de champion de France le dimanche 22. L’AFBC organise une cinquantaine de concours tout au long de l’année et dans toute la France, leurs parcours se composent uniquement des épreuves classiques de recherche, conduite et tri d’un troupeau de cinq brebis.

Cette technique de manipulation de troupeau devient une discipline canine et accueille de plus en plus de cynophiles, une question sur laquelle les avis sont partagés. Les concours conservent tout de même leurs objectifs agricoles. Ils permettent la sélection des races, les lignées de chiens sont observées et sélectionnées selon leur comportement autour du troupeau (motivation, stabilité…). « Inspirés des pratiques d’élevage pastoral, les parcours permettent d’évaluer les chiens sur leur obéissance, l’approche des brebis, la régularité des lignes lors de la conduite du troupeau et l’efficacité lors du tri et de la mise en parc » précise Antoine Brimboeuf, organisateur de la coupe de France 2019.

Plus d’informations sur lAFBC.net et venours.fr
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Vignette
Tech-Ovin, le salon 100 % mouton
Pour ses 20 ans, le salon Tech-Ovin sera une nouvelle fois le rendez-vous de tous les éleveurs. Rendez-vous les 4 et 5 septembre…
Vignette
Premier bilan de la campagne européenne de promotion de l'agneau
Un bilan positif, mais inquiet de l’avenir, après un an de campagne européenne de promotion pour la viande d’agneau.
Vignette
Moutons et vaches font bon ménage
L’Inra étudie la complémentarité des ovins et bovins au pâturage ainsi que l’engraissement des agneaux à l’herbe.
Vignette
Dentelle paysanne
Brigitte Dépalle, créatrice textile vers Saugues (Haute-Loire) et ancienne éleveuse de chèvres, a toujours rêvé de recycler les…
Vignette
Pour un vraie reconnaissance du pastoralisme
L’élevage pastoral est pertinent économiquement et répond aux enjeux sociétaux actuels. Plaidoyer pour un soutien au pastoralisme.
Vignette
BD Le loup
Le loup, le dernier roman graphique de Jean-Marc Rochette, narre avec une certaine pudeur la confrontation entre un berger et les…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 7,6€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Pâtre
Consultez les revues Réussir Pâtre au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Réussir Pâtre