Aller au contenu principal

Des béliers vasectomisés pour optimiser la lutte

Pour remédier à la saisonnalité des brebis, une astuce a fait ses preuves : l’introduction de béliers vasectomisés permet de grouper les chaleurs.

Les brebis, même rustiques, sont des animaux dont la reproduction est saisonnée. En période de contre-saison sexuelle, c’est-à-dire de fin mars à fin juillet, la plupart des femelles ne présentent pas de cycles sexuels.

Cependant, l’introduction d’un mâle peut déclencher une ovulation spontanée. Ce coup de foudre s’appelle l’effet bélier ! Mais cette première ovulation est souvent silencieuse et non fécondante. Par contre, elle permet de réveiller le cycle sexuel et d’avoir une ovulation 17 jours plus tard. Les races rustiques du Sud-Est (entre autres) répondent très bien à l’effet bélier. À noter que, quelle que soit la race, les agnelles désaisonnent très mal.

La vasectomie est une opération qui consiste à couper les canaux déférents chez des mâles pubères. Ce moyen de stérilisation permet de conserver le comportement sexuel du bélier. Ces animaux peuvent ainsi être utilisés pour réaliser l’effet bélier. Ils sont introduits pendant 12 à 14 jours avec les brebis et sont ensuite remplacés par les béliers reproducteurs. Cette technique évite que l’épuisement des béliers reproducteurs les deux premières semaines sur des femelles non réceptives, permet de raccourcir la lutte à deux cycles (35 jours) et de regrouper les agnelages.

Des essais réalisés à Carmejane (Alpes-de-Haute-Provence) et au domaine du Merle (Bouches-du-Rhône) ont montré que l’introduction de mâles, entiers ou vasectomisés, dans le lot de brebis a un meilleur effet sur l’apparition des chaleurs (+50 %) que l’introduction de mâles dans une case voisine, en contacts visuel et olfactif avec les brebis.

La libido du mâle est très importante dans l’apparition des chaleurs. Un bélier vasectomisé présentant un manque de libido flagrant est à proscrire. Les béliers de races rustiques sont de bons candidats car actifs quelle que soit la saison. Il est également conseillé d’utiliser des béliers vasectomisés de race différente de celle des béliers entiers pour les reconnaître plus facilement et ne pas mélanger un bélier entier avec des vasectomisés.

Comme les béliers entiers, il est primordial d’avoir des béliers vasectomisés en pleine santé et bien nourris avant la lutte. Au cours du flushing, les béliers ont des besoins en énergie majorés de 15 à 20 %. En bergerie, il est donc nécessaire d’augmenter leur ration de 200 g de céréales les deux mois précédant la lutte.

La vasectomie peut être pratiquée par votre vétérinaire. Elle coûte aux alentours 80 euros. Des béliers vasectomisés sont aussi disponibles à la vente autour de 300 euros, notamment à la coopérative Agneau Soleil.

Les plus lus

Pâturage tournant dynamique
"Avec 100% de pâturage tournant dynamique pour notre troupeau ovin, nous sommes en phase avec le changement climatique"
Julie et Thimoléon Resneau sont éleveurs de brebis allaitantes à Pomy dans l’Aude depuis 2006. Leur troupeau de Rouge du…
Xavier Marchand, éleveur de romanes en Ille-et-Vilaine, s'est installé en 2018 sur l'exploitation familiale. Son intérêt pour la génétique l'a poussé à sauter le pas ...
Un pied dans la sélection ovine pour diversifier le revenu
Xavier Marchand a repris la ferme familiale en Bretagne. Il conduit ses romanes en sélection et en agneaux de boucherie pour…
Darius Filipiak, 29 ans, s'est installé dans le Lot après un CS ovin et plusieurs expériences professionnelles en élevage ovin.
« J’arrive à vivre avec mes 250 brebis, élevées en plein air intégral »
Darius Filipiak, 29 ans, passionné par l’élevage de brebis, s’est installé en 2019, à Montcuq dans le département du Lot, avec…
2024, année des noms en "V" : des idées amusantes pour vos chiens, béliers et brebis préférées
 Attribuer une lettre initiale aux prénoms chaque année permet de savoir facilement l’âge d’un animal, qu’il s’agissent de…
Alexis et Jean Gratton, deux des cinq associés du Gaec Le Pay : « Notre objectif aujourd’hui est de développer la vente de reproducteurs, en maintenant la vente directe, ...
« Nous calons un planning pour des agneaux toute l’année »
Au Gaec Le Pay, l’utilisation de la Charmoise et le désaisonnement lumineux ont permis de produire des agneaux toute l’année en…
Un voyage en hiver
Un  voyage en hiver a reçu le grand prix du jury du festival pastoralisme et grands espaces.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 93€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Pâtre
Consultez les revues Réussir Pâtre au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Réussir Pâtre