Aller au contenu principal

Des aides pour améliorer le potentiel génétique ovin viande en Auvergne-Rhône-Alpes

La région Auvergne-Rhône-Alpes apporte un soutien financier à l’achat de béliers ou agnelles. Profitez-en avant le 1er octobre.

Une aide financière pour l'achat de un à 12 béliers est proposée aux éleveurs d'Auvergne-Rhône-Alpes. © L. Geffroy
Une aide financière pour l'achat de un à 12 béliers est proposée aux éleveurs d'Auvergne-Rhône-Alpes.
© L. Geffroy

Le Conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes et le Comité de filière ovins, coprésidé par Claude Font et Mickaël Giraud, ont lancé un plan d’amélioration du potentiel des cheptels d’ovins viande en vue de permettre aux éleveurs de gagner en efficacité et de répondre aux besoins du marché. Cette aide concerne à la fois les achats d’agnelles et de béliers. Les éleveurs bénéficiaires doivent s’engager contractuellement à acheter des animaux chaque année pendant trois ans, avoir plus de 50 brebis allaitantes, avoir leur siège d’exploitation en Auvergne-Rhône-Alpes et être engagé dans une démarche commerciale de qualité ou dans une marque territoriale.

Pour les jeunes, jusqu’à 250 euros par bélier et 50 euros par agnelles

Pour l’acquisition d’agnelles, l’acheteur doit s’engager à acheter au minimum 20 agnelles par an et au maximum 20 % du nombre de brebis éligibles à l’aide ovine dans la limite de 100 agnelles par an. Les agnelles doivent avoir moins de 12 mois et être issues de mères qualifiées (MB, MA, MR et MJ). L’aide s’élève à 36 euros par tête la première année, 28 euros la deuxième année et 20 euros la troisième.

Pour l’acquisition de béliers, l’acheteur doit s’engager à acheter au minimum un bélier par an et dans la limite de 12 béliers par an. Les béliers doivent être des agneaux ou antenais inscrits de moins de 24 mois (génotypés tremblante ARR/ARR). L’aide s’élève à 180 €/bélier sans dégressivité.

Les achats doivent être effectués jusqu’au 1er octobre. Le dossier est monté par le technicien de votre organisation de producteurs ou de votre organisme de sélection. Il est possible de cumuler l’achat d’agnelles et de béliers. Les montants d’aide pour les nouveaux producteurs sont plus élevés : 50 euros par agnelle et 250 euros par bélier sans dégressivité.

Pour tout renseignement, vous pouvez contacter votre OP ou l’OS de votre race ou encore le Comité de filière ovins (07 86 12 90 84 ou melanie.beaumont@aura.chambagri.fr).
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Pâtre.

Les plus lus

"On avait tous un paysan dans la famille"
"On avait tous un paysan dans la famille"
Victorine Alisse a mené une vraie enquête de cœur pour retrouver et photographier une vingtaine d’ancien(ne)s paysan(ne)s. Forte…
Garisse Tavernon a repris l'élevage à la suite de son père. Il valorise ses agneaux sous le label rouge Agneau du Bourbonnais.
J’ai fait le CS Ovin pour conforter ma reprise de l’exploitation familiale
Garisse Tavernon a repris l’exploitation de son père lors du départ à la retraite de celui-ci. Le CS ovin lui a permis de…
Les 120 meilleurs Border Collie  d’Europe en compétition en Vendée
Du 25 au 28 août 2022 aura lieu le Championnat d’Europe de chiens de troupeau, où 18 nations présenteront huit de leurs meilleurs…
Les prairies sont bien souvent la première source de nourriture pour les brebis.
Les bons plans pour rénover les prairies pour ses ovins
Pour un éleveur de moutons l’entretien de ses prairies est aussi important que le soin apporté à ses brebis. Patrice Pierre,…
On compte 921 loups en France 
La profession l’avait préssenti : la population de loups était largement sous-estimée par les pouvoirs publics. Le comptage le…
Le loup est présent dans au moins 45 départements français et sa population aurait bondi de 47 % entre la fin d'été 2021 et le printemps 2022.
Près de 11 000 brebis victimes de plus de 920 loups
Alors que les chiffres de la prédation 2021 sont enfin accessibles, un autre coup de tonnerre ébranle la profession ovine déjà…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 93€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Pâtre
Consultez les revues Réussir Pâtre au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Réussir Pâtre