Aller au contenu principal

Réussir Pâtre : Le média des éleveurs de moutons

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Production ovine
Dans les Pyrénées-Orientales, un pâtre pour sauver l´espace rural

A Montalba-Le-Château, la commune crée une bergerie pour entretenir le paysage. C´est le début de l´histoire d´un couple d´éleveurs itinérants.

© Pâtre


Parmi dix visites régionales de bergeries, le Congrès de la Fno présentait celle de Jean-Pierre et Sandra Bardy. En Languedoc- Roussillon, le gardiennage sur parcours est fréquent mais ici, les brebis transhument sur trois sites et ont un point d´accueil fixe : la bergerie communale de Montalba-Le-Château.

 

©J. Diependaele

 

 

 


Trouver des terres pour la pâture
Sur les garrigues qui surplombent la rivière Têt, la bergerie a été construite en l´an 2000 par la commune avec un budget de 1,7 million d´euros et un financement européen à 60 %, 40 % ont été pris en charge par la commune. Les éleveurs ont obtenu un bail pour douze ans mais il reste à obtenir des terrains pour la pâture. « Nous exploitons sur 120 îlots de pâturage pour nos 520 brebis » indique Sandra.

Faute de baux sur le secteur, le troupeau s´est nomadisé. L´agnelage principal à l´automne permet d´exploiter des parcours sous pêchers à Millas. Un agnelage de printemps est réalisé avec les agnelles et le troupeau part en estive début juin. A Montalba-Le-Château, un mélange de céréales légumineuses est implanté chaque année pour le pâturage en hiver-début de printemps. Sur ce site, les parcours représentent le tiers de l´alimentation et 80 % de la surface fourragère. Le gardiennage, pratiqué hors estive, est effectué de novembre à fin juin et représente 8 heures de travail par jour. La marge brute obtenue est de 103 euros par brebis aides comprises et elles représentent 60 % du revenu.
Autour des îlots pâturés, le paysage se referme. Il faudrait innover dans un accord entre les Pouvoirs publics et les professionnels pour que le foncier soit accessible aux jeunes en propriété ou en location, afin que la précarité ne soit plus la règle sur les garrigues.

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Vignette
De l’énergie à revendre en élevage ovin
Outre l’aspect écologique, les éleveurs ovins qui se sont lancés dans la production d’énergies renouvelables trouvent un…
Vignette
« Un siège à roulettes pour intervenir sur les brebis au cornadis »
« Je suis skateur et, quand j’ai commencé à traiter les brebis il y a sept ans, je me suis naturellement assis sur mon skateboard…
Vignette
S’accorder une trêve pendant l’agnelage
Pour l'éleveur, l’agnelage est une période cruciale et épuisante, il est possible de faire une pause.
Vignette
Des plans et des conseils pour la bergerie
Le nouvel outil Equip’Innovin met à disposition des plans de bergerie, d’équipements et de contention sur idele.fr/services/…
Les premiers passages en salle de traite seront grandement facilités si les agnelles ont déjà été habituées à la salle et à la séparation des agneaux.  © D. Hardy
Faciliter l’apprentissage des agnelles à la traite
On gagne du temps à habituer, voire dresser, les agnelles à passer en salle de traite avant le début de la traite.
Département 33 - Vends brebis, agnelles, béliers Landaise et Rouge du Roussillon
670/ANI/01 - Gironde, vends brebis, agnelles, béliers Landaise et Rouge du Roussillon. Plein air intégral depuis 1994. Prix :…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 7,6€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Pâtre
Consultez les revues Réussir Pâtre au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Réussir Pâtre