Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Tech Ovin/Programme et orientations
Claude souchaud, président du salon Tech Ovin, dévoile l´édition 2005

La 4e édition du salon professionnel du mouton Techovin aura lieu les 6, 7 et 8 septembre 2005 à Bellac. Claude Souchaud, son président, présente le programme prévisionnel et les orientations de ce salon qui offre à ses visiteurs des démonstrations sur des thèmes techniques et d´actualité.

© Pâtre


Quelles sont les orientations pour la version 2005 du Salon du mouton ?
Claude Souchaud - Cette quatrième édition du salon aura lieu en plein coeur de l´actualité avec la mise en place de la nouvelle PAC et celle de la nouvelle réglementation sur l´identification.
Ces deux sujets seront très certainement les thèmes les plus largement abordés tant sur le plan des répercussions sur la gestion de l´exploitation que sur la conduite d´élevage.
Notre devise « professionnalisme et convivialité » est toujours de rigueur et c´est dans cet esprit que nous préparons cette 4e édition. Nous avons choisi de maintenir une durée de trois jours en semaine afin de répondre aux attentes des visiteurs qui viennent de loin et souhaitent profiter au maximum des nombreuses présentations.

Le vaste site de Bellac se prête aux expositions et animations. ©D. R.


Comment se définira l´orientation professionnelle de Tech Ovin ?
C. S. - Le concept de Tech Ovin s´articule autour de trois grands axes : des animations techniques, des conférences et des exposants dont l´activité est en relation directe avec l´élevage ovin. Une recette qui a fait ses preuves, qui donne un esprit particulier au salon et qui constitue l´intérêt principal des visiteurs.
D´autre part, le choix de maintenir un salon exclusivement professionnel permet de répondre à l´attente des acteurs économiques présents et de créer un lieu d´échanges unique autour du mouton.
La Charte ovine a relancé l´intérêt pour l´élevage ovin. Le salon en sera-t-il l´illustration ?
C. S. - Nous souhaitons, à travers la mise en place de cette manifestation, dynamiser notre profession et valoriser le métier d´éleveur ovin qui demande de réelles compétences.
D´autre part, la profession agricole est en pleine mutation. Nous devons montrer qu´être éleveur ovin aujourd´hui est un métier d´avenir qui s´est modernisé et qui comporte un véritable potentiel en termes de revenu. Dans ce contexte, nous sommes en parfait accord avec le programme national de la Charte de Relance Ovine initié par la FNO et l´Interprofession. Tech Ovin s´inscrit incontestablement comme un outil de promotion essentiel de l´élevage ovin toutes filières confondues.
Le Trophée Performances Ovines aura-t-il lieu cette année ?
C. S. - Parmi les événements 2005, le Trophée Performances Ovines 2005 sera naturellement reconduit en collaboration avec les partenaires de l´opération (Institut de l´élevage, Pâtre, Réussir, Tech Ovin et le laboratoire Bayer Pharma Santé Animale). La remise du Trophée aura lieu le mercredi 7 septembre.
Les conférences techniques de Techovin 2005
- Coûts et production en élevage ovin (réseaux).
- Filière : Système de production, maîtrise du désaisonnement et approvisionnement de la filière
- Hygiène et qualité sanitaire des animaux avant l´abattage et incidence sur la qualité des carcasses.
- Alimentation et qualité de la viande d´agneau
- Maîtrise du parasitisme interne et externe
- Point sur l´actualité des vaccins et leur utilisation (laboratoires).
- Intérêt du Closantel dans le contrôle des myiases ovines (Janssen Santé Animale).
La charte ovine de Techovin 2005
- Présentation des actions des programmes de relance de chaque région.
- Concours national « Le Berger futé » (astuces présentées par des éleveurs visant à simplifier et améliorer les conditions de travail).
- Présentation des « Olympiades du mouton » (concours destiné aux élèves en formation et JA).

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

À défaut de tonte, éliminer la laine souillée autour de la queue et de la vulve facilite la monte par les béliers.  © Ciirpo/Idele
Pas de tonte pendant la lutte
Avec le confinement lié au Covid-19, la tonte assurée par des tondeurs professionnels risque fort d’être reportée. Tondre plus…
Si la plupart des randonneurs se montrent respectueux du travail des bergers, certains échanges peuvent être tendus lorsque les brebis se font dispersées ou que les chiens sont aux abois. © B. Morel
" Vis ma vie de berger "
Joseph Boussion, alias Carnet de Berger sur Facebook, s’est donné pour mission de faire connaître la vie en estive aux…
Les professionnels ovins cherchent des chambres froides pour stocker provisoirement les agneaux abattus.  © D. Hardy
Les conséquences de l’engorgement du marché
Face à une offre excédentaire et une consommation morose, le principal risque est un engorgement du marché de la viande ovine,…
La prédation par le loup impacte fortement les résultats économiques de l'exploitation.
Le loup entraîne un surcoût de 4 600 à 12 100 euros par exploitation
La prédation par les loups entraîne des pertes de production et des frais de protection qui ne sont pas assez compensés par les…
La bergerie, terminée en 2016, est fonctionnelle avec ses nourrisseurs et ses cornadis. © J.-M. Bidoire
Produire 500 agneaux avec 300 brebis Ile-de-France et Texel
Quatre ans après son installation, Pierre Largy produit 500 agneaux, dont 80 % sous label rouge, dans un nouveau bâtiment…
Les dégâts de l'ours sont passés de 516 animaux domestiques tués ou blessés en 2018 à 1 173 en 2019. © M. Paunovic
Toujours plus d’ours, plus d’attaques, plus de victimes
52 ours ont tué au moins 1 173 animaux l’an dernier dans les Pyrénées.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8,00€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Pâtre
Consultez les revues Réussir Pâtre au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Réussir Pâtre