Aller au contenu principal

Chine Le dynamisme de la demande soutient les prix

Alors que la production domestique peine à satisfaire la forte croissance de la consommation intérieure, le prix de gros de la viande ovine s’envole sur le marché chinois. À 66 yuans renminbi (RMB) le kilo de viande ovine (environ 8,5 €/kg) en février 2018, il dépassait de 17 % sa valeur de l’année précédente et se rapprochait de son niveau record de février 2014 (67,4 RMB/kg). Face à cette demande très dynamique, la Chine a de plus en plus recours à l’import. Sur les deux premiers mois de 2018, les achats chinois de viande ovine ont grimpé de 31 % à 56 000 tonnes équivalent carcasse (téc), notamment en provenance de Nouvelle-Zélande (+28 % à 33 000 téc). Dans le sillage des prix intérieurs, la valeur unitaire de la viande ovine importée était également en forte progression (+33 %/2017 à 4,1 USD/kg éc, soit environ 3,4 €/kg éc).

Royaume-Uni Des cours très supérieurs à 2017

Le tassement des disponibilités au Royaume-Uni, lié à la fois au recul de la production causé par les mauvaises conditions climatiques du début d’année, et à l’effondrement des importations en provenance de Nouvelle-Zélande, par ailleurs plus chères qu’en 2017, continue de soutenir les prix outre-Manche. À 5,77 £/kg de carcasse mi-mai, le cours de l’agneau britannique dépassait ainsi de 20 % sa valeur de l’année précédente, malgré un repli de 25 cents par rapport à son niveau record de la mi-avril. Converti en monnaie européenne, il dépassait même la cotation française (à 6,55 €/kg de carcasse mi-mai, soit +17 %/2017).

France La cotation dépasse ses niveaux des années précédentes

Après un pic marqué à Pâques, le cours de l’agneau français a entamé son recul saisonnier, habituel en cette période de reflux de la demande suivant les festivités pascales. Bien que les sorties d’agneaux issus du cheptel allaitant soient en progression, après un début d’année ralenti, la cotation se maintient néanmoins au-dessus de ses niveaux des années précédentes, grâce à une moindre pression des prix à l’import (prix de la viande ovine importée plus élevé qu’en 2017). À 6,30 €/kg de carcasse mi-mai, elle était ainsi supérieure de 22 centimes (+4 %) à sa valeur de 2017, et de 44 centimes (+8 %) à celle de 2016.

Les plus lus

Pâturage tournant dynamique
"Avec 100% de pâturage tournant dynamique pour notre troupeau ovin, nous sommes en phase avec le changement climatique"
Julie et Thimoléon Resneau sont éleveurs de brebis allaitantes à Pomy dans l’Aude depuis 2006. Leur troupeau de Rouge du…
Xavier Marchand, éleveur de romanes en Ille-et-Vilaine, s'est installé en 2018 sur l'exploitation familiale. Son intérêt pour la génétique l'a poussé à sauter le pas ...
Un pied dans la sélection ovine pour diversifier le revenu
Xavier Marchand a repris la ferme familiale en Bretagne. Il conduit ses romanes en sélection et en agneaux de boucherie pour…
Darius Filipiak, 29 ans, s'est installé dans le Lot après un CS ovin et plusieurs expériences professionnelles en élevage ovin.
« J’arrive à vivre avec mes 250 brebis, élevées en plein air intégral »
Darius Filipiak, 29 ans, passionné par l’élevage de brebis, s’est installé en 2019, à Montcuq dans le département du Lot, avec…
2024, année des noms en "V" : des idées amusantes pour vos chiens, béliers et brebis préférées
 Attribuer une lettre initiale aux prénoms chaque année permet de savoir facilement l’âge d’un animal, qu’il s’agissent de…
Alexis et Jean Gratton, deux des cinq associés du Gaec Le Pay : « Notre objectif aujourd’hui est de développer la vente de reproducteurs, en maintenant la vente directe, ...
« Nous calons un planning pour des agneaux toute l’année »
Au Gaec Le Pay, l’utilisation de la Charmoise et le désaisonnement lumineux ont permis de produire des agneaux toute l’année en…
Un voyage en hiver
Un  voyage en hiver a reçu le grand prix du jury du festival pastoralisme et grands espaces.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 93€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Pâtre
Consultez les revues Réussir Pâtre au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Réussir Pâtre