Aller au contenu principal

Réussir Pâtre : Le média des éleveurs de moutons

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Fièvre catarrhale ovine
Bruno Le Maire appelle les éleveurs à vacciner leurs animaux

Le ministre de l’Agriculture se félicite de l’amélioration constante de la situation sanitaire du cheptel français au regard de la fièvre catarrhale ovine (FCO). La mobilisation aux cotés des professionnels a constitué un facteur déterminant dans le succès des campagnes de vaccination qui ont permis la réduction drastique du nombre de cheptels infectés. La situation sanitaire est aujourd’hui particulièrement satisfaisante puisque le dernier foyer remonte désormais à juin 2010. .

À l’occasion du démarrage de la campagne hivernale de vaccination 2011/2012, Bruno Le Maire demande aux éleveurs, aux vétérinaires et aux organisations professionnelles leur mobilisation collective pour que la France retrouve en juin 2012 son statut officiellement indemne de FCO, tel que défini par la réglementation européenne et les conventions internationales de l’OIE (organisation mondiale de la santé animale).

Il rappelle son engagement total pour aider les filières d’élevage à exporter et ainsi valoriser leurs produits.

Il souligne que les partenaires commerciaux de la France restent très attentifs à l’évolution de la situation sanitaire du cheptel français au regard de la FCO et que la réapparition de foyers entraînerait la fermeture de marchés à l’export, alors même que des efforts ont été consentis collectivement depuis plusieurs années.

La FCO : maladie vectorielle des ruminants, a été considérée jusqu’en 2006 comme une affection exotique dont l’extension était limitée aux zones les plus chaudes du Sud de l’Europe. Elle a pourtant fait son apparition, de façon totalement inattendue, en août 2006 dans le Nord de l’Europe pour s’étendre très rapidement.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Vignette
Les agneaux résistent mieux dans les petits élevages
Une étude de l’université de Murdoch en Australie montre que les agneaux survivent mieux dans des élevages de petites tailles…
Vignette
Des plans et des conseils pour la bergerie
Le nouvel outil Equip’Innovin met à disposition des plans de bergerie, d’équipements et de contention sur idele.fr/services/…
Les premiers passages en salle de traite seront grandement facilités si les agnelles ont déjà été habituées à la salle et à la séparation des agneaux.  © D. Hardy
Faciliter l’apprentissage des agnelles à la traite
On gagne du temps à habituer, voire dresser, les agnelles à passer en salle de traite avant le début de la traite.
Département 33 - Vends brebis, agnelles, béliers Landaise et Rouge du Roussillon
670/ANI/01 - Gironde, vends brebis, agnelles, béliers Landaise et Rouge du Roussillon. Plein air intégral depuis 1994. Prix :…
Dans les deux modes de pâturage comparés, la proportion moyenne de légumineuses est la même : 19 %. © Ciirpo
« La même proportion de légumineuses en pâturage cellulaire et tournant »
« Que les parcelles soient conduites en pâturage cellulaire ou tournant, le couvert végétal se dégrade de la même façon. Ceci est…
L’appareil était en démonstration à la ferme du lycée agricole de Charolles lors de l’assemblée générale extraordinaire de l’OS Romane. © D. Hardy
L’étau trieur prometteur de Clipex
Le Sheep Handler de l’Australien Clipex peut identifier, peser et trier automatiquement brebis et agneaux. Son étau permet aussi…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 7,6€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Pâtre
Consultez les revues Réussir Pâtre au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Réussir Pâtre