Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

RENTREE POLITIQUE
Bain de foule au Space pour François Hollande

Le président de la République a inauguré le Space le 11 septembre à Rennes et a présenté aux éleveurs ses ambitions pour l’agriculture.

© L.GEFFROY
«J’ai entendu les inquiétudes, les attentes et les espoirs », note François Hollande, après une visite de quatre heures du salon des productions animales de Rennes, « mais j’ai vu aussi la fierté, la confiance ». L’agriculture et l’agroalimentaire, deuxième employeur de France, ne laissent pas le président de la République indifférent. Il souhaite même « faire du secteur agricole un moteur de croissance, un atout du redressement productif ».
Avec un mot pour les jeunes, un autre sur la PAC, puis un remerciement aux céréaliers pour le soutien aux éleveurs et des propos détaillés sur l’environnement, personne n’a été oublié dans le discours de quarante minutes du chef de l’État, pour cette rentrée politique du monde agricole. « Produire mieux n’est pas produire moins », insiste François Hollande, qui souhaite une vraie « politique d’installation des jeunes », car il est « inacceptable de voir disparaître notre capital productif ».

 PLAN D’ACTIONS POUR LES ÉLEVEURS

 Il a annoncé un plan d’actions pour les éleveurs face à la flambée des cours des matières premières végétales, qui a été présenté le lendemain en conseil des ministres par Stéphane Le Foll. Attendu sur les questions environnementales, dont le verdissement de la PAC, le président souhaite « conjuguer la performance économique nécessaire avec l’impératif environnemental ». Il avait invité les représentants du monde agricole à la conférence environnementale des 14 et 15 septembre.
 Enfin, pour encourager la compétitivité, face à des concurrents féroces comme l’Allemagne, François Hollande compte s’appuyer sur les régions françaises, qu’il qualifie de « chefs de file du développement économique, de la formation et de l’innovation ». Qui dit territoire, dit qualité. Le président souligne l’atout des signes officiels d’origine ou de qualité, AOC, labels rouges, nombreux en France. « Cette exemplarité sera encouragée », a-t-il promis.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Vignette
Des concours qui ont du chien
Les concours nationaux des chiens de troupeau sont importants pour la sélection de la race.
Vignette
Premier bilan de la campagne européenne de promotion de l'agneau
Un bilan positif, mais inquiet de l’avenir, après un an de campagne européenne de promotion pour la viande d’agneau.
Vignette
Tech-Ovin, le salon 100 % mouton
Pour ses 20 ans, le salon Tech-Ovin sera une nouvelle fois le rendez-vous de tous les éleveurs. Rendez-vous les 4 et 5 septembre…
Vignette
Défricher l’ambroisie avec les brebis
"Autour de mon exploitation, les champs sont envahis d’ambroisie après la moisson. En plus du fait qu’elle soit invasive, cette…
Vignette
Moutons et vaches font bon ménage
L’Inra étudie la complémentarité des ovins et bovins au pâturage ainsi que l’engraissement des agneaux à l’herbe.
Vignette
Un Tatoo en alpage, nouvelle génération d’abris
Tatoo est un projet d’abri de berger héliportable nouvelle génération répondant au besoin de logement des bergers en alpage.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 7,6€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Pâtre
Consultez les revues Réussir Pâtre au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Réussir Pâtre