Aller au contenu principal
Font Size

Les concessionnaires entrevoient le bout du tunnel

Le Sedima rassure sur le moral des distributeurs de matériels et d'équipements agricoles, qui s'améliore au second semestre 2017.

Pierre Prim, Président du Sedima et Anne Fradier, Secrétaire Général.
© M. Portier

Le moral des distributeurs de matériels et d’équipements agricoles s’améliore fortement au second semestre 2017 selon l’enquête de conjoncture économique réalisée par le Sedima (Syndicat des entreprises de services et de distribution du machinisme agricole). Cette tendance générale doit être nuancée selon les productions ; l’élevage et la polyculture se rétablissent plus rapidement que les grandes cultures, pendant que la viticulture chute après le gel du printemps 2017. Certaines régions sont à la peine comme la Champagne-Ardenne, les départements méditerranéens et le Poitou-Charentes. Globalement les marges restent en recul. Les distributeurs s’interrogent sur les moyens pour obtenir une meilleure répartition de la valeur ajoutée. Leurs questionnements sont dirigés vers les constructeurs. Malgré cette conjoncture convalescente, le secteur génère des emplois. Mais les entreprises ont toujours des difficultés pour recruter ; la principale raison avancée reste le manque d’attractivité des métiers du machinisme. La distribution tire le signal d’alarme au sujet des locations de machines avec option d’achat. Trop souvent, la valeur résiduelle est en décalage avec les engagements pris à l’ouverture des contrats. Une modulation en fonction de critères objectifs comme la présence d’options, le nombres d’heures d’utilisation et l’usure est recherchée pour déterminer la réelle valeur du matériel d’occasion. Enfin le Sedima a construit une solution destinée à ses adhérents après la fermeture du service immatriculation des préfectures en 2017. Les distributeurs ont la possibilité de se faire habiliter et agréer pour immatriculer « l’ensemble des matériels agricoles via la solution concentrateur ».

 

Les plus lus

En position frontale et sans carter de protection autour des lamiers, l'ensemble Seco Duplex offre un très bonne visibilité sur la zone de fauche. © L. Annic
La faucheuse à sections remise au goût du jour
Avec sa faucheuse frontale à doubles sections Seco Duplex de 10,50 mètres de large, Lionel Annic, éleveur dans le Morbihan,…
Moissonneuse-batteuse John Deere X9 Réussir Machinisme
John Deere - On connaît la puissance de la nouvelle moissonneuse-batteuse X9
Sept mois après son lancement à Agritechnica, qui nous a laissé un peu sur notre faim, John Deere en dévoile un peu plus.
Faneuse Pöttinger HIT 16.18T Réussir machinisme
[VIDEO] - Pöttinger - Une faneuse de 17 mètres
Le constructeur autrichien Pöttinger étoffe par le haut son offre en faneuses avec un modèle de 17 mètres de large.
Ensileuse Krone et concession Vivagri
Krone confie le SAV des ensileuses à Vivagri pour le Calvados, la Manche et l’Orne
C’est officiel, le service après-vente des ensileuses Krone sera désormais assuré par le concessionnaire Case IH Vivagri dans le…
Innovagri 2020 Annulé Réussir machinisme
[COVID-19] - Le préfet du Loiret n'autorise pas la tenue d'Innov-Agri 2020 !
La recrudescence de cas de coronavirus dans le département est la raison invoquée par le préfet du Loiret pour annuler la tenue…
John Deere – Les tracteurs 7R se rapprochent des 400 chevaux
Lancée à l’automne dernier, la série 7R de John Deere accueille un nouveau modèle affichant une puissance maxi boostée de 388…
Publicité