Aller au contenu principal
Font Size

"L'UE doit cesser d'augmenter ses excédents laitiers"

Sieta Van Keimpema, de l'EMB, et Véronique LeFloc'h, de la Coordination rurale.
© C. Pruilh

La section lait de la Coordination rurale défend à nouveau le plan de régulation des livraisons laitières de l'EMB (European Milk Board), autrement appelé Plan de responsabilisation face au marché (PRM). "Une étude de l'OCDE et de la FAO montre que les excédents laitiers des grands bassins exportateurs, qui ont crû de 2010 à 2016, vont continuer à croître", a affirmé sa présidente Véronique Lefloch lors d'une conférence de presse au Space. Et malgré une hypothèse de hausse de la consommation mondiale que la Coordination juge optimiste, la production pourrait augmenter plus vite que la consommation. "Les marchés risquent de s'engorger, même pour le beurre."

Le syndicat milite pour que l'Europe cesse de vouloir augmenter encore sa production laitière. "Cela ne sert pas le revenu des éleveurs : les références laitières ont augmenté, la productivité du travail aussi, mais pas les revenus, et les exploitations sont endettées et saturées de travail !" . "Il faudrait un regroupement des OP pour n'avoir plus que quelques OP transversales en France, et qu'elles soient représentées au Cniel."

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

Le Gaec compte 4 associés, 6 salariés, dont 2 mi-temps, et un apprenti. L’atelier lait emploie 3,5 UTH, la transformation 2,5 UTH et la vente 1,5 UTH.  © V. Bargain
[ Lait bio ] Le Gaec de Rublé veut être autonome à tous les niveaux
Au Gaec de Rublé, en Loire-Atlantique, l’autonomie pour la production, la commercialisation et désormais l’énergie est un point…
Angeline, Thierry et Emmanuel Ciapa. Les trois associés emploient un apprenti et un salarié cinq mois par an. © Ciapa
Être éleveur dans un désert laitier
Être isolé dans une région de grandes cultures pose de nombreuses difficultés : suivis technique et vétérinaire…
Sorgho fourrager sursemé dans une prairie permanente après un travail superficiel du sol au covercrop. Par son effet sur la plisse de la prairie, il permet une meilleure implantation du sursemis prairial réalisé ensuite  à l'automne.  © S. Guibert
Du sorgho sursemé et pâturé pour le creux d’été
Comment rendre les prairies productives pendant les quatre mois d'été? Frédéric Lenglet, dans la Sarthe, a sursemé en juin 2019…
Benjamin Boileau, avec sa fille Lily. Cent hectares autour de la ferme sont pâturables. © V. Bargain
Cinq races pour des croisements trois voies
Le Gaec de Rublé en Loire Atlantique a réalisé un gros travail sur la génétique pour l’adaptation du troupeau au…
La laiterie des Montagnes d’Auzances a créé la beurrerie dans des locaux existants pour fabriquer des petits volumes à forte valeur ajoutée. © LMA
Dans la Creuse : Le beurre de baratte pour sortir du marasme du lait UHT
La laiterie des Montagnes d’Auzances a lancé une fabrication de beure de baratte en partenariat avec Montlait pour pérenniser une…
vaches laitières au pâturage agriculture biologique
La filière laitière bio française dessine son modèle
Pour éviter une crise de confiance, le lait bio doit garder sa longueur d'avance face aux laits différenciés, et montrer ses…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière