Aller au contenu principal

Lait : Actualité agricole et agroalimentaire de la filière lait dédiée aux agriculteurs, éleveurs de vaches laitières.

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Santé animale
Les plans de traitement sont les outils d´avenir

La qualité du lait est liée à l´état de santé des animaux. A l´avenir, il faudra être capable de répondre aux attentes de la société.


« Comment produire du lait de qualité avec une partie des animaux malades, donc porteurs de germes et consommateurs de médicaments ? C´est le défi auquel sont confrontés les éleveurs et les vétérinaires. Or aujourd´hui, de multiples pathologies sont encore considérées par les éleveurs comme n´interférant pas avec la qualité du lait », a déploré Luc Durel, vétérinaire de la SNGTV (1) lors du premier colloque lait Normandie sur les « Enjeux et perspectives pour l´élevage laitier demain ». Trop souvent, on ne pense qu´aux mammites : pourtant les diarrhées, les maladies génitales, les maladies de peau et les maladies générales ont, elles-aussi, une incidence sur la qualité du lait. « L´origine de toutes les diarrhées et de tous les avortements devrait être élucidée, et les diagnostics et traitements consignés », conseille-t-il.

Quant aux exploitations dont le lait est transformé à l´état cru, elles devraient toutes être munies d´un programme de surveillance et de prévention des infections à Listeria, salmonelles, colibacilles et staphylocoques (qui sont transmissibles par voie alimentaire). Les mammites, principale cause d´altération de la qualité du lait, devraient dans toutes les exploitations laitières faire l´objet d´un programme écrit et actualisé de détection, de prévention et de traitement (action GTV partenaire).
Le registre sanitaire d´élevage apparaît aujourd´hui indispensable pour justifier l´utilisation des médicaments. Et « les plans de traitement sont des outils d´avenir », affirme Luc Durel. Car à l´avenir, la société demandera des comptes sur l´utilisation des médicaments en élevage. « Le risque majeur est une réduction drastique de l´accès aux médicaments vétérinaires : réduction de l´arsenal thérapeuthique, renforcement des mesures de prescription, suppression de canaux de distribution ».

(1) lors d´un colloque organisé par le Contrôle laitier de Normandie avec deux sociétés partenaires RAGT et Pfizer.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

Vignette
Réagir dès les premières mouches pour éviter la prolifération
Une lutte réussie contre les mouches doit être anticipée, commencer tôt et s’inscrire dans la durée. Il est illusoire de croire…
Vignette
«Le boviduc ouvre la voie aux pâtures sous la route»
Au lieu de traverser la route, matin et soir, neuf mois par an, les vaches de Philippe et Olivier Postec empruntent désormais un…
Vignette
Production laitière : doper le taux butyreux par l’alimentation
Augmenter rapidement le TB, c’est possible par l’alimentation. Certaines rations sont plus favorables mais il faut surtout…
Vignette
Bien penser l'abreuvement des vaches
Une vache laitière consomme de l’eau en grande quantité et rapidement. La disponibilité en eau peut se révéler un facteur…
Vignette
Utilisez-vous des tests de gestation dans le lait ?
Dosage de protéines spécifiques de la gestation dans le lait ou le sang, progestérone, échographies... Plusieurs méthodes sont…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière