Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

L’alimentation animale premier débouché des co-produits

12,1 millions de tonnes de matière sèche. Telle est la production de co-produits issus des industries agro-alimentaires en France en 2017, d’après une enquête réalisée par Réséda(1). Ce volume représente deux millions de tonnes de plus qu’il y a dix ans, essentiellement en raison des politiques publiques de soutien aux biocarburants issus du secteur de la distillerie de céréales et des filières oléagineuses. Cela dit, les incertitudes pesant sur le développement des biocarburants en Europe pourraient impacter les volumes dans le futur. En revanche, certains secteurs comme la sucrerie et la brasserie pourraient au contraire se développer et générer plus de co-produits. Côté valorisation, la nutrition animale reste la principale utilisatrice, en consommant les trois-quarts du gisement (9,3 Mt, soit plus de 2,8 tMS depuis 2007), que ce soit dans les usines d’aliments ou directement en élevage.

(1) Réseau pour la sécurité et la qualité des denrées animales
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Vous aimerez aussi

Vignette
Piloter l’alimentation des vaches avec les acides gras du lait
En Auvergne - Rhône - Alpes, les teneurs en acides gras du lait de tank sont mis à disposition des éleveurs. Ces nouveaux…
Vignette
« Sur notre élevage laitier, nous misons sur la gestion de la repro »
Au Gaec du Bois de Bousies dans le Nord. Détection pointue des chaleurs, suivi Repro, santé des veaux… sont des cartes maîtresses…
Vignette
Améliorer les performances de repro avec Reproscope

L’observatoire de la reproduction des bovins en France propose un nouvel outil web 

Vignette
« Nous concilions vêlages précoces et groupés »
À l’EARL Duvernoy, en Haute-Saône, les génisses montbéliardes vêlent à 25 mois depuis une trentaine d'années. Les vêlages sont…
Vignette
« Nous avons un responsable pour l’atelier génisses »
Au Gaec Lacour, en Ille-et-Vilaine, Ronald Cherbonnel gère l’élevage des génisses. Prim’Holstein, Montbéliardes ou Normandes,…
Vignette
« Nos Normandes vêlent à 27 mois depuis plus de vingt ans »
À l’EARL Tessier, en Eure-et-Loir, malgré quelques décalages volontaires, chaque année une cinquantaine de génisses vêlent autour…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière