Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

MESSAGE ABONNES IMPORTANT

Afin d'être sûr de recevoir nos futures publications quelle que soit l’évolution de la situation sanitaire, activez votre compte numérique au plus vite en complétant vos informations.

J’active mon compte numérique

L’accord UE-Japon, une opportunité pour la filière laitière française

Peu médiatisé, l’accord de partenariat économique signé le 6 juillet dernier entre l’Union européenne et le Japon  (JEFTA) est pourtant selon Phil Hogan, le commissaire à l’agriculture, « l’accord le plus important et le plus vaste jamais conclu dans l’agriculture ». Sa signature a été accélérée par le retrait des États-Unis de l’accord de partenariat transpacifique (TPP), expliquent les économistes de l’APCA. Le pays ne parvient en effet à couvrir que 40% de ses approvisionnements alimentaires. Une aubaine pour les exportateurs qui disposent au Japon d’un marché de consommateurs à fort pouvoir d’achat. Cet accord avec le Japon peut remettre en cause les positions commerciales des USA notamment pour la viande et les produits laitiers au profit de l’Europe. Les produits français bénéficient au Japon d’une véritable image de qualité et l’occidentalisation progressive des comportements alimentaires apporte du dynamisme à la consommation laitière. Deux problèmes se posent toutefois pour le secteur laitier, soulignent-ils. Le faible niveau actuel des exportations vers le Japon, et la forte implantation de la Nouvelle-Zélande et de l’Australie (plus de 40% des importations japonaises). Mais il existe une réelle opportunité pour les fromages sous appellation ou des produits à valeur ajoutée comme le beurre et la crème.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

tank à lait
[Coronavirus] La transformation laitière bouleversée par le Covid-19
En plein pic de production laitière, les usines doivent collecter et transformer, tout en réorientant leur…
Coronavirus : Mobilisation chez Sodiaal

Les laiteries mettent en œuvre des  mesures pour sécuriser l’activité. Exemple chez la coopérative Sodiaal dans le Nord de la…

 © F. Mechekour
Un système pour couper les filets et ficelles des balles
À l’EARL Lucas Gilbert, dans le Pas-de-Calais. Gilbert Lucas a adapté un système sur sa désileuse pour enlever les filets et…
Covid-19 : quelles mesures s'appliquent aux vétérinaires ?
La profession vétérinaire a pour mission d’assurer la continuité du service auprès des animaux nécessitant des soins qui ne…
Vignette
[Covid-19] Quelles mesures de confinement respecter avec vos salariés en agriculture ?
Malgré le coronavirus, le travail n'attend pas en élevage... Chefs d'exploitation et salariés agricoles poursuivent leur activité…
Guillaume Migault, de Savencia, et David Renault, président de l'OP Cleps Ouest, lors de l'AG de l'OP.  © C. Pruilh
Le prix du lait Savencia rattrapé par l'environnement concurrentiel
Au premier trimestre 2020, Savencia n'a pas employé les indicateurs de la formule du prix du lait utilisés en 2019. L'industriel…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière