Aller au contenu principal

Lait : Actualité agricole et agroalimentaire de la filière lait dédiée aux agriculteurs, éleveurs de vaches laitières.

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Alimentation des bovins
La qualité sanitaire des co-produits de biocarburants en question

Les fabricants d´aliments veulent mieux connaître les risques sanitaires liés aux co-produits des biocarburants.


Les industriels de la nutrition animale, regroupés dans le Syndicat national des industriels de la nutrition animale (Snia), s´interrogent sur les perspectives de valorisation des co-produits de biocarburants dans l´alimentation animale. « Leur développement va modifier en profondeur nos profils d´approvisionnements en matières premières », a indiqué le syndicat lors de sa dernière assemblée générale. Mais ces co-produits doivent d´abord montrer leur innocuité. Pour s´en assurer, la commission Matières premières, regroupant différents professionnels du secteur, travaille sur trois axes majeurs. Le premier vise à une amélioration continue de la qualité sanitaire des tourteaux, notamment au regard du risque salmonelles, à travers des échanges réguliers avec les triturateurs.
Environ 1,1 million de tonnes de tourteaux de colza, 900 000 tonnes de drêches de céréales supplémentaires sont attendues d´ici 2010. ©DR

Le risque mycotoxines
Le second axe de recherche concerne le glycérol. Comme le tourteau de colza, le glycérol est un co-produit du diester (voir encadré ci-dessous). Encore peu utilisé dans l´alimentation animale, il mérite d´être étudié de près. L´objectif est de « mieux caractériser les process de fabrication, ainsi que les produits qui en découlent et les dangers associés ». « Après un recensement de l´existant, les travaux engagés devraient déboucher fin 2007 sur la mise en place d´un cahier des charges professionnel spécifique à ce produit », souligne le Snia. Ce groupe travaille en lien avec Tecaliman en ce qui concerne la caractérisation technologique des produits.
Enfin, le dernier volet s´intéresse aux co-produits du bioéthanol, essentiellement les drêches de blé et de maïs. « Nous développons des contacts avec les fournisseurs de co-produits de bioéthanol , notamment à travers des associations qui les regroupent, afin de les encourager à la mise en place de guides de bonnes pratiques d´hygiène professionnels et étudier leurs moyens de maîtrise des mycotoxines ».
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

Vignette
« Nos cédants voulaient transmettre à des jeunes »
Dans la Manche, François et Pierre Bienvenu ont repris deux exploitations en janvier 2019. Les deux frères ont réalisé leur rêve…
Globalement, la collecte des grands exportateurs reste peu dynamique.    © J. Chabanne
La cotation de la poudre de lait poursuit sa montée

Après un mois d'octobre relativement stable autour de 2 350 €/t, la cotation française de la poudre de lait écrémé…

 © Bel
Le groupe Bel va plus loin que le non OGM

 

La stratégie du groupe Bel est de…

 © Bel
En 2020, Bel garantit 371 euros pour 1000 litres

Pour la troisième année consécutive, le groupe Bel et l’APBO - Association des producteurs de lait Bel…

Lait : des robots de traite plus rapides et moins énergivores
Machinisme
Les dernières générations de robots de traite disposent de capteurs plus efficaces et de mouvements animés électriquement, au…
Vignette
Avec un tracker solaire : « Notre facture d’électricité a diminué d’un quart »
Le Gaec Hélaine, dans la Manche, a investi en 2017 dans un tracker solaire. L’objectif ? Réduire la facture énergétique en…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière