Aller au contenu principal

La Montbéliarde met le cap sur une morphologie encore plus rentable

Classification des vaches, plus de poids aux membres et à l’aptitude bouchère dans la synthèse morphologie… seront au menu des nouveautés 2022 pour améliorer la rentabilité des troupeaux montbéliards.

Pointage et classification. Un écart de 3 kg de lait produits par jour de vie a été constaté entre les meilleurs vaches en note globale (au moins 85) et les moins bonnes (50 à 54).
© Montbéliarde sélection

« Dans le cadre de la rénovation de l’ISU qui sortira début 2022, nous avons mené une réflexion sur l’évolution de notre table de pointage et de la pondération des postes de la morphologie, dans le but d’améliorer l’impact économique de la sélection sur la morphologie », expose Antoine Rimbault, responsable technique de Montbéliarde Association.

Cette évolution renforce le poids de l’aptitude bouchère (de 5 à 10 %) et de la qualité des aplombs (de 15 à 25 %) dans l’index de synthèse morphologie. Les notes corps et bassin disparaissent au profit d’une nouvelle note de format (30 %). « Cette note englobe la largeur, longueur et profondeur des animaux. La taille a été retirée mais continuera d’être collectée. »  

Lire aussi : DigeR" évalue l’efficience alimentaire de vos Montbéliardes

 

Le poids de la synthèse mamelle baisse de 40 à 35 %. Sa formule est également modifiée avec notamment l’intégration du poste écart arrière des trayons, l’augmentation du poids accordé à la hauteur de l’attache arrière et au support…

En parallèle, les responsables de la race ont mis en place une classification des vaches pointées. L’objectif est de pouvoir les comparer au sein d’un troupeau et à la référence raciale. Chaque vache se voit attribuer une note globale (NG) comprise entre 50 et 100 (50 à 89 pour les primipares). Elle est calculée à partir des notes de synthèse brutes de format, aplombs, mamelle et aptitude bouchère. Des corrections sont apportées pour tenir compte de l’âge, du stade de lactation, du remplissage de la mamelle et du rang de lactation (L1 ou L2) des animaux.

© Montbéliarde association

Antoine Rimbault, responsable technique de Montbéliarde Association.« La classification est un bon prédicteur de la carrière d’une vache. Elle complète les outils de gestion du renouvellement du troupeau déjà existants. »

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

En août, les abattages de vaches laitières étaient en hausse de +3% par rapport à août 2021.
La décapitalisation laitière s’accélère
Depuis le 1er juillet, et plus nettement au 1er août, le nombre de vaches laitières présentes en élevage…
Baisse de la collecte, hausse des charges... Le prix du lait devrait continuer d'augmenter cette fin d'année.
Le prix du lait poursuit sa hausse
Les perspectives pour la fin d’année 2022 laissent entrevoir une poursuite de la hausse du prix du lait.
manifestation d'agriculteurs devant un tracteur
Les sociétaires Sodiaal du Grand Ouest passent à l'offensive
Très inquiets du prix du lait pratiqué par leur coopérative, des sociétaires Sodiaal de Bretagne et des Pays de la Loire ont…
Les industriels laitiers appréhendent l’hiver
Les industriels laitiers appréhendent l’hiver
« Winter is coming » et les laiteries tremblent avant d’avoir froid. En cause : la hausse du prix de l’énergie et son possible…
Sébastien Goutagny, Florent Cellier et Mickaël Rageys. « La méthanisation s’imbrique complètement dans notre système d’élevage. L’unité collective alimente en gaz 2 000 foyers et une station de bioGNV. »
« Sur notre exploitation laitière, c’est toujours l’économique qui guide nos choix »
Le Gaec de l’Envolée, dans le Rhône, a misé dès le début sur une stratégie volume en intégrant les conditions de travail et la…
Lactel affiche un objectif de  -5 % de consommation d'eau en 2025 par rapport à 2019.
L’été compliqué de Lactalis
En France, entre pénurie d’eau, inflation et négociation tendue avec la distribution, le transformateur laitier Lactalis revient…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière