Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Issue favorable de médiation pour l'OP Bailleul

"Danone voulait baisser d'autorité la référence individuelle des éleveurs en sous réalisation, alors que notre accord sur la gestion collective des volumes était respecté (225 millions de litres pour 2018)", plante Gilles Durlin, président de l'OP Bailleul (bassin Nord Picardie). L'OP avait contesté cette décision unilatérale de l'entreprise et saisi le médiateur. "Nous remercions le médiateur et Danone ; une issue a été trouvée. La Commission volume, qui associe l'OP et Danone, a été relancée. Elle a statué sur les cas de producteurs en sous réalisation structurelle depuis plus de cinq ans, pour lesquels il y a une baisse de volume, et sur les cas de producteurs en sous réalisation ces deux dernières années qui conserveront leur référence. Par ailleurs, l'instruction des dossiers jeunes installés, qui était devenue compliquée, a repris. Ils sont accompagnés jusqu'à 300 000 l par jeune, et Danone prévoit une aide financière, essentiellement sous forme de prise en charge d'intérêts bancaires." 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière