Aller au contenu principal

En Simmental, le catalogue de taureaux s'enrichit de 20 nouveautés

Le catalogue Simmental fait le plein de nouveautés avec côté français cinq nouveaux jeunes taureaux génomiques et deux nouveaux confirmés sur descendance auxquels viennent s'ajouter une sélection de treize jeunes taureaux génomiques étrangers.

Chez les jeunes taureaux français, avec 170 points d’ISU, Osiris (Impossible) s’est positionné en tête des nouveautés. Né au Gaec La Lechère dans l’Ain, « Osiris est complet en production (833 kg de lait, 0,5 de TB et 0,6 de TP), fonctionnels et morphologie (125)»  note l’organisme de sélectio .

Joyeux (Hurrican, 128 d'ISU) et Jailly (Waldstein, 127 d'ISU) sont les deux nouveaux venus dans la catégorie des confirmés sur descendance. Joyeux allie lait (739 kg), taux (TB = + 4,7 et TP = + 0,3) et morphologie (112), avec notamment 106 en Musculature. La facilité de naissance (84) et la santé mamelle (- 1,5) sont deux postes à surveiller.

Limité en production (255 kg de lait, TB = - 0,8 et TP = - 0,3), Jailly s'illustre en revanche en morphologie (119). Il transmet de très bonnes mamelles (113) et aplombs (114).

Hofstatt allie lait et matière grasse

Les taureaux étrangers « ont des profils divers pour satisfaire tous les systèmes », souligne Simmental France, l’organisme de sélection. Hofstatt (Hermelin-164 d’ISU) est le plus laitier du groupe (+ 1494 kg), sans pénaliser le TB (+ 2,2) mais légèrement le TP (- 0,5).

Mysterium P (Manolo P – 168 d’ISU) est à la fois laitier (1033 kg) et le mieux indexé en morphologie (+ 122). Cerise sur le gâteau, il est porteur hétérozygote du gène sans cornes. Côté bémol, il dégrade les taux (TB -0.8 et TP -0,6).

Zaras, le leader du groupe en ISU avec 174 points et Mysterium P sont proposés en doses sexées.

Une majorité de taureaux avec un index naissance supérieur à 90

L’organisme de sélection attire aussi l’attention sur Rumor (Remmel, 155 d’ISU). « Rumor est un taureau complet avec un vrai profil de mixité. Il est également porteur des variants BB-A2A2 de la caséine. »  

« Un autre point fort de cette série est la facilité de naissance avec la quasi-totalité des taureaux ayant un index de naissance supérieur à 90. »

Les cinq nouveaux jeunes taureaux français

simmental les cinq nouveaux français

Source :  Simmental France

Les treize nouveaux jeunes taureaux étrangers

simme ntal jeunes taureaux étrangers 2020

Source :  Simmental France

 

Le croisement booste une fois de plus les IA Simmental

croisée simmental

Avec 46 000 inséminations enregistrées en 2019, la race reste sur une bonne dynamique (+ 5 % par rapport à 2018). Comme en 2018, cette progression est boostée par les inséminations de croisement. « En 10 ans les IA de croisement ont été multipliées par deux. Elles explosent ces trois dernières années avec un rythme de + 2 200 IA par an. » Le croisement d’absorption contribue à cette progression.

Par ailleurs, plus de 36 000 vaches et génisses Simmental ont été inséminées en 2019 dont près de 27 900 en race pure. « Le croisement viande tend lui aussi à se développer (+ 14 % en Blanc bleu belge et + 2 % en Charolais). »

Plus généralement, c’est dans l’Ouest et le Nord de la France que les IA Simmental enregistrent les plus fortes progressions avec « encore 700 IA supplémentaires chez Evolution et 400 IA de plus chez Gènes Diffusion », précise Simmental France.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

En août, les abattages de vaches laitières étaient en hausse de +3% par rapport à août 2021.
La décapitalisation laitière s’accélère
Depuis le 1er juillet, et plus nettement au 1er août, le nombre de vaches laitières présentes en élevage…
Baisse de la collecte, hausse des charges... Le prix du lait devrait continuer d'augmenter cette fin d'année.
Le prix du lait poursuit sa hausse
Les perspectives pour la fin d’année 2022 laissent entrevoir une poursuite de la hausse du prix du lait.
manifestation d'agriculteurs devant un tracteur
Les sociétaires Sodiaal du Grand Ouest passent à l'offensive
Très inquiets du prix du lait pratiqué par leur coopérative, des sociétaires Sodiaal de Bretagne et des Pays de la Loire ont…
Les industriels laitiers appréhendent l’hiver
Les industriels laitiers appréhendent l’hiver
« Winter is coming » et les laiteries tremblent avant d’avoir froid. En cause : la hausse du prix de l’énergie et son possible…
Sodiaal annonce des prix du lait en hausse
Le prix du lait conventionnel d'octobre est compris entre 428 et 443 € les mille litres selon les régions et leur saisonnalité du…
Sébastien Goutagny, Florent Cellier et Mickaël Rageys. « La méthanisation s’imbrique complètement dans notre système d’élevage. L’unité collective alimente en gaz 2 000 foyers et une station de bioGNV. »
« Sur notre exploitation laitière, c’est toujours l’économique qui guide nos choix »
Le Gaec de l’Envolée, dans le Rhône, a misé dès le début sur une stratégie volume en intégrant les conditions de travail et la…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière