Aller au contenu principal

Elevage bovin
Choisir un cornadis

Éliminer les risques de pendaison et le bruit ! Les principaux constructeurs de cornadis semblent offrir du matériel de qualité comparable. Certains détails de fabrication peuvent toutefois améliorer la longévité du cornadis, l´efficacité du dispositif antibruit...


Les cornadis équipés d´un système de sécurité pour éviter les pendaisons sont fortement recommandés.
On n´attache pas toujours beaucoup d´importance au choix d´un cornadis. Et pourtant, on s´équipe généralement pour plus de dix ans. Autant ne pas regretter son investissement. Nous vous proposons donc quelques recommandations.
Commençons par les systèmes de sécurité. Est-il vraiment nécessaire d´investir dans un tel équipement ? La réponse est oui. "Les cas de pendaison au cornadis sont rares, surtout lorsque le sol est peu glissant. Mais le risque zéro n´existant pas, il est judicieux d´investir dans un système de sécurité (cornadis limiteur pendaison Sécurit chez Agritubel, Safety chez Jourdain.). Nous le conseillons systématiquement en plus du rainurage des bétons. D´autant que le surcoût par rapport à un cornadis standard est faible", explique Jean-Claude Cogrel, responsable du service bâtiment de la Chambre d´agriculture du Morbihan. A titre indicatif, suivant les fournisseurs, les quantités commandées, la distance de livraison. le surcoût peut varier entre 20 et 50 francs hors taxe par place.
"85 % des cornadis vendus en élevages laitiers par Agritubel sont équipés d´un système limiteur de pendaison (LPS)", affirme David Fournes, responsable commercial dans cette société. "Une place de cornadis coûte entre 240 et 280 francs hors taxe selon que l´encolure soit réglable ou fixe. Il faut ajouter environ 50 francs pour le système limiteur de pendaison."

Martial Jourdain souligne pour sa part que le système Safety développé par sa société est surtout préconisé en élevage laitier. "En races allaitantes, les animaux ont une encolure plus large et ne sont pas forcément écornés. Avec les cornadis Safety, le passage de tête est plus réduit que dans les cornadis standards car l´axe d´articulation de la barre se trouve au centre pour permettre à l´animal de sortir sa tête par le bas."
Si l´investissement dans un système de sécurité s´impose, les différences de conception entre fabriquants ne semblent pas déterminantes pour choisir un cornadis.

Caoutchoucs de qualité
Le système antibruit est le deuxième facteur à ne pas négliger lors de l´achat d´un cornadis. "Le bruit zéro n´existe pas, affirme David Fournes, mais nous améliorons sans cesse la qualité des caoutchoucs pour limiter le bruit. Cela évite notamment d´avoir des contentieux avec ses voisins."
Sandie Fouquet, responsable des expérimentations à la ferme de Grignon, souligne que "les génisses s´adaptent plus rapidement aux cornadis lorsqu´ils sont équipés d´un système antibruit." Le surcoût est de l´ordre de 4 à 8 francs par poste. Attention ! Ne cherchez pas les fameux tampons en caoutchouc sur tous les cornadis. Par exemple, "les cornadis Safety (sécurité) fabriqués par la société Jourdain, sont équipés d´un bloc en élastomère (système RAZ) pour permettre le retour du collier sans choc entre les tubes. Il n´y a donc plus besoin de tampons en caoutchouc pour diminuer le bruit contrairement aux cornadis équipés d´un contrepoids", affirme Martial Jourdain.
L´encolure peut être réglable. Cette option est nécessaire lorsque le troupeau n´est pas homogène (races différentes, génisses, vaches et taurillons dans le même élevage...). "Lorsque l´encolure est réglable, les tubes ne sont pas soudés mais vissés. Ils sont donc plus fragiles", souligne Jean-Claude Cogrel.
Assurez-vous que le cornadis est équipé d´un antipassage en bas pour éviter par exemple qu´un veau ne se coince la tête.
Les constructeurs proposent également différents systèmes pour éviter que les colliers de Dac ne se coincent dans le tube du cornadis.
Depuis que le système de sécurité a fait son apparition en France, il ne devrait plus y avoir d´évolution majeure dans la fabrication des cornadis. Les différences entre constructeurs semblent plutôt intervenir dans des détails qui ne sautent pas forcément aux yeux. "Les cornadis proposés par les principaux constructeurs sont de bonne qualité. C´est le coût qui peut faire la différence", souligne Jean-Claude Cogrel.
Schém en coupe

Bovins adultes : bien positionner son cornadis
Mise à la terre efficace ©FM

Mise à la terre efficace
Chaque panneau de cornadis doit être relié à la terre pour éviter les courants parasites au niveau de l´animal et protéger en cas d´orage.

Adresses utiles
- Agri galva : 03500 St Pourcain sur Sioule, tél. 04 70 45 77 45.
- Agrimat Clarinval : 08260 Maubert Fontaine, tél. 03 24 35 25 00.
- Agritubel : 86202 Loudun, tél. 05 49 98 80 70.
- Andrieu : 12450 La Primaube, tél. 05 65 68 38 71.
- Beiser : 67330 Bouxwiller, tél. 03 88 70 91 29.
- CK Industries : 42130 Marcoux, tél. 04 77 97 42 55.
- Concept Rolland Dev. : 53500 Ernée, tél. 02 43 30 45 90.
- Desvoys : 53190 Landivy, tél. 02 43 30 10 41.
- Doucet : 51210 Montmirail, tél. 03 26 81 21 04.
- Fiav ZA : 14790 Verson, tél. 02 31 26 88 84.
- Geoffroy : 58000 Nevers, tél. 03 86 59 00 77.
- Grass A. : 67152 Erstein, tél. 03 88 98 06 89.
- Guerletub : 51490 Betheniville, tél. 03 26 03 74 34.
- Jourdain : 45300 Escrennes, tél. 02 38 34 00 00.
- Legeard : 61800 Tinchebray, tél. 02 33 62 20 60.
- Legiret : 50680 St Jean de Savigny, tél. 02 33 05 87 57.
- Lenormand : 50190 Periers, tél. 02 33 76 58 00.
- Mangeot : 88170 Rainville, tél. 03 29 06 45 69.
- Marechalle Pesage : 02301 Chauny, tél. 03 23 52 15 76.
- Mazeron : 89200 Magny, tél. 03 86 33 17 70.
- Pasdelou Galva : 22130 Languenan, tél. 02 96 27 93 67.
- Pretot : 70230 Larians Munans, tél. 03 84 68 30 30.
- Shed horse : 44140 Geneston
- Smeema : 35130 Moutiers, tél. 02 99 96 27 26.
- Trouillard : 28400 St Jean Pierre Fixte, tél. 02 37 52 19 28.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

Maïs après destruction de prairie par une succession de passage d’outils de travail du sol. © Arvalis
Détruire une prairie sans labour ni glyphosate, c'est possible
Une enquête menée dans le cadre du projet Praigly auprès de dix fermes montre que des solutions mécaniques existent pour détruire…
Olivier Thibault. « J’ai fait le choix du maïs grain humide pour limiter aussi la dépendance au concentré énergétique. » © E. Bignon
Prix du soja : « Je limite l’achat de correcteur en complémentant les vaches en acides aminés »
L’EARL de la Grandinière, en Mayenne, n’a pas attendu la flambée du prix des matières premières pour chercher des leviers de…
Lucie Prunier, de la ferme de la Talboisière, dans l'Orne
« Où sont les porteurs de projet en élevage laitier ? »
Lucie Prunier, de l'EARL de la Talboisière, à Saint Jean des bois, dans l'Orne, n’arrive pas à trouver son futur associé, après…
La réduction du correcteur azoté de la ration est possible grâce à un meilleur équilibre en acides aminés et la prise en compte de la vitesse de dégradabilité des sources azotées. © E. Bignon
Prix du soja : Six leviers pour réduire le correcteur azoté
Comment faire face à la flambée du prix du tourteau de soja à plus de 400 €/t ? Avant de chercher à optimiser le prix d’achat du…
Vincent Philippeau, François Giard et Alain Philippeau, les trois associés. « Nous voulons continuer à faire pâturer nos vaches tout en maintenant un bon niveau de production pour ne pas devoir investir dans un nouveau bâtiment. » © F. Mechekour
[Élevage laitier] « Notre exploitation a des atouts pour attirer des jeunes »
Au Gaec Philippeau, dans le Maine-et-Loire, le chiffre trois s’applique au nombre d’associés, d’ateliers, de semaines de congés…
Le coût alimentaire du système plus pâturant est inférieur de 21 €/1 000 l, surtout grâce à la maîtrise du coût de concentré. © V. Brocard
À la ferme expérimentale de Trévarez : +50 000 euros en cinq ans pour le système plus pâturant
50 000 euros de revenu en plus en cumul sur cinq ans et des bilans azote et carbone un peu plus favorables pour le système plus…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière