Aller au contenu principal

Lait : Actualité agricole et agroalimentaire de la filière lait dédiée aux agriculteurs, éleveurs de vaches laitières.

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Agrément imminent de l'OS Gènes Diffusion en Holstein

Alain Guillaume, le président de l’Union Gènes Diffusion, table à minima sur le rattachement de tous les éleveurs qui travaillent aujourd’hui avec l’entreprise de sélection et les entreprises de mise en place du groupe. © S. Bourgeois
Alain Guillaume, le président de l’Union Gènes Diffusion, table à minima sur le rattachement de tous les éleveurs qui travaillent aujourd’hui avec l’entreprise de sélection et les entreprises de mise en place du groupe.
© S. Bourgeois

Annoncée depuis plusieurs mois, la création de l’OS Gènes Diffusion rassemblant les races Holstein et Charolaise est en ordre de marche, mais à deux vitesses. En race Charolaise, la demande d’agrément a été validée par le ministère de l’Agriculture en août 2018. En Holstein, elle était toujours en cours d’instruction lors de la présentation de l’OS le 12 juin dernier à Paris. Au vu du règlement, une issue négative est hautement improbable, estime cependant Stéphane Devillers, responsable du service juridique d’Allice. Il y aura donc bel et bien deux OS en Holstein : l’OS Gènes Diffusion et l’OS historique, avec dans ses rangs le groupe Evolution. Gènes Diffusion entend ainsi conserver sa liberté de choix et d’orientation génétique. Le groupe a cependant annoncé le 12 juin que le futur OS n’entrainerait pas de modification majeure pour les éleveurs de Holstein dans leur fonctionnement au quotidien : même ISU, table de pointage et méthode d’indexation pour les index historiques (calculs assurés par GenEval). Il y aura en revanche deux livres généalogiques. Les conséquences pour les éleveurs ne sont pas claires. Le rattachement à l’OS Gènes Diffusion est gratuit et non exclusif.

Le pointage des animaux et/ou le conseil génétique seront facturés sur la base d’un forfait déplacement de 40 € HT par visite puis de 60 € HT par heure. Le conseil d’accouplement OptiGEN, l’édition d’un certificat zootechnique et d’un pedigree pour le marché français seront également gratuits. En revanche, pour l’exportation, ils seront facturés 30 € HT pour les mâles et les femelles.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

Vignette
Canicule : Les vaches n’apprécient pas le stress thermique
La chaleur n’est pas bonne pour les vaches, surtout les hautes productrices. Au-delà de la baisse de l’ingestion et de la…
Vignette
Quels équilibres sur les marchés mondiaux du lait à horizon 2030 ?
L'Union européenne, deuxième zone productrice de lait et exportatrice, devrait progresser plus lentement en collecte à l'avenir…
Vignette
La brumisation, un petit confort supplémentaire
Couplée à une ventilation efficace, la brumisation peut réduire la température de quelques degrés. Mais, l’effet réel des…
Vignette
« Le passage au bio a sauvé mon exploitation robotisée »
Nicolas Roybin a mené sa conversion au bio de main de maître, tout en maintenant la productivité du troupeau et en atteignant son…
Vignette
La France, pas une terre de lait ?

«On est face à un paradoxe français. Nos produits laitiers ne sont pas portés par…

Vignette
Sodiaal attend " du mieux " en 2019
Le plan d’économies et les efforts déployés pour créer de la valeur ajoutée devraient commencer à porter leurs fruits en 2019.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière