Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

- 6%

C’est la baisse de l’excédent commercial laitier français en 2017. Il s’élève à 3,2 milliards d’euros, et s’est dégradé pour la troisième année consécutive. Les exportations ont pourtant progressé de 540 millions d’euros. Mais la France a souffert de l’accentuation de son déficit en matières grasses : + 3% en volume et +23% en valeur avec l’envolée des cours, analyse Idele. Elle a souffert aussi de la hausse d’importations de fromages. Le solde commercial a toutefois progressé vers pays tiers. Notamment grâce à l’augmentation des exportations vers la Chine (+ 66% en valeur ). Le lait infantile a représenté 28% de l’export vers pays tiers, soit plus que les fromages (24% en valeur) en hausse de 2%. Le solde commercial avec l’UE (0,46 milliard) est historiquement bas avec une baisse de - 57%.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière